Attention à ces radars qui débarquent en France : ils flashent l’avant et l’arrière des véhicules

Ces nouveaux radars sont plus perfectionnés que leurs prédécesseurs...

© XAVIER LEOTY / AFP-Attention à ces radars qui débarquent en France : ils flashent l’avant et l’arrière des véhicules

Attention, vous allez rencontre de plus en plus de radars double face dans les prochains temps. Ces nouveaux appareils sont capables de flasher l’avant et l’arrière d’un véhicule en excès de vitesse. Une performance qui permet de verbaliser plus facilement ceux qui sont en infraction. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Une photo de l’avant et de l’arrière du véhicule

Quand on est sur la route et qu’on voit un radar flasher, c’est la goutte de sueur qui coule sur le front. Et bien, aujourd’hui, vous allez avoir encore plus peur. En effet, un nouveau type de radar « double face » se déploie peu à peu sur les routes du pays. Ce nouvel appareil peut donc mesurer la vitesse d’un véhicule à l’avant, mais aussi à l’arrière. Mis en place en 2014 pour une phase de test, il y en aurait plus de 200 aujourd’hui sur l’ensemble du territoire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Des Offres De France (@freeannounce)

Plus sophistiqués que les anciennes générations, ces instruments de sécurité routière pourront ainsi verbaliser plus facilement les véhicules. Et notamment les motos, elles, qui n’ont qu’une plaque située à l’arrière : »En flashant par l’avant et l’arrière le taux d’élucidation des infractions sera amélioré et cela contribuera à traiter de façon plus équitable les usagers de la route« . L’autre effet positif de ce ces radars, c’est le fait de pouvoir plus facilement identifier le conducteur.

Un radar de la société Pariflex

Comme nous vous le disions précédemment, le radar double face, permettra d’identifier plus facilement le conducteur. Ce qui obligera à tout le monde, de se responsabiliser : »La photographie de l’habitacle d’un véhicule prise de face permettra également de responsabiliser les usagers de véhicules lourds et légers et plus particulièrement celles et ceux qui sont tentés de faire une fausse déclaration sur l’identité de la personne au volant au moment de l’infraction« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ConsoGlobe (@consoglobe)

Ce radar, permettra aussi de pallier le problème des PV non envoyés à cause d’un cliché trop flou. Pour rappel, pas moins de 38% des PV, ne seraient pas envoyés à cause d’un cliché non exploitable. C’est énorme, n’est-ce pas ? La société Pariflex, précise également qu’une technologie appelée Lidar permet au dispositif d’identifier le type de véhicule en excès de vitesse. Afin de le flasher à une vitesse différente et adaptée.

Il n’y a pas une augmentation du nombre de radars

Contactée par nos confrères de actu.fr, la Sécurité Routière indique que le nombre de radars en France n’augmente pas. D’après eux, il est même stable. En effet, le chiffre est plafonné à 4 700 dans l’Hexagone. D’ailleurs, la rédaction d’Objeko, peut vous dire celui qui flashe le plus en France. Et c’est à Cagnes-sur-Mer. Plus précisément au point kilométrique « 182+045 » dans le sens Nice/Aix-en-Provence. L’appareil est chargé de contrôler la vitesse sur une parcelle d’autoroute limitée à 90 km/h. Si vous êtes par là, faites très attention.