Allocations, primes : voici toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre, le point ici

Alors que la rentrée est marquée par importante hausse des prix, plusieurs aides sont revalorisées et des primes font leur apparition. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet. La rentrée s’annonce difficile pour beaucoup de monde avec l’inflation et la hausse du carburant. Mais des aides existent.

© DR-Allocations, primes : voici toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre, le point ici

La prime de rentrée exceptionnelle

La prime de rentrée exceptionnelle est un dispositif mis en place récemment pour soutenir le pouvoir d’achat. Cette somme est accordée aux bénéficiaires des minima sociaux, ceux qui touchent des aides personnalisées au logement (APL), et les bénéficiaires de la prime d’activité. Les étudiants boursiers sont aussi concernés.

Ainsi, 10,8 millions de foyers sont concernés par le dispositif. Cette prime de rentrée s’élève à 100 € par foyer ainsi qu’à 50 € supplémentaires par enfant. Il n’y aura aucune démarche à faire pour la recevoir. Ce sera automatique. Elle pourrait être versée en septembre.

L’allocation de rentrée scolaire

Cette aide est censée venir pallier l’augmentation des dépenses de rentrée des classes. 3 millions de familles la touchent. Pour en bénéficier, il faut avoir au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans. Un plafond de ressource fixé à 25 370€ pour un enfant, 31.225€ pour deux, 37.080€ pour trois et 42.935€ pour quatre enfants ou plus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Préfet du Gers 🇫🇷 (@prefet.32)

 

L’allocation a été revalorisée de 4 %. Cette aide s’élève en 2022 à 392,05 € par enfant âgé de 6 à 10 ans, 413,69 € par enfant âgé de 11 à 14 ans, et de 428,02 € par enfant âgé de 15 à 18 ans. L’aide est versée en deux fois. Une première partie a déjà été distribuée le 16 août. Le reste le sera début septembre. Si vous êtes allocataire de la CAF, il n’y a aucune démarche à faire.

Le rabais carburant

Un rabais va être appliqué sur le prix du carburant. La ristourne, une réduction du prix des carburants, bénéficie donc de la même manière à tout le monde. La ristourne votée début août passera à 30 centimes par litre en septembre et octobre, avant de passer à 10 centimes en novembre et décembre. Dès le 1er septembre, la remise de 30 centimes par litre s’appliquera au moment de régler. Il n’y a aucune démarche à faire L’État remboursera les fournisseurs.

La nouvelle prime Macron


La « prime Macron » qui avait été établie en 2019 a été remplacée par une prime de partage de la valeur. Elle vise à encourager les patrons à verser une somme annuelle complémentaire à leurs salariés. Elle est facultative.

Le montant de cette prime dépend de l’employeur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Louis David (@lamorrachid57140)

 

Elle bénéficie d’une exonération de cotisations sociales si elle ne dépasse pas 3 000 € voire même 6 000 € dans certaines conditions. Pour les personnes touchant jusqu’à trois fois le Smic, la prime est exonérée d’impôt sur le revenu.

Les aides pour acheter un vélo

Depuis le 15 août et jusqu’au 31 décembre 2022, les aides nationales à l’achat d’un vélo sont étendues. L’aide existait déjà mais elle a été étendue aux vélos non électriques. Cette aide est accordée à toute personne majeure, dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 13 489 €.

Le montant du bonus vélo pour les ménages peut aller jusqu’à 400 €. Le montant du bonus est augmenté jusqu’à 2 000 € pour l’acquisition d’un vélo cargo, d’un vélo pliant, d’un vélo adapté aux personnes en situation de handicap, ou d’une remorque électrique pour vélo.