Ariane Séguillon (Demain nous appartient) au plus mal, l’actrice est clouée au lit…

Décidément, la santé d’Ariane Séguillon est fragile ! Après avoir contracté une forme grave de la Covid-19, elle attendait avec impatience le vaccin. Hélas, elle ne va pas être déçue du voyage ! Bouclez votre ceinture, Objeko vous dit tout dans les moindres détails.

Ariane Séguillon ” très proche de Diego El Glaoui”, le chéri d'Iris Mittenaere, elle se confie sur leur relation !
© Bestimage

Active sur la Toile, Ariane Séguillon raconte toutes ses joies et ses peines à ses fans. Ah si elle avait su, elle n’aurait jamais fait ça !

SOS Ariane Séguillon en détresse !

Comme son nom de famille indique, Ariane Séguillon possède un lien de parenté avec le présentateur phare des années 80. En effet, elle est sa nièce et elle revendique totalement. A l’âge de 10 ans, elle quitte sa région natale de la Sarthe pour l’Afrique du Sud. En compagnie de son père, cette expérience va la faire grandir beaucoup plus vite que la moyenne. Une décennie plus tard, elle pose ses valises dans la capitale afin de réaliser son rêve, celui de devenir comédienne. Aussi, elle s’inscrit dans la plus prestigieuse école de théâtre et aura même la chance d’avoir professeur le célèbre Francis Huster.

Dès 2013, le public la découvre dans le feuilleton Tiger Lily, 4 femmes dans la vie. Primée à de nombreuses reprises, cette série va longtemps de lui coller à la peau. Heureusement pour elle, TF1 lui propose le personnage de Christelle Moreno. Dans Demain nous appartient, elle va se sentir plus épanouie que jamais ! Pour une fois que son talent d’artiste est reconnu à sa juste valeur ! Elle va redoubler d’efforts afin de s’inscrire dans la durée dans l’esprit du public. Après tout, remporter la confiance des scénaristes est un combat de tous les instants. Hélas, la maladie va la stoppée dans son élan et va totalement changer la donne. Sans plus attendre, Objeko vous raconte cette période de turbulences dont elle ne sortira pas vraiment indemne.

Ravagée par la Covid-19 !

Capture d’écran (c) Instagram (c) ariane_seguillon

Un an après le début de la pandémie et en avoir subi les conséquences logistiques sur sa carrière, Ariane Séguillon contracte une forme grave de la Covid-19. Comme le prouve cette photo, le personnel soignant est aux petits soins pour la comédienne. Sur les réseaux sociaux, elle nous raconte cette longue traversée du désert. « Je me bats contre le coronavirus avec énormément de fièvre, des problèmes respiratoires et c’est vraiment très dur. » Estimant que sa notoriété peut réveiller les conséquences sur les méfaits de cette pathologie inconnue, elle s’exprime avec perte et fracas. Par pitié, que ses abonnés respectent les gestes barrières et évitent à tout prix enfer des hôpitaux !  « Je vous recommande de faire attention pour ne pas attraper cette vacherie et je vais m’en sortir parce que je suis forte, mais c’est un moment très difficile.« 

Capture d’écran (c) Instagram (c) ariane_seguillon

D’ailleurs, l’une des caractéristiques de ce mal concerne nos poumons. Lorsqu’elle se rend compte que la SNCF ne suit pas les directives, elle prend la décision qui s’impose. Encore une fois, elle compte bien utiliser la Toile pour crier son désarroi. Capable de trouver des arguments à faire pâlir un antivax, Ariane Séguillon témoigne de ce tsunami sanitaire. Dans les colonnes de Télé-Loisirs, elle confie avoir cru que sa dernière heure était arrivée. Avec le recul nécessaire, elle souhaite que la presse se serve de son exemple pour faire avancer le débat. « Je suis une battante, je me disais que j’allais m’en sortir, mais le fait d’étouffer, de ne plus avoir assez d’oxygène, c’est extrêmement anxiogène« .

Jamais deux (cauchemars) sans trois ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ariane Seguillon (@ariane_seguillon)

Lorsque le vaccin arrive, Ariane Séguillon est folle de joie. Tout ce qui peut l’éviter de retomber malade et de vivre une telle catastrophe est bon à prendre.  Aussi, contrairement à une certaine partie de la population qui a peur de l’ARN messager, elle est la première à s’inscrire dans le centre le plus proche de chez elle. Ce qu’elle ignore encore, c’est que les effets secondaires de sa dose de rappel vont la contraindre de nouveau à suspendre les tournages. Quelle horreur ! C’est la double peine ! Va-t-elle réussir à s’en sortir cette fois sans y laisser des plumes ? Voici la réponse et elle est étonnante !

Capture d’écran (c) Instagram (c) sandraandcoparis

Sur son compte Instagram, Ariane Séguillon  nous donne de ses nouvelles. Elles ne sont guère réjouissantes. Décidément, elle avait des difficultés à gérer son quotidien de 2021 et 2022 ne s’annonce guère mieux. »Je vais super mal. J’étais bien hier, jusqu’à une certaine heure. J’ai plus de 39 de fièvres. Je suis HS. Je suis hyper malade.« . Certes, dans la presse, ils sont nombreux à déplorer la présence d’effets secondaires plusieurs jours après le vaccin. Pour autant, l’alliance des trois doses en vaut bien la chandelle. Cela évite de surcharger les services de réanimation. Bon courage à elle et suite au prochain épisode !

Merci à nos confrères de Télé-Loisirs

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.