Augmentation de salaire : les 3 étapes cruciales de la négociation, soyez prêt !

Découvrez les détails des 3 étapes primordiales de la négociation afin d'obtenir une augmentation de salaire. Pour qu'elles aboutissent selon vos souhaits, mettez toutes les chances de votre côté.

©les echos

Augmentation de salaire peut être synonyme de prise de risque. Alors autant que cette prise de risque soit calculée. En effet, il apparaît évident que cet adage se vérifie : « qui ne demande rien n’a rien ». Ainsi, ne négligeons pas le fait que toutes les négociations répondent à des règles précises. Objeko vous propose donc de les découvrir. Nos confères du magazine Les Frontaliers ont fait le point sur les 3 étapes cruciales qui vous permettront de réussir à demander une augmentation de salaire. 3 étapes qui supposent de mettre en place plusieurs éléments différents. Et votre magazine favori vous résume tout dans les prochaines lignes. De cette façon, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir cette valorisation de salaire. Car il faut bien admettre que dans le contexte actuel, elle est nécessaire pour beaucoup.

Négocier une augmentation de salaire en 3 étapes

Pour obtenir une augmentation de salaire, il ne suffit pas de se lever un matin et de la demander. En effet, les entreprises ont des fonctionnements qui peuvent être rigides et si vous tentez le tout pour le tout, sans connaissance des règles en vigueur, vous courrez à la catastrophe. Car, demander une augmentation de salaire peut faire l’objet d’une évaluation annuelle auprès des services des ressources humaines de votre entreprise par exemple. Et un entretien en dehors de ce cadre demande donc une préparation supplémentaire. C’est pourquoi nos confères du magazine Les Frontaliers font en sorte que la première étape d’une négociation réussie soit de faire une demande d’entretien.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par F2V Maroc (@f2vmaroc)

La première étape : la demande d’entretien

La encore, il convient de connaitre les codes de l’entreprise pour que cette demande d’entretien soit prise en compte. Et surtout qu’elle ne soit pas vécue comme un moment désagréable pour vous, votre employeur ou le service des ressources humaines. Ainsi, certaines entreprises apprécieront que vous précisiez le motif de l’entretien. D’autres préféreront ne pas savoir en amont que vous souhaitez discuter avec eux pour une augmentation de salaire. Cela étant dit, notons que la franchise est toujours appréciée. Mais qu’elle doit se différencier d’une approche frontale qui pourrait être interprétée comme brutale. Une fois votre rendez-vous obtenu, il est temps de passer à l’étape numéro 2.

La deuxième étape : la préparation de l’entretien

Préparer l’entretien d’une demande d’augmentation de salaire est primordial. Et la préparation devra être de plusieurs ordres. D’abord, vous devrez vous préparer mentalement à cet entretien. En effet, il faudra être sûr de vous, serein et détendu. Dégager une forme de confiance qui prouve que vous savez ce que vous valez, que vous méritez votre augmentation de salaire. Ensuite, il ne faudra pas que ce ne soit qu’un effet de bluff. Vous devrez effectivement connaître vos prétentions salariales au plus juste. Notamment être capable de parler en brut et en net, sans perdre de temps. Pensez aussi à déterminer une fourchette qui comprendra une augmentation de salaire haute et basse.

Enfin, il faudra que vous puissiez présenter des arguments solides au cours de la négociation. Objeko, à l’instar de nos confères du magazine Les Frontaliers, vous suggère de faire une liste. Une liste de vos arguments mais aussi de ceux que votre employeur pourrait leur y opposer. Répéter un simulacre de l’entretien peut aussi vous permettre de les garder à l’esprit et de ne pas céder au stress pendant la négociation. Aussi, citer des chiffres et des résultats concrets ne peut que rendre plus solides vos arguments.

La troisième étape : obtenir une augmentation de salaire

Vous voilà à présent arrivés à la troisième et dernière étape de votre négociation. Pour que celle-ci se déroule au mieux, mettez en avant vos atouts pour l’entreprise. Mais ne les affirmez pas vous-mêmes, poser des questions qui contraindront votre employeur à le faire. Votre qualité d’écoute est aussi très importante durant cet entretien. Car, pour obtenir votre augmentation de salaire, il faut que vous puissiez rebondir sur les arguments qui vous sont présentés.

Il est également important que votre employeur soit conscient que votre motivation ne dépend pas de votre salaire. Ainsi, que l’augmentation vous soit accordée ou temporairement à l’étude, continuez de vous dépasser. Enfin, si une offre inférieure à vos prétentions est mise sur la table, soyez patient et ne la refusez pas tout de suite. De cette façon, vous mettez toutes les chances de votre côtés pour obtenir votre augmentation de salaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les frontaliers (@lesfrontaliers)

Néanmoins, Objeko ne vous cache pas qu’aucune recette magique ne pourra vous garantir une augmentation de salaire. En cas de refus, demandez alors comment obtenir gain de cause directement à votre employeur. Le cas échéant, revenez à la charge avec des arguments plus convaincants.