Alice Detollenaere devant une impasse : sa promesse à son chéri Camille Lacourt, surprenant !

Alice et Camille sont heureux en couple depuis des années et élèvent ensemble, depuis onze mois, un petit garçon prénommé Marius. Mais il manque à Alice quelque chose pour être réellement indépendante, elle qui dépend trop de son compagnon. Et pour prouver sa motivation, elle a fait une promesse à son chéri : celle de passer le permis de conduire.

© JP PARIENTE/SIPA

Camille Lacourt : un papa comblé

Avant d’avoir Marius avec sa compagne Alice Detollenaere, Camille Lacourt connaît déjà le bonheur de la paternité avec son ex, l’ancienne Miss France Valérie Bègue. Ensemble, ils ont Jazz, une fille. Auprès de Gala, le célèbre nageur français ne cache pas son bonheur et souhaite montrer qu’il est un papa présent, qui prend du temps pour s’occuper de ses enfants : 

« Je lui donne les biberons, change les couches, donne le bain, lis des histoires, comme tous les papas d’aujourd’hui, c’est normal. Et quand je fais du sport et que je vais courir, j’en profite pour l’emmener et sortir aussi notre chien Sumo. Je suis un papa très moderne, un vrai papa poule, tout comme avec ma fille Jazz. »

S’il donne des biberons à son bébé, c’est que sa compagne, touchée avant de tomber enceinte par un cancer du sein, ne peut pas le faire. Pas un problème pour lui qui souhaite être investi : « C’est un rêve qui se réalise (…) Je suis un père moderne. Alice ne peut malheureusement pas allaiter Marius, alors je lui donne le biberon avec plaisir. Les hommes de ma génération sont plus impliqués dans la paternité, je trouve« , clame-t-il aux journalistes de Voici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alice Detollenaere (@alice_deto)

La promesse faite par Alice Detollenaere 

S’il est agréable pour Alice d’être conduite par son compagnon, elle commence à ressentir le poids que représente son absence de permis de conduire. Elle qui n’en a jamais eu l’utilité jusqu’à présent réalise qu’il lui serait très utile de l’avoir, ne serait-ce que pour gagner en indépendance et ne pas devoir compter chaque jour sur son compagnon ou ses proches : 

« Les amis je suis dans une ‘impasse’. Je n’ai jamais passé mon permis de conduire, depuis longtemps je l’ai vécu que dans des grandes villes et à l’étranger où je n’en avais pas besoin. Mais depuis 4 ans que je suis rentrée en France, je me rends bien compte que je n’ai plus le choix, et je l’ai promis à Camille.« 

Si la jeune femme veut respecter sa promesse, elle va devoir commencer par étudier le code de la route avant de prendre des leçons de conduite. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alice Detollenaere (@alice_deto)

Camille Lacourt n’a pas de problème à montrer son bébé à la presse 

Alice Detollenaere est donc une maman comblée puisqu’elle peut compter sur le soutien sans faille de son amoureux, lui qui jouit déjà de l’expérience d’avoir un enfant : « Je ne voulais pas allaiter car j’ai eu assez de transformations physiques comme cela suite à mon cancer du sein… C’est très égoïste en un sens et dans l’autre, Camille voulait vraiment s’investir et je désirais aussi qu’il puisse participer car j’avais besoin de lui ».

Les deux parents sont raccords concernant l’éducation qu’ils souhaitent donner, surtout vis-à-vis de leur notoriété. L’ancien nageur ne voit pas le mal à exposer une partie de son intimité dans les médias : « Il n’y a aucun mauvais impact pour un enfant. Et si ça peut lui faire quelques sous, tant mieux. Cela ne me fait pas peur de dévoiler une partie de (leur) intimité »

Une  visions que ne partage pas son ex-femme Valérie Bègue. Alice Detollenaere en est consciente : « La maman de Jazz et moi sommes très différentes sur ce sujet, même si on s’aime beaucoup. En écrivant sur mon cancer du sein, pour libérer et soutenir toutes les femmes touchées, on donne de nous mais cela a du sens. Donc montrer notre fils en a aussi. »

Un différend qui n’empêche pas les deux femmes de bien s’entendre, comme elle le souligne. Les relations sont apaisées aujourd’hui entre Valérie Bègue et Camille Lacourt, même si ce dernier s’est ouvert dans la presse en confiant avoir mal vécu leur rupture : « La séparation avec la mère de ma fille a été très douloureuse pour moi. Il y a un mois où je pense que j’ai touché la dépression ».