Arnaque au paiement sans contact : Découvrez tous les risques et comment vous protéger

En mai 2020, le plafond de paiement sans contact des cartes bancaires passait de 30 à 50 euros. La porte ouverte à plus d’escroqueries ?

Arnaque au paiement sans contact : un plus grand plafond, et donc plus de risques ?
© Getty Images

En mai dernier, un représentant de justice acceptait de témoigner sous le couvert d’anonymat à nos confrères de Business Insider. « Les banques limitent les achats en mode sans contact à cinq par jours. Pour la personne derrière le délit, il est assez simple de réaliser plusieurs paiements allant aujourd’hui jusqu’à 250 euros puis de jeter la carte », indique-t-il ainsi. L’été ou la nuit, les arnaques peuvent notamment se multiplier. « On peut rencontrer certains serveurs ou barmans malveillants qui profitent du relâchement en période estivale pour facturer deux fois les boissons », renchérit-il.

Un simple terminal de paiement pour déclencher les opérations de paiement !

Mais les arnaques se retrouvent sous des formes les plus variées !  Le Midi Libre évoquait ainsi en mai dernier le cas de malfaiteurs qui débitaient des cartes de paiement sans contact dans le tramway de Montpellier. Ils avaient tout simplement un terminal de paiement (TPE) dans un sac, pour déclencher les opérations de paiement. Et passaient donc dans les rames du tramway, près des sacs des passagers !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sécurité sur Internet (@secu_ordi)

Un agent du réseau de transport avait en effet témoigné dans les colonnes du Midi Libre : « Ils se déplacent par trois ou quatre, se collent aux gens, détournent leur attention d’une manière comme une autre, explique Antoine. L’un d’eux a une machine, c’est vite approché d’un sac ou d’une poche. Nous les connaissons. Il y en a un qui opère avec une attelle au bras. IL cache ce qu’il veut dedans. Et les gens ne se doutent de rien. Même sur leurs relevés bancaires. C’est pour ça que nous avons très peu de signalements ou de plaintes mais on voit leur manège, on les connaît, c’est une nouvelle bande. En plus, ils peuvent être virulents, menaçants, shootés. »

Ces petits escrocs parvenaient à voler 50 € à chaque fois. Du côté de Nice, un gang a sévit de la même manière, mais sur la plage ! Au mois d’aout 2019, la police nationale avait signalé ainsi aux touristes à Nice un gang qui opérait avec un TPE. IIs agissaient près des serviettes des vacanciers pour débiter leurs cartes.

Arnaque: « Le vol par paiement sans contact est plus à la portée de tout le monde »

« Ce type de détournement est d’un genre très différent des fraudes commises sur Internet. Car ce sont plus des équipes beaucoup plus organisées et expertes en informatique. Le vol par paiement sans contact est plus à la portée de tout le monde », explique François Créhange, spécialiste des méthodes de sécurisation des paiements chez Vérifone.

Gildas Avoine, professeur en cryptologie à l’Insa Rennes craint pour sa part des arnaques encore plus sophistiquée ! Il cite en effet une technique de fraude dite de l’attaque-relais. Cela implique un complice qui détourne un paiement en train de se faire. « Cette technique implique la présence de deux complices. Chacun est en possession d’un smartphone, muni d’un lecteur NFC (Near Field Communication). Le premier positionne son smartphone à quelques centimètres de la carte sans contact et envoie les données au second dont le téléphone est positionné près d’un terminal de paiement. Il vaut mieux, dans tous les cas, opter pour quelques règles de prudence. On doit notamment surveiller régulièrement ses comptes bancaires. », détaille cet expert.

« Il faut contacter immédiatement sa banque »

Le magazine Que Choisir donne en tous cas quelques conseils aux consommateurs : “Si l’on constate des paiements sans contact d’origine inconnue, il faut contacter immédiatement sa banque pour les contester. Celle-ci a l’obligation de rembourser toutes les sommes réalisées sans contact non autorisées par le client. La charge de la preuve d’une éventuelle négligence revient à l’établissement bancaire. Les petits étuis anti-ondes NFC dans lesquels on glisse sa carte sont tous efficaces pour empêcher un paiement. Ils peuvent constituer une protection lorsque l’on n’utilise pas sa carte (dans les transports en commun, les endroits bondés, etc.).”, indiquent ainsi en effet nos confrères de Que Choisir

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Lydia Campus (@lydia_campus)

Sachez également que vous pouvez trouver dans le commerce de jolis étuis anti-ondes. Si vous n’êtes pas fan du papier aluminium ! Dans tous les cas, si vous avez été victime d’une arnaque de ce type, réagissez vite ! Prévenez ainsi votre agence bancaire !


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.