Barbara Pravi sature de la polémique autour de l’Eurovision! Elle répond cash et s’exprime enfin !

Barbara Pravi est passée si proche de la victoire. C'est simple, ça s'est vraiment joué à un cheveu. Or, lorsqu'on annonce la victoire de ses rivaux italiens, une catastrophe arrive. Que va-t-il se passer pour notre chanteuse qu'on aime tant ? La réponse tout de suite !

© Abaca

L’édition 2021 de l’Eurovision était unique ! On a cru que Barbara Pravi e allait gagner ! Après le sacre de l’Italie, le scandale éclate !

Barbara Pravi met les points sur les i

Que nous sommes tristes ! Quel dommage ! Cette année, la France avait vraiment toutes ses chances d’être en première place pour l’Eurovision. Cela fait plus de quarante ans que la France n’a pas décroché le précieux trophée. La gagnante de 1977 à savoir Marie Myriam aimerait tant que cela arrive à nouveau. C’est simple, ça s’est joué à cheveu. En réalité, c’est le vote du public qui a fait finalement basculer la balance pour élire l’Italie. Pourtant, la voix et la qualité d’interprétation de Barbara Pravi réchauffe l’âme et met tout le monde d’accord. Habitée par ses mots qui apaise ses maux, elle a fait une performance incroyable. La rédaction d’Objeko en profite pour lui adresse toutes ses sincères félicitations et lui souhaiter que le meilleur !

À peine élus, une polémique secoue les vainqueurs

Capture écran (c) Eurovision (c) France 2

Cher lecteur d’Objeko, que pensez-vous de cette photographie ? En quelques secondes, elle a fait le tour de la Toile, mais aussi des chaines d’information en continu du monde entier. Elle concerne le chanteur Damiano David. Que fait-il dans cette position ? Est-ce le signe d’une consommation de substances dangereuses et interdites ? Sommé de s’expliquer, il s’insurge et dézingue tout sur son passage. Il nous implore de le croire. « Je ne prends pas de dr*gu*. S’il vous plaît, les gars. Ne dites pas ça vraiment, pas de c*c*ïne. S’il vous plaît, ne dites pas ça. » Conscient qu’il a beaucoup à perdre, et notamment son précieux titre et sa réputation, il s’en remet aux autorités. Il réclame un test pour vérifier la présence (ou non) de poudre blanche dans son organisme. Affaire à suivre avec la plus grande attention !

Le lendemain de cette émission de L’Eurovision papa comme les autres, Barbara Pravi accepte l’invitation de Laurent Delahousse. Ça tombe bien, on souhaitait avoir son avis sur son expérience hors du commun et surtout sur cette affaire rocambolesque. Est-elle consciente qu’elle risque de passer de la seconde à la première si le test s’avère positif ? Agacée comme jamais, elle ne supporte pas que le monde ne retienne que ça. Et puis de son côté, elle décide de pratiquer la politique de l’autruche. « Déjà moi, premièrement, je m’en fiche un peu. Ce sont des choses qui ne me concernent pas. »

Une jolie leçon d’humilité

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barbara Pravi (@babpravi)

En tout cas, elle essaie de nous ramener à la raison et nous conseille de ne pas nous fier à hypothèses saugrenues. « Ce qui est réel, c’est que ce sont des gens qui ont été élus et par le public et par le jury. Après, s’ils se dr*gu*nt, s’ils ont mis leur slip à l’envers ou s’ils machin… Ce n’est pas mon problème. » Droite dans ses bottes, elle inspire le respect aux téléspectateurs. Si c’était possible, la rédaction d’Objeko l’aimerait encore davantage !

Quand on écoute la chanson de Barbara Pravi, on réalise que son parcours a été semé d’embûches. N’oubliez pas que c’est elle qui a tout composé : de la musique en passant par les paroles. Il lui en a fallu du courage pour s’accrocher et arriver là où elle en est aujourd’hui. Souvent comparée à Édith Piaf dans ses mouvements et la puissance de sa voix, nous avons espoir qu’elle continue sa carrière comme elle l’entend. Personne n’a le droit de lui imposer sa manière de penser ou de chanter. Plus que jamais, elle souhaite vivre le moment à fond et profiter de la chance de représenter la France au concours de l’Eurovision.

Elle ira loin cette petite !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barbara Pravi (@babpravi)

Épanouie d’être en seconde place, juste avant la Suisse, Barbara Pravi a des étoiles plein les yeux. « C’est une bénédiction. Je suis tellement fière, de cette chanson, du travail qui a été accompli, de chaque détail. » En coulisses, elle fait une drôle de confession à son public qui en dit long sur son investissement personnel. « Je l’avais réfléchi et il a été fait exactement comme j’avais *nvi* » Tout cela démontre son bon caractère et surtout sa bienveillance. Peu importe les épreuves ou bien les contretemps, il faut s’accrocher à son rêve pour espérer le réaliser un jour. C’est évident, elle est rentrée dans l’Histoire et rien que pour ça, elle mérite notre soutien indéfectible. Suite au prochain numéro d’Objeko, bien sûr !