Attention, cette nouvelle arnaque à la carte bancaire fait des ravages en France

Quand ce ne sont pas des arnaques en ligne dont il faut se méfier, ce sont des arnaques tout aussi bien rodées, mais qui se font dans la vraie vie. Et la cible est évidemment votre carte de crédit, celle qui vous permet de faire vos paiements et de retirer de l'argent. On vous explique comment font les arnaqueurs pour vider vos comptes.

© sudouest

Une arnaque menée au niveau des parkings

Ce sont plus de 300 victimes qui ont découvert avec stupeur que leur code de carte de crédit n’était plus secret. Le stratagème, ingénieux, est placé au niveau des bornes pour sortir des parkings, ces zones où les utilisateurs doivent payer. Grâce à un boîtier qui copie l’empreinte de la carte bleue, les arnaqueurs ont pu voler un joli pactole : 39 000 euros. Deux arnaqueurs ont été arrêtés par la police, mais cette arnaque serait nationale et peut vous arriver.

Le problème avec ces arnaques, c’est que vous ne pouvez pas faire grand chose puisque là où ce système existe, la seule manière possible pour sortir est de payer par carte. L’arrestation de deux arnaqueurs donne de l’espoir, en espérant qu’ils seront tous bientôt derrière les barreaux. Car avec l’empreinte de la carte de crédit, ce sont tous vos comptes qu’ils peuvent vider en quelques minutes seulement.

Les arnaqueurs dépensent tant d’énergie et d’ingéniosité dans leurs différents stratagèmes qu’ils pourraient sans doute faire de belles choses s’ils choisissaient le camp du bien. À cause de cela, on en vient à se méfier de tout. D’autant plus que ce sont généralement les arnaques qui sont faites en ligne donc on parle le plus. Difficile aujourd’hui de sortir sa carte de crédit en toute confiance, d’autant plus qu’on sait qu’avec le paiement sans contact, certains peuvent, à distance, pirater nos comptes.

Elles nombreuses qu’il faut se méfier chaque jour

Malheureusement pour nous, ces arnaques ne sont pas les seules qui peuvent vider vos comptes. Retour sur certaines d’entre elles qui font des ravages en jouant avec la crédulité des consommateurs.

L’arnaque au colis

Cette arnaque tombe bien si vous commandez beaucoup de colis. Elle se fait passer pour un transporteur pour vous avoir. Un mail vous est envoyé sur lequel il est inscrit que votre colis n’a pas pu vous être livré pour une raison ou pour une autre (généralement, il est indiqué que vous n’étiez pas présent à votre domicile). Un site vous permet de le retrouver. Ce site imite celui de La Poste et vous invite à entrer vos coordonnées bancaires pour récupérer votre colis.

C’est évidemment totalement faux. La seule chose à faire quand vous commandez un colis, c’est de suivre sa livraison directement sur le site où vous l’avez commandé. Nulle part ailleurs ! Si, en effet, le colis n’a pas pu vous être livré, ce sera inscrit sur ce site.

L’arnaque à la fausse commande sur internet

Vous recevez un mail dans lequel on vous remercie pour une commande dont vous n’avez aucun souvenir. Vous cliquez et découvrez que la commande en question coûte très cher. Vous voulez donc logiquement l’annuler le plus vite possible, et vous devez indiquer vos coordonnées bancaires. C’est encore une arnaque qu’il est facile d’éviter. Déjà, si vous avez bien passé commande, cela se voit sur votre compte en banque. Si aucun mouvement n’est à prévoir et si vous n’avez pas déjà été débité, inutile de paniquer.

Entrez dans Google les informations du mail, et vous verrez très vite qu’il vous faut le supprimer immédiatement et ne pas suivre les étapes qui sont proposées. Faites confiance à votre mémoire : vous savez que vous n’avez rien commandé et que vous n’avez pas composé vos coordonnées bancaires sur un site de commandes en ligne.

Attention aux arnaqueurs se faisant passer pour des agents de la Caf

La Caf, Ameli, La Poste… Nombreux sont les sites à être répliqués dans le détail pour tenter de vous arracher vos sous. La Caf, notamment, est une cible privilégiée. Vous recevez un mail vous indiquant qu’une nouvelle prime vous attend. Vous devez cliquer sur le lien et entrer vos informations personnelles pour y avoir droit. 

C’est bien évidemment faux. Le mieux à faire est de ne jamais cliquer sur un site envoyé par mail. Rendez-vous directement sur votre compte personnel et découvrez si, en effet, une nouvelle prime vous attend ou non.