Amel Bent émue aux larmes, sa déclaration fracassante sur son père violent

Avant de connaitre le succès, Amel Bent a eu une enfance et une adolescence semées d’embuches. Pour la première fois, elle accepte de se confier sur ses retrouvailles avec son géniteur. Pas toujours évident de faire la part des choses !

Amel Bent dévoile des secrets de coulisses incroyables de The Voice, non diffusés à la télévision !
© TF1 / Femme Actuelle

Dans son nouvel opus, Amel Bent se livre comme jamais. Ses anciens démons, sa relation passée et actuelle avec son père, tout y est !

Amel Bent n’oubliera jamais ce jour où…

Pour les fans d’Amel Bent, ce numéro de Télé 7 Jours est déjà collector. En effet, dans les colonnes du ce magazine, la chanteuse accepte d’ouvrir son cœur. Bien entendu, ceux qui la suivent depuis son casting à La Nouvelle Star sont conscients de ses progrès en matière de chant. Quand on pense que Dov Attia estimait qu’elle n’était bonne que pour des karaokés. Vexée par ce reproche, complexée par ses quelques kilos en trop, elle va mettre toutes les chances de son côté pour parvenir au sommet. Le moins qu’Objeko puise dire, c’est que c’est une mission accomplie.

Comme un signe du destin, les nouvelles générations peuvent compter sur elle dans The Voice. Avec son franc-parler et sa sensibilité à fleur de peau, elle hisse ses talents sur le podium. Peut-être qu’elle se revoit à ses débuts ? En tout cas, percer dans ce métier, ce n’est pas une mince affaire. Surtout quand on a de vieux démons qui peuvent ressurgir à n’importe quel moment !

C’est l’heure du bilan

Lorsqu’elle avait trois ans, la mère d’Amel Bent décide de s’enfuir. Elle prend sa fille sous le bras et souhaite lui offrir un meilleur avenir. Certes, faire ce choix a des conséquences et provoque notamment un manque d’argent. Pour autant, les colères du géniteur de la chanteuse étaient devenues ingérables et intolérables. Donc jusqu’à ce qu’elle soit la star qu’elle est aujourd’hui, elle n’en a jamais vraiment parlé, sauf à un cercle très restreint. Elle gardait enfermée en elle ces moments de douleur liés à l’absence de ce pilier/repère masculin. En grandissant, elle se rend compte que tout n’est pas rose et encore moins un conte de fées. Elle va s’accrocher à sa bonne étoile !

Sorti ces jours-ci, le dernier album Vivante, Amel Bent met des mots pour apaiser ses maux. Le titre Merci Monsieur est la preuve tangible qu’elle a réussi à passer outre ses retentissements de petite fille. «  La maturité et les discussions avec les miens m’ont donné un nouveau regard sur cette partie de mon histoire. » D’ailleurs, aujourd’hui, sa vie ressemble vraiment à ce qu’elle a toujours espéré en secret. « Devenir maman, vivre avec un papa (son mari Patrick, NDLR) voir ses craintes, ses maladresses… Tout cela a changé ma vision » C’est tout à son honneur !

Un moment hors du temps

Capture d’écran (c) Instagram (c) Amel Bent

Sur cette photo d’archive, on découvre le profil de l’absent pendant beaucoup (trop) d’années. La légende montre bien tout l’amour qu’elle lui porte aujourd’hui Bonne fête au meilleur papa du monde… #we ❤ you » D’ailleurs, si elle a choisi de surnommer son père ‘Monsieur », ce n’est pas excès de zèle ou par ironie. Ce mot n’est pas le fruit du hasard. À ses yeux, cela est une marque de reconnaissance, de respect et surtout de pardon. Elle aimerait qu’il comprenait le message de cette manière. « Papa, t’es un grand. Je ne te vois plus comme quelqu’un qui a failli à son devoir. Je ne t’en veux pas’.  »

D’ailleurs, Amel Bent se souvient de ses sentiments ambivalents lors de leurs retrouvailles. « Il ne savait pas quoi me dire et avait juste les larmes aux yeux. J’ai été mal à l’aise face à la douleur, aux regrets, aux remords quand je voyais son regard. » Pour autant, là encore, les paroles de sa merveilleuse chanson arrive à apaiser la douleur et la transforme en joie. Objeko vous cite quelques passages, afin de vous d »montrer que tout va bien entre eux. « La lumière dans mes yeux, c’est pour ça qu’elle scintille’ ; ‘j’ai déjà pleuré toute ma peine, on répare même un cœur qui saigne‘ »

Un dernier message pour la route …

Dernièrement, Amel Bent a posté un message magnifique sur les réseaux sociaux. Dédié au père de ses filles Hana et Sofia, mais aussi au sien, elle souhaite leur crier son amour et surtout leur apporter sa bienveillance. C’est tout à son honneur. On espère pouvoir bientôt l’applaudir sur scène, comme elle le mérite.

Merci à nos confrères de Télé 7 jours !

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.