Alerte, ces tablettes de chocolat noir pourraient mettre votre santé en danger !

Un examen mené par une association américaine de consommateurs sur 28 tablettes de chocolat noir a révélé la présence de métaux lourds. Il est recommandé de faire preuve de prudence.

© Sarah Rost

Les Français adorent le chocolat, qu’il soit noir, lait ou blanc. Selon le Syndicat, le noir est le plus populaire, faisant de la France le premier consommateur d’Europe. Pourtant, il faut être vigilant, car certaines tablettes peuvent être néfastes pour la santé.

Des niveaux importants de metaux lourds

L’association de consommateurs américaine Consumer Reports a testé 28 tablettes et a découvert que toutes contenaient des métaux lourds, dont le cadmium et le plomb. « Pour 23 des barres, manger juste 28 grammes par jour placerait un adulte au-dessus d’un niveau qui, selon les autorités de santé publique et les experts de CR, pourrait être nocif pour au moins un de ces métaux lourds », précise l’association de consommateurs.

Bien que l’enquête ait été faite aux États-Unis, certaines variétés sont vendues en France. Parmi elles, des tablettes ont été estimées meilleures : Valrhona Abinao Chocolat Noir 85% Cacao et Ghirardelli Délice Crépuscule au Chocolat Noir Intense 72% Cacao.

Chocolat: plusieurs marques pointées du doigt

Selon l’association de consommateurs, des tablettes contiendraient des niveaux excessifs de cadmium et de plomb. Parmi celles qui contiendraient un taux trop élevé de cadmium, on retrouve le Lindt Chocolat Noir Excellence 70% Cacao, l’Alter Éco Chocolat Noir Classique Blackout Bio 85% Cacao. Quant aux chocolats qui contiendraient un taux trop élevé de plomb, citons le Godiva Chocolat Noir Signature 72% Cacao, le Lindt Chocolat Noir Excellence 85% Cacao, le Tony’s Chocolonely Chocolat Noir 70% Cacao et le Hershey’s Chocolat noir légèrement sucré spécial.

Cinq tablettes de chocolat noir bio à 85 % de cacao, dont le Théo Chocolat Noir Pur Extra Noir Bio 85% Cacao, contenaient des niveaux élevés de plomb et de cadmium. Tunde Akinleye, chercheur en sécurité alimentaire qui a mené cette enquête, affirme qu’une exposition durable et régulière à de faibles quantités de métaux lourds peut provoquer divers problèmes de santé. Ces risques sont plus importants chez les femmes enceintes et les enfants en bas âge car ces derniers peuvent endommager le développement cérébral et entraîner une baisse du QI.

L’association de consommateurs met en garde contre les dangers liés à une exposition fréquente au plomb chez les adultes. Celle-ci peut en effet entraîner des troubles du système nerveux, hypertension, suppression du système immunitaire, lésions rénales et problèmes de reproduction. Les consommateurs lisent et s’informent de plus en plus sur ces sujets et font attention à leur santé.

De plus, pendant la période des fêtes, de nombreuses personnes en achètent. Peut-être que ces révélations vont avoir un impact sur la consommation et que les ventes vont baisser. Il faudra observer la tendance des ventes de chocolat. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler de l’actualité, notamment les sujets de consommation.