Amel Bent provoque la colère incroyable des internautes sur le plateau du Combat des maitres…Voici les raisons !

Si Amel Bent avait su ce qui allait ce passer ce jour-là, elle ne serait jamais venue. En tout cas, ses followers lui en veulent vraiment ! Objeko fait le point sur les tenants et les aboutissants de cette sombre histoire.

Amel Bent
© Veeren Ramsamy / Bestimage

Amel Bent en fait rien à moitié. Donc, en acceptant l’invitation de Jean-Luc Reichmann, elle s’investit à 100% ! Et là, c’est le drame !

Amel Bent dézinguée par ses fans !

Qui n’a jamais fredonné le refrain de cette chanson mythique d’Amel Bent nous jette la première pierre. En effet, depuis sa participation à La nouvelle star, elle en a fait du chemin. Dire que Dov Attia ne croyait pas en ses performances vocales et la résumait à une chanteuse de karaoké. Il s’est lourdement trompé ! Aujourd’hui, elle fait même partie de l’équipe de The Voice. Accompagnée de ses amis Marc Lavoine, Florent Pagny et Vianney, ils ont fait une saison riche en rebondissements. Quelques mois après la finale, elle se rend sur le plateau de son complice Jean-Luc Reichmann. Quand il s’agit de passer un bon moment en compagnie de personnalités issues ou non de Les 12 coups de midi, elle est toujours partante !

Une finale pas comme les autres

Ce jour-là, c’est la grande finale. Ils étaient 24 à venir défiler Bruno. Il n’en reste plus que cinq, à savoir Cyrille Legendre, Paul El Kharrat, Timothée Cros, Vincent et Xavier. Pour mettre un peu d’ambiance sur le plateau, Jean-Luc Reichmann demande à Laurent Ournac et Amel Bent. Toutes les conditions semblent réunies pour que cette finale de Le combat des Maîtres soit mythique. Hélas, rien ne va se passer comme prévu. Les téléspectateurs vont critiquer et zapper en masse !

Entre Wejdene et Anthony Colette, l’ambiance est à la fête. Venu chanter son premier single Bella, bella, l’acteur de Demain nous appartient a mis le feu. C’est incontestablement le tube de cet été 2021. Il faut dire que le petit protégé de Jean-Luc Reichmann a toutes les qualités nécessaires pour réussir cette reconversion. Objeko en profite pour lui souhaiter tout le bonheur du monde. Après tout, comme on vous le racontait dans cet article, il n’a pas eu une adolescence facile. À l’instar d’Amel Bent, tels des phénix, tous les deux se sont réfugiés dans la musique pour renaître !

Capture d’écran (c) Les 12 coups de midi (c) TF1

Amel Bent agace tout le monde

Hélas, Amel Bent ne va pas remporter tous les suffrages sur la Toile. Ce ne sont pas ses compétences intellectuelles qui sont critiquées. Non, c’est un petit détail qui peut vite monter à la tête et saturer cette dernière. Lors de l’organisation de cette session de Le combat des Maîtres, la production a jugé bon de respecter un protocole sanitaire hors normes. Donc vitre en plexiglas, mesures barrières, gel hydroalcoolique à volonté et surtout une personnalisation des buzzer !

À chaque fois que l’équipe d’Amel Bent voulait intervenir, on entendait le fameux “viser la lune” si caractéristique à la maman de Sofia et de Hanna! Objeko pourrait même rajouter “ça me fait pas peur” … Au début, c’est amusant. Or, derrière leur poste de télévision, le public commence à perdre son sourire légendaire. Il souhaiterait presque que Xavier ne connaisse pas la réponse pour que la mélodie s’arrête enfin de résonner dans leurs oreilles.

Laurent Ournac agacé

Du côté adverse, c’est la même, mais avec le générique de la série phare de Laurent Ournac, Camping Paradis. On imagine bien la cacophonie qui devait régner sur le plateau de Le Combat des Maitres. Bonjour la migraine après l’enregistrement de l’émission. Même Jean-Luc Reichmann a eu mal à s’en remettre ! Et vous, qu’en pensez-vous cher lecteur d’Objeko ? On fait la Fiesta Boom Boom ou bien on fait tout pour viser la lune avec Amel Bent dans notre navette spatiale ? On vous laisse avoir le dernier mot !

En attendant, félicitons et remercions les cinq finalistes. Ça fait du bien d’avoir de leurs nouvelles et de les voir s’amuser ensemble. Ils forment une grande famille de cœur, pour cette vie et celle d’après.


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.