Arnaque au remboursement des impôts : ces mails peuvent vider votre compte bancaire !

Les piratages sont devenus monnaie courante sur le web. À tout moment, vous pouvez recevoir un e-mail frauduleux de n’importe quelle entreprise. Objeko vous explique de A à Z la nouvelle arnaque en question.

Arnaque des impôts : des faux mails vous font croire à un remboursement !
© ILLUSTRATION MAXPPP - GÉRARD HOUIN

Ce n’est pas la première fois qu’une arnaque de ce type se produit. Vous recevez un faux e-mail sans le savoir et qui vous fait miroiter des gains. Plusieurs marques, entreprises, sites webs sont piratés à leur insu. Aujourd’hui, il s’agit de la Direction Générale des Finances. En effet, le courrier électronique vous fait croire que vous allez être remboursés d’un trop-perçu d’impôts. Bien sûr, ce n’est pas du tout le cas. On vous explique l’arnaque.

Arnaque : les impôts piratés vous font croire à un remboursement…

Avec le développement incroyable d’internet, les personnes ont découvert la facilité et la rapidité. Mais, à côté de ce point positif, elles ont aussi gagné une grande augmentation des arnaques. Et, beaucoup d’entreprises en subissent les conséquences et donc, en même temps, les consommateurs. Tout le monde est concerné et peut se faire piéger à un moment ou un autre. Par exemple, une arnaque qui sévit beaucoup s’appelle le phishing. Il s’agit d’une méthode de « hameçonnage ». Pour rentrer dans les détails, ce mot d’origine anglaise est la contraction du « fishing » qui veut dire « pêche » en français. Et le mot « phreaking » qui signifie « piratage de lignes téléphoniques ». Cette arnaque est utilisée par les pirates du web dans le but de récupérer les informations confidentielles des internautes. C’est surtout les chiffres de votre carte bancaire qui les attirent. Les hackers informatiques diffusent un e-mail frauduleux et beaucoup de personnes tombent dans le panneau. Comme ce sont de vrais professionnels, l’e-mail fait plus vrai que nature, donc vous pouvez vite vous laisser duper, faire une fausse manipulation et aller trop loin, sans même le savoir.

C’est le tour des impôts !

En ce moment, une arnaque circule et est en lien avec le fisc. C’est l’association de consommateurs UFC-Que choisir qui nous a alerté ce lundi 22 novembre. En effet, des pirates se font passer pour la Direction Générale des Finances. L’e-mail est très bien fait, comme toujours. Le message indique que vous avez payé trop d’impôts et que vous allez être remboursés. En effet, c’est plutôt rare ! D’habitude, c’est l’inverse qui se passe. Alors, pour une fois, les personnes pensent qu’il s’agit d’une bonne nouvelle. Mais, ce n’est pas du tout le cas…

Ne remplissez surtout pas le formulaire !

L’arnaque repose sur le fait de vous dérober des informations. Alors, pour cela, les pirates vous invitent à cliquer sur un lien. Ensuite, vous arrivez sur un formulaire de remboursement. La prochaine étape vous demande de le remplir et de donner toutes vos informations personnelles. Enfin, la dernière étape vous envoie sur un autre site qui vous demande cette fois-ci vos coordonnées bancaires. Nous vous conseillons de ne rien faire, du début à la fin.

Une arnaque très connue !

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une technique d’hameçonnage, comme expliqué ci-dessus. Malheureusement, c’est courant partout. D’ailleurs, le fisc a déjà été victime de cette tentative d’escroquerie. La bonne nouvelle, car il y en a une quand même, c’est que les internautes sont de plus en plus aguerris et informés. Ainsi, de moins en moins de personnes se font duper.

À savoir, les impôts possèdent déjà toutes les informations vous concernant. Donc, en cas de remboursement, ils ne demandent aucune donnée privée. De plus, si vous regardez bien, l’adresse e-mail de l’expéditeur se termine par « @student.ksu.edu.sa », comme l’a souligné notre confrère Capital. De quoi vous mettre la puce à l’oreille… En tout cas, si vous cherchez bien, il y a toujours un défaut. En effet, les pirates sont humains et font des erreurs…

Deux techniques originales…

Récemment, deux arnaques se sont produites dans deux secteurs d’activités bien différents. La première concerne l’enseigne de sport Decathlon. Les hackers font croire que c’est l’anniversaire des cinquante ans de l’entreprise. Pour cette occasion, un jeu-concours est lancé pour vous faire gagner une « carte cadeau d’une valeur de mille euros ». Une offre bien attractive. Les pirates choisissent de passer par le Messenger de Facebook. Donc, en plus, vous avez l’impression que ce sont vos proches qui vous font bénéficier d’une super opportunité, mais il n’en est rien. Au bout, encore un formulaire à remplir. C’est aussi l’association UFC-Que Choisir qui a révélé l’arnaque.

La seconde arnaque concerne l’Euromillions. Vous recevez un e-mail parfait avec les couleurs et logos de la société qui vous indique que vous avez gagné une belle somme d’argent. Le message est accompagné d’un document très sérieux avec la signature du dirigeant. Mais, l’escroquerie a vite été repérée grâce aux défauts. Le logo en mauvaise qualité, des fautes d’orthographe et une adresse e-mail composée de signes étranges. Dans tous les cas, soyez vigilants et tout se passera bien.

 

 


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !