Alzheimer : découvrez les 10 signes précurseurs de la maladie, à absolument surveiller

La maladie d’Alzheimer était à l’honneur ce 21 septembre dernier, pour une journée mondiale de sensibilisation. Informer et sensibiliser le public quant à cette maladie est essentiel. Objeko vous invite donc à découvrir les 10 signes précurseurs d’Alzheimer.

Alzheimer : découvrez les 10 signes précurseurs de la maladie, à absolument surveiller
© Andreus-123rf

Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative (ou neuro-évolutive). Communément, le public pense que c’est une maladie qui affecte la mémoire des malades. Et c’est exact, la mémoire est la première des fonctions cognitives qui est affectée. Mais elle ne reste pas la seule bien longtemps. Toutes les fonctions cognitives seront à terme impactées, plus ou moins rapidement. La maladie d’Alzheimer apparaît généralement chez des personnes de plus de 65 ans. Cependant, il existe des signes précoces. Ces premiers signes doivent nous alerter et les personnes qui en font l’expérience sont invitées à consulter leur médecin.

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

La dégénérescence des neurones du cerveau a pour terme son atrophie globale. Les patients ne peuvent donc plus se souvenir, ils ne peuvent plus parler ou faire des gestes fluides. Ils peuvent également perdre des notions et des connaissances acquises au cours de leurs vies. Et cela peut aller jusqu’à leur capacité à tenir correctement une fourchette pour se nourrir. Enfin, ils ne sont plus capable de se repérer dans l’espace ou dans le temps. Ainsi, impossible pour eux de se projeter.

Les experts et les scientifiques qui travaillent sur la maladie d’Alzheimer ne savent pas encore d’où vient la maladie. Ce qui la déclenche ou ce qui pourrait la stopper. Cependant, ils sont capables d’affirmer que cette maladie n’est pas héréditaire, dans une très grande majorité des cas. C’est ce qu’Objeko a lui lire dans des interviews dans les colonnes du Journal des Femmes. Deux docteurs donnent des chiffres et des précisions dans leur récent article sur la maladie d’Alzheimer. Ainsi, nous pouvons également noter qu’elle concerne 5% des personnes de plus de 65 ans et 20% des personnes de plus de 80 ans. De même que 5% des personnes dès 40 ans.

Enfin, il existe trois stades de la maladie d’Alzheimer. Le premier dure de 2 à 5 ans et il constitue la période durant laquelle le diagnostic est posé. Le stade deux est celui qui est le plus long et qui constitue le cœur de la maladie. Le stade trois est le dernier et il dure 3 ans environ. Cette dernière période c’est donc celle où tous les symptômes d’aggravent et s’intensifient.

Les 10 signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer

C’est une liste non exhaustive qu’Objeko vous propose ici. Non seulement elle n’est pas exhaustive mais en plus ce sont des symptômes qui peuvent aussi être les signes d’autres maladies neuro-cognitives. Cependant, c’est une liste issue du site Canadien officiel de la maladie d’Alzheimer. Alors, si l’un ou plusieurs de ces symptômes vous inquiète, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin.

Pertes de mémoire

Celles qui affectent le quotidien doivent vous préoccuper. Chez les personnes atteinte de la maladie d’Alzheimer, ces oublis sont handicapants au quotidien et ce sont des informations simples et récentes qui disparaissent.

Difficulté à réaliser des tâches familières

Ce qui allait de soi autrefois n’a plus vraiment de sens. Les personnes affectées par Alzheimer ne sont plus capables de cuisinier ou de faire leur lit. Même allumer la télévision peut relever d’une épreuve.

Troubles du langage

Ces troubles du langage ont pour conséquence des propos déconstruits voire incohérents. La personne qui utilise un mot pour un autre ne se rend pas compte de la difficulté de son entourage à la comprendre.

Désorientation dans le temps et dans l’espace

Lorsque l’on se perd en allant de la chambre à la cuisine ou que l’on est incapable de se souvenir de quel jour on est. Des malades d’Alzheimer peuvent se perdre en pleine nuit en tentant de rentrer chez eux par exemple.

Jugement affaibli

La notion de danger et de risque n’est plus aussi importante qu’auparavant. Des choix simples, comme porter des vêtements légers en été, ne sont plus des évidences.

Difficulté face aux notions abstraites

Des choses simples comme compter ou calculer sont devenues incompréhensibles, voire inutiles.

Égarer les choses

La perte de mémoire joue sur ce point. Mais les personnes atteinte d’Alzheimer semblent aussi perdre petit à petit le sens commun. Elles vont alors ranger des objets à des endroits où ils n’ont pas leurs places.

Changement d’humeur et de comportement

Les sautes d’humeurs sont quotidiennes et ne préviennent pas. Il ne faudra pas attendre qu’une contrariété survienne pour que le malade passe du rire, à la colère ou aux larmes en un instant.

Changement de personnalité

Tous ces changements entraînent un stress important chez les malades. Leur confusion peut donc les rendre craintifs, colériques et méfiants.

Perte d’intérêt

La passivité et l’apathie sont courantes chez les malades d’Alzheimer. Mais comme Objeko vous le précisait plus haut, ce sont aussi des signes neuro-cognitifs qui peuvent indiquer une autre maladie telle que la dépression.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.