Axel (Mariés au premier regard) dévoile un avant/après de sa transformation physique, wow !

Découvrez-en un peu plus sur le candidat et sur la déception de Caroline face à sa taille... Les mots ont été très durs au sujet de l'apparence du marié, comment l'a-t-il vécu ? Par ailleurs, il dévoile qu'il y a dix ans, il n'avais pas ce c*rps.

©Capture M6

Ce mercredi 30 mars, nous en avons découvert un peu plus sur Axel, le candidat de Mariés au premier regard, amoureux de ses chiens et de la nature. Celui-ci a fait une story Instagram et a fait quelques révélations aux internautes sur son physique d’il y a dix ans. Il n’avait pas tout à fait la même silhouette musclée qu’aujourd’hui. On vous explique !

Mariés au premier regard : Caroline a eu une surprise de taille en découvrant son mari…

Depuis le 28 mars 2022, quand les téléspectateurs de Mariés au premier regard ont découvert le portrait d’Axel, on ne parle plus que d’une seule chose… son physique ! Les experts de l’émission ont trouvé une compatibilité de 80 % avec la jolie Caroline qui a toujours un grand sourire. La jeune femme de 29 ans est cheffe d’entreprise en conciergerie tandis qu’Axel a 30 ans, il est maître d’œuvre et pilote de chantier. Ce qui rapproche ces deux personnes singulières, c’est leur amour pour les animaux et la vie en montagne. Hélas, quand la végane rencontre pour la première fois son futur époux, elle est plutôt déçue. Celle-ci avait beaucoup de critères sur les valeurs, le mode de vie, mais aussi sur l’apparence. Pourtant, c’était vraiment la perle rare, quel dommage !

Axel avait des complexes il y a plusieurs années

Pourtant, Axel a un regard bleu profond, un beau sourire, un c*rps musclé, que demander de plus ? Quelques centimètres en plus pour Caroline. Perchée sur ses hauts talons, elle le dépassait… Axel s’est d’ailleurs confié sur son mal-être d’il y a dix ans et il a envoyé un beau message d’espoir aux internautes qui se sentent mal dans leur peau. En effet, il a révélé qu’il avait quelques kilos en plus. « Je ne me suis pas accepté du jour au lendemain. J’ai travaillé et mon corps me l’a bien rendu puisqu’aujourd’hui, je me plais. Devenez comme vous le voulez, vous en avez la capacité« , explique le candidat de Mariés au premier regard. 

Le principal, c’est qu’il soit bien dans ses baskets. Et n’en déplaise à Caroline qui n’a pas eu de coup de foudre. « Il est petit, Caroline sera beaucoup plus grande. Ça ne va pas lui plaire. La barbe, je la trouve beaucoup trop longue. Et il a un costume bleu, Caroline déteste les costumes bleus. Ça m’angoisse parce que je sais qu’elle va être déçue. Je veux partir, je veux m’enfuir. Je ne veux pas voir ça« , avait déclaré sa maman pendant la cérémonie. En découvrant son futur gendre, son regard s’était tout de suite assombri.

Une différence entre la réalité et la télévision

Rassurez-vous, aujourd’hui, Axel a tourné la page sur cette expérience… Même si nous n’avons pas encore vu la réponse de Caroline, cela ne présage rien de bon ! Voici ce qu’il confiait aux internautes : « Mardi était dur mais heureusement on m’avait montré les images en janvier. J’y étais préparé et j’ai pris du recul sur tout ça pour ne pas me sentir concerné. (..) On se rend compte que le vrai et ce qui est représenté à la TV peuvent différer… »

Le candidat de Mariés au premier regard explique qu’il n’en veut pas à la mère de Caroline pour ses mots durs. En effet, celle-ci a réagi de façon spontanée, car elle connaissait les critères physiques de sa fille.

Mariés au premier regard : ils se sont expliqués en privé

Caroline a aussi tenu à donner sa version dans une vidéo sur les réseaux sociaux. La brunette explique qu’elle avait été surprise, car pendant les ateliers, elle avait précisé qu’elle voulait rencontrer un homme plus grand qu’elle. « Je me suis excusée auprès d’Axel. Si j’avais su qu’il était plus petit que moi, j’aurais modéré les commentaires. Je ne voulais pas le vexer« , dit-elle. Elle a également ajouté : « Axel m’a confié en privé que si la personne ne lui avait pas plu physiquement, il aurait été capable de dire non puisqu’il n’aurait jamais ressenti d’attirance physique. (…) Donc je voudrais juste casser cette méga hypocrisie disant que je regarde son physique alors que lui regarde mon intérieur. »