Anggun (Danse avec les stars) rit de sa complicité avec son danseur, « Il connaît déjà mon anatomie… »

La danse est un sport de contact, cela va sans dire. Anggun ne se voile pas la face et s'amuse de cette proximité lorsqu'elle évoque les prémisses de son aventure "Danse avec les stars" dans la presse.

©Capture TF1-Anggun (Danse avec les stars) rit de sa complicité avec son danseur, « Il connaît déjà mon anatomie… »

Anggun se montre encore une fois plus sincère que jamais. En effet, certains auraient pu tenter de changer de sujet ou de détourner l’attention. Tandis que la chanteuse saute les pieds dans le plat et assume.

 

En effet, la danse est un sport de contact, un sport physique qui demande engagement, émotion, rigueur et discipline. Elle ne va donc pas nier que son partenaire de danse et elle sont très proches alors qu’ils viennent seulement de se rencontrer. Pour autant, inutile de faire des plans sur la comète. Anggun s’amuse simplement de cette nouvelle proximité.

 

 

Anggun se confie sur cette relation nouvelle avec son partenaire dans DALS

 

C’est dans les colonnes de Télé-Loisirs que la chanteuse accepte de parler de son sentiment après avoir démarré cette nouvelle saison de DALS. Le fait est qu’Anggun est une femme exceptionnelle. Physiquement, mentalement et au niveau de ses talents artistiques, elle n’a pas son égal. Dès lors, il est facile de s’imaginer qu’elle pourrait craquer pour son danseur.

 

Mais plutôt que de noyer le poisson, Anggun s’amuse à lire ce genre de commentaires sur la Toile ou dans la presse. En effet, elle est heureuse en ménage et ce n’est pas une émission de télévision qui va changer les choses. Et cela même si cette émission suppose une grande proximité avec un très beau jeune homme.

 

Inutile de le préciser à nouveau, la danse est un sport de contact et de proximité qui n’a pas son pareil. Anggun en a conscience et elle ne va pas faire semblant que cela la laisse de marbre. Au contraire, elle s’en amuse ouvertement et c’est beaucoup plus sain de cette façon.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anggun Official (@anggun_cipta)

 

Un discours inspirant et si sincère

 

« Il faut avoir une confiance aveugle en son partenaire. C’est physique, on se touche de partout. On ne se connait que depuis une semaine mais il connaît déjà très bien mon anatomie ! C’est assez impressionnant, mais c’est ça qui est beau. », déclarait-elle en toute sincérité.

 

« Mon danseur a 20 ans de moins que moi, je suis la doyenne. », ajoutait-elle en riant. « C’est surtout beau de montrer qu’une femme de 48 ans peut encore apprendre des choses nouvelles et étonner. Si je peux inspirer les femmes de mon âge, c’est top. », déclarait Anggun.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anggun Official (@anggun_cipta)

 

« On est des danseurs donc le corps n’est qu’un moyen : la connexion avec notre partenaire est très importante. Selon la danse, on montre tour à tour une complicité ou bien une tension. Je suis très émotive, je pleure souvent. J’ai appris la vulnérabilité. La danse ce n’est pas que le corps, c’est aussi le regard, c’est très intime avec son partenaire, tout vient de l’intérieur. », ajoutait Anggun avec émotion.

 

« Il faut être dans sa bulle sans oublier tous ceux qui nous regardent. Mais c’est un beau spectacle, c’est l’une des plus belles émissions télé qui existe. Les tableaux sont sublimes et c’est du direct ! Ce que vous voyez, on le vit à l’instant T. Dans la danse, on ne peut pas tricher ou masquer. Un mouvement raté est un mouvement raté. C’est comme dans la vie. », précisait-elle enfin.