Allocation de rentrée scolaire revalorisée : voici combien vous allez recevoir dès août 2022

Quelle somme toucheront les familles les plus modestes dans le cadre de l'allocation de rentrée scolaire ?

© Pausette

Les bénéficiaires l’espéraient, le gouvernement va revaloriser l’allocation de rentrée scolaire de 1.8 % cette année. Distribuée aux familles bénéficiant de revenus modestes, cette aide financière concerne les enfants âgés de 6 à 18 ans. Elle sera versée au mois d’août, quelques jours avant la rentrée. Quel sera son montant ? Objeko vous donne des éléments de réponse dans cet article.

Créée par la loi de finances rectificative de 1974, l’ARS a été versée à plus de 3 millions de familles pour 5.6 millions d’enfants en 2 000. D’après la CAF, les parents utilisent la somme versée pour acheter des fournitures scolaires et couvrir d’autres dépenses liées à la scolarisation de leurs enfants. Il s’agit donc principalement de fournitures et de vêtements.

À combien s’élève l’ARS pour la rentrée scolaire 2022 ?

Comme chaque année, les familles aux revenus modestes élevant des enfants scolarisés et âgés de 6 à 18 ans percevront l’allocation de rentrée scolaire. Également appelée ARS, cette aide financière a été revalorisée suite à l’inflation qui sévit sur notre territoire depuis plusieurs semaines. Pour cette nouvelle rentrée à venir, le gouvernement va donc augmenter le montant de l’ARS de 1.8 %.

Pour être plus précis, l’allocation de rentrée scolaire concerne les familles dont les enfants sont nés entre le 16 septembre 2004 et le 31 décembre 2016 inclus. Mais la date de naissance n’est pas la seule condition d’éligibilité. La CAF prend également en compte les revenus du foyer. Ainsi, les familles dont les ressources excèdent 25 370 euros pour un enfant, 31 225 euros pour deux enfants, 37 080 euros pour trois enfants et 42 935 euros pour quatre enfants ne bénéficieront pas de ce coup de pouce financier.

La CAF versera l’allocation de rentrée scolaire en août 2022, peu de temps avant la rentrée des classes. À savoir : son montant dépend de l’âge de l’enfant. Pour un écolier âgé de 6 à 10 ans, la somme accordée est de 376.98 euros. Elle passe à 397.78 euros pour un enfant âgé de 11 à 14 ans. Enfin, l’ARS atteint 411.56 euros pour les élèves âgés de 15 à 18 ans.

À quoi sert l’allocation de rentrée scolaire ?

L’allocation de rentrée scolaire vise à aider les familles possédant des revenus modestes. Son but : couvrir une partie des dépenses liées à la scolarisation des enfants âgées de 6 à 18 ans. Versée chaque année au mois d’août, l’ARS permet donc aux familles d’acheter des fournitures scolaires et de couvrir d’autres frais de scolarité. Attention, des conditions d’éligibilité s’appliquent.

Quelles sont les démarches pour bénéficier de l’ARS ?

Concernant les enfants âgés de 16 à 18 ans, il vous suffit de déclarer en ligne qu’ils sont toujours scolarisés. Pour les écoliers plus jeunes, le versement se fera de manière automatique. En revanche, si vous êtes éligible à cette aide, mais non inscrit à la CAF, vous devez remplir un dossier et l’accompagner d’une déclaration de revenus ainsi qu’une déclaration de situation. En effet, la distribution de l’allocation de rentrée scolaire est assurée par les Caisses d’Allocations Familiales.

Dans quels cas constate-t-on un retard du versement de l’ARS ?

Il se peut que vous n’ayez pas perçu le versement de l’allocation de rentrée scolaire à la fin du mois d’août malgré votre éligibilité. Ce retard peut être dû au délai de traitement imposé par votre banque. Si le versement se fait encore attendre, vous obtiendrez des réponses en contactant votre caisse d’allocations familiales. L’administration vous demandera peut-être d’actualiser votre situation en fournissant une déclaration de revenus.

Si vous remplissez toutes les conditions d’éligibilité, mais n’avez jamais perçu cette aide, vous devrez remplir une déclaration de situation des prestations familiales et logement. La CAF de votre région vous guidera dans ces démarches.

L’absence de versement peut également s’expliquer par une retenue au niveau de la Caisse des dépôts et consignations. Lorsqu’un enfant est confié à l’aide sociale à l’enfance via la décision d’un juge, les sommes versées dans le cadre de l’ARS seront accessibles dès sa majorité.

Enfin, si vous attendez l’allocation de rentrée scolaire pour votre enfant âgé de 16 à 18 ans, c’est que vous n’avez pas encore rempli de déclaration sur l’honneur. En effet, vous devez attester sa scolarisation ou son apprentissage. Pour éviter tout retard de versement, réalisez cette démarche au mois de juillet directement sur le site web de la CAF.