Anne-Sophie Lapix : son énorme lapsus sur France 2 qui n’est pas passé inaperçu

La célèbre journaliste commettait une erreur qui n'est pas passée inaperçue ce 24 avril denier. Un lapsus ou une contrepèterie, voilà une nouvelle bourde qui va la suivre longtemps...

© France 2

Anne-Sophie Lapix n’a pas attendu de présenter le journal télévisé de 20h de France 2 pour se faire connaître du grand public. En effet, les téléspectateurs n’ignorent pas qu’elle était notamment l’animatrice de C à Vous, sur France 5. Et qu’à ce poste non plus, elle n’était pas exemptée de faire quelques maladroites erreurs. Anne-Sophie Lapix est effectivement aussi connue pour ses fous rires mémorables. Mais en pleine période d’élections présidentielles, la journaliste se devait de faire preuve d’un sérieux irréprochable. Or, sa concentration était telle qu’elle a laissé échappé un lapsus qui a encore une fois beaucoup amusé son public.

En effet, ce dimanche 24 avril dernier, Anne-Sophie Lapix animait, en compagnie de Laurent Delahousse, la soirée électorale sur France 2. Et durant toute cette soirée très stressante, pour les journalistes de France Télévisions aussi, elle a donc laissé échapper un lapsus qui n’a pas fini de faire couler de l’encre sur la Toile. Objeko vous propose de découvrir ce nouveau classique des bêtisiers d’Anne-Sophie Lapix.

Anne-Sophie Lapix sait donner le sourire au public en toute circonstance

Les nouvelles peuvent être désastreuses, si Anne-Sophie Lapix les rapportent le public sait qu’il a des chances de sourire. En effet, grâce à son passif journalistique émaillé de fous rires cultes, la remplaçante de David Pujadas marque des points auprès du public. Difficile de ne pas sourire lorsque l’on repense à certains de ses incontrôlables rictus. De plus, il nous pouvons en rire puisqu’en dehors de ces quelques épisodes amusants, le professionnalisme d’Anne-Sophie Lapix est irréprochable. Autrement, elle n’aurait pas été choisie pour animer cette historique soirée d’élections présidentielles sur France 2.

Mais c’était bel et bien pendant cette soirée que la journaliste commettait une lourde erreur. Enfin, Objeko vous l’accorde, parler de lourde erreur est un bien grand mot. Tout au plus il s’agit d’un lapsus. Cependant, celui-ci n’échappait à aucun des téléspectateurs de France 2. Et il va rejoindre la bibliothèque des archives télévisées pour étoffer la catégorie divertissement sous le nom d’Anne-Sophie Lapix. Puisqu’elle est devenue la championne des internautes le temps de quelques minutes. Pour ne rien vous cacher, certains téléspectateurs ne se rappelleront que de ce moment s’ils ne devaient en retenir qu’un seul.

Un engouement difficile à contenir sur la Toile

En effet, sur Twitter, les internautes se sont empressés de faire de la publicité à cette erreur fâcheuse. Anne-Sophie Lapix qui s’adresse à son correspondant en lui disant « On vous redonne l’Apérol« , au lieu de « la parole », c’est effectivement délicieux. Objeko vous offre un florilège des interventions des internautes suite à ce lapsus. Et ils sont unanimes, Anne-Sophie Lapix a su les faire sourire malgré une soirée des élections présidentielles plutôt morose.

Pour conclure, il convient d’espérer qu’Anne-Sophie Lapix ne se voit pas tenir rigueur de son lapsus qui fait tant parler de lui. Après tout, des rumeurs veulent qu’elle ne soit déjà pas très appréciée, voire jalousée, par ses collègues de France Télévisions. Présentatrice du JT de 20h de France 2 depuis 2017, il ne faudrait pas qu’elle perde son poste pour une broutille pareille. D’autant que ce que certains qualifient de grave erreur est finalement une opportunité de s’attirer la sympathie des téléspectateurs. Justement parce que ce lapsus est tout sauf calculé.

Parmi les internautes, certains imaginent qu’Anne-Sophie Lapix avait hâte de prendre l’apéro avec la rédaction, après l’émission. D’autres imaginent qu’elle avait fait un pari, peut-être même avec son ami Bixente Lizarazu, pour placer ce mot lors du tournage. Mais dans les faits, il ne fait pas oublier que l’erreur est humaine. Et que de telles erreurs peuvent faire sourire, qu’elles sont sans conséquences.