Amir désemparé: Michaël, son fils de 3 ans au plus mal, « Il m’a vu en souffrance »

Depuis qu'il est sur le devant de la scène, Amir nous étonne. Mais celui qui compte le plus à ses yeux, c'est son enfant. Sevère et souvent cash, il ne lui pardonne pas le moindre écart !

© Veeren – Perusseau / Bestimage

Chaque fois qu’Amir parle de Michaël, des frissons lui parcourent l’échine. Pour preuve, son aîné ne lui laisse rien passer. Aïe, ça pique !

Amir, un papa sous pression !

Toutes saisons confondues, cette audition à l’aveugle de The Voice est dans la légende. En effet, elle nous a permis de connaître Amir. Grâce aux conseils de sa coach Jenifer, il progresse à la vitesse de la lumière. Or, ce volet, c’est également celui où Kendji Girac arrive dans nos vies. Si vous ne l’avez pas encore visionnée, la finale de ce troisième volet ne laisse personne indifférent. On les voit tant éclore que l’on comprend presque immédiatement que rien ne sera comme avant ! Et pour preuve, tandis que l’un accepte de faire partie de la troupe des Les Enfoirés, le second enchaine les dates de concert. Mais ce n’est pas le seul événement notamment de ce mois d’avril. C’est l’évidence, les fans ne l’oublieront jamais !

Une reconversion de taille

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par amir (@amir. h)

Les textes des chansons d’Amir parlent d’amour et de complicité. Elles mettent des paillettes dans les yeux des tourtereaux. D’ailleurs, si vous ne savez pas comment déclarer votre flemme à l’élu(e) de votre cœur, on vous recommande vivement d’écouter Retine. Le titre devrait vous inspirer pour les prochaines décennies à venir. Malgré tous les succès que l’équipe d’Objeko vient d’évoquer, le chanteur souhaite faire une parenthèse à sa carrière. Non, ce n’est pas pour prendre du bon temps en famille. Quand on lui raconte les épreuves d’Alfred Nakache, il hallucine. Malgré la difficulté de la thématique, il signe ce projet sans la moindre hésitation. Attention, Objeko vous précise que pour l’applaudir, il faut aller au théâtre et pas au cinéma !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par amir (@amir. h)

Après des mois de répétition, Amir semble prêt à en découdre. Soucieux de connaitre l’avis de son entourage familial, il règle tous les détails et les met sur la liste des invités aux avant-premières. Bien plus que les journalistes, il est curieux d’avoir l’opinion de celui qui lui a donné la vie. Certes, son géniteur et sa sœur ne « ne sont pas les plus objectifs, mais ils m’ont dit que c’était formidable et touchant. » Il se rappelle que lorsqu’il s’est inscrit au télé-crochet de Nikos Aligias, la température n’était pas du tout la même. « Mon père était le plus réfractaire à mon changement de carrière. » Pour l’anecdote, sachez qu’à l’époque, il venait de finir de longues études de médecine et officiait en tant que… chirurgien-dentiste ! Son sourire, son fils en a hérité !

Pour Amir, l’avis de son petit prince vaut tout l’or du monde

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par amir (@amir. h)

Heureux en ménage avec Lital, le couple accueille son premier enfant quatre ans après leur mariage. Encore trop jeune pour savoir ce qu’il fera plus tard, ne comptez pas sur Amir pour lui mettre une quelconque pression. Optimiste, mais toujours avec cette pointe d’anxiété qui le caractérise, le chouchou de Jenifer déclare qu’il souhaite lui donner une éducation différente de celle qu’il a reçue. Même s’il a accepté avec joie d’enfiler ce costume de papa, il veut se perfectionner jour après jour. Grâce à ses « valeurs saines » telles que le « respect envers autrui » il trouvera bien moyen de lui apprendre comment « faire du bien à son prochain ». Le meilleur reste à venir !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par amir (@amir. h)

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la femme d’Amir n’a pas été la première à le découvrir au théâtre. Ne vous inquiétez pas cher lecteur. Dès le début de la tournée, elle sera dans les coulisses. Quant à leur petit amoureux, durant les répétitions, Michaël a eu cette phrase magnifique qui mérite une analyse poussée. « Je n’aime pas le spectacle de papa par terre. » En réalité, c’est en visionnant « un montage » qu’il a ressenti cette immense douleur qui ne le quitte plus. « Ça lui a fait de la peine, il m’a vu en souffrance, il est trop jeune pour comprendre ce qu’est la comédie. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par amir (@amir. h)

On l’aurait compris, cette empathie que l’on a tout de suite décelée chez lui a l’air de s’être transmise à la future génération. Pourvu que cela ne gâche rien et que leur complicité perdure. La suite de leurs aventures père/fils, on vous la racontera dans le prochain numéro d’Objeko !

Merci à nos confrères de TV Grandes Chaînes