Anne-Sophie Lapix: Découvrez sa prochaine émission politique « ambitieuse et innovante »

Si elle fait ses adieux au "Grand Échiquier" sur France 2, c’est pour se consacrer à un nouveau programme qui s’annonce très prometteur !

© ISA HARSIN / SIPA

Dès la rentrée prochaine, la journaliste Anne-Sophie Lapix officiera à la tête d’une émission de grande envergure. Elle cède donc sa place Anne-Elisabeth Lemoine. Cette dernière lui avait déjà succédé dans « C à vous » sur France 5. La présentatrice du 20 Heures de France 2 lui offre cette la présentation du « Grand Echiquier », qu’elle avait remis au goût du jour en 2018.

« Ça a été une période très étrange »

Anne-Sophie Lapix précise d’ailleurs à nos confrères du Parisien qu’elle a dû s’absenter de l’antenne à la suite d’un test PCR positif en février. « J’ai eu la chance d’être asymptomatique. Ça a été une période très étrange où, sans être malade, je me suis soumise à l’isolement pendant sept jours alors que j’avais continué à me rendre à la rédaction même pendant les deux confinements. », s’est ainsi confié la journaliste.

« Mes enfants m’en ont voulu »

Et de poursuivre : « Mes enfants m’en ont voulu car, étant cas contacts, ils ont dû s’y plier aussi. Et ils m’ont bien tenu à distance. Finalement, personne d’autre n’a été contaminé. J’en ai profité pour lire le dernier prix Pulitzer « Nickel Boys », de Colson Whitehead. Et j’ai rangé et encore rangé. », a-t-elle en effet ajouté.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MLNews (@mlnewsoff)

Anne-Sophie Lapix: Son nouveau programme-phare

Si Anne-Sophie Lapix ne regrette pas de se séparer du « grand Echiquier », c’est pour une bonne raison. Car elle va prendre un main un programme de très grande envergure ! En effet, elle prépare un nouveau programme politique. Et son emploi du temps de lui permet donc plus de s’occuper du « Grand Echiquier ».

Anne-Sophie Lapix: « L’actualité est très intense avec la crise sanitaire et s’annonce tout aussi dense avec la présidentielle. »

Anne-Elisabeth Lemoine semble donc être la parfait remplaçante au poste de remplaçante. « J’arrête ‘Le Grand Échiquier’ pour me recentrer sur le 20 Heures. L’actualité est très intense avec la crise sanitaire et s’annonce tout aussi dense avec la présidentielle. J’ai adoré présenter cette émission, ça a été l’une de mes plus belles expériences professionnelles aux côtés des équipes de 3e Œil avec le soutien de Martine Chancel« , a-t-elle indiqué dans les colonnes du Parisien. Elle précise par ailleurs que le format de l’émission « va évoluer, notamment vers plus de variétés et moins de classique ».

Anne-Sophie Lapix: «  Ça ne me correspond plus tout à fait. »

Elle précise cependant qu’elle n’a aucun regret à quitter ce programme. « Ça ne me correspond plus tout à fait. Je suis ravie que ce soit Anne-Elisabeth qui me remplace. », a-t-elle en effet conclu en toute transparence.

« Anne Sophie Lapix est naturellement confirmée au 20 Heures »

Il faut également savoir que de gros changements s’opèrent actuellement au sein de France Télévisions. En effet, Cyril Graziana vient de prendre le poste de responsable du service politique. Ce dernier confirme qu’Anne-Sophie Lapix restera un pilier fort dans la maison France 2. « Anne Sophie Lapix est naturellement confirmée au 20 Heures, dont l’audience se porte très bien »a également indiqué le directeur de l’information de France Télévisions, Laurent Guimier, dans les colonnes du Journal du dimanche, dimanche 14 mars. « De plus, elle assurera un nouveau rendez-vous politique en septembre », a-t-il également ajouté.

Quelle sera sa nouvelle émission ?

Pour le moment, peu d’information ont filtré. On ne connait même pas le titre de l’émission ! En tous cas, on sait désormais qu’Anne-Sophie Lapix se retrouvera aux manettes d’un nouveau programme à la rentrée prochaine. Ce rendez-vous veut rassembler les téléspectateurs autour d’une émission « ambitieuse et innovante autour du 20 Heures ». Il s’agira de les réunir autour d’interview politique », d’après Laurent Guimier.

Le directeur de l’information de France Télévisions donne déjà quelques pistes. En effet, ce dernier ne veut pas de clash entre les invités. Il refuse également de diffuser des tweets à l’antenne. Le format s’annonce donc classique, dans le cadre des élections présidentielles. Au sein d’Objeko, nous avons hâte d’en savoir plus sur le concept ! A suivre.