“Beaucoup plus grosse…”: Yann Barthès fait une blague très osée, Olivier Véran déstabilisé, perd ses moyens !

Olivier Véran était l’invité de Yann Barthès ce 24 mars. Alors que l’animateur fait une blague très osée, Olivier Véran ne peut s’empêcher d’avoir un fou rire…

"Beaucoup plus grosse..." : Yann Barthès fait une blague très osée et très drôle, Olivier Véran est déstabilisé
© TF1

Ce 24 mars 2021, Olivier Véran était présent sur le plateau de Quotidien. Durant de longues minutes, le ministre de la Santé a donc échangé avec le présentateur Yann Barthès sur TMC. Pourtant, une petite phrase de l’animateur a visiblement gêné l’homme politique. En effet, une petite blague a eu le don de totalement le déstabiliser. Objeko revient donc pour vous sur cette séquence pour le moins hilarante.

Yann Barthès : l’animateur déstabilise totalement Olivier Véran sur le plateau de Quotidien

Une nouvelle rencontre en quelques semaines

Yann Barthès avait en effet reçu Olivier Véran sur son plateau le 8 février dernier. Ce jour-là, l’animateur n’avait pas hésité à légèrement le taquiner sur l’une des images qui avait fait le tour du web. Les téléspectateurs et les internautes se rappellent ainsi du passage du ministre dans un centre de vaccination. Car pour l’occasion, l’homme politique en avait beaucoup dévoilé sur son corps et découvrant ses  » muscles gainés au max «  comme le précisait l’animateur. Une vidéo dont Yann Barthès n’a en effet pas hésité à se moquer :  » On aurait dit Brigitte Bardot « .

Ainsi, après ce premier passage dans Quotidien, le ministre de la Santé avait néanmoins accepté une nouvelle invitation de la part de Yann Barthès. Car le sujet du jour était beaucoup plus sérieux. En effet, il s’agissait d’évoquer la campagne de vaccination débutée il y a quelques semaines. À ce jour 6 850 063 Français ont déjà reçu leur première dose. Alors que dans un même temps, 2 566 063 autres ont reçu la deuxième injection. Si la campagne de vaccination avance doucement, mais sûrement, elle est néanmoins encore loin d’atteindre les résultats obtenus par d’autres pays. Cependant, le ministre de la Santé Oliver Véran se veut rassurant.

Le problème AstraZeneca

Durant cet échange avec Olivier Véran, Yann Barthès est effectivement revenu sur la polémique concernant le vaccin AstraZeneca. Dans un premier temps, cette formule avait, en effet, été suspendue. Avant que l’autorité européenne ne livre son verdict. Ainsi, il a été autorisé à être de nouveau utilisé en attente de plus amples résultats. Mais le vaccin Pfizer soulève également un grand nombre d’interrogations. Pour étayer son propos, Yann Barthès diffusait donc une séquence dans laquelle Louis Alliot intervenait sur France Info.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Olivier Véran (@olivierveran)

Ce dernier exprimé en effet une opinion plutôt tranchée concernant l’attitude du Ministère de tutelle. Même si l’ancien compagnon de marine Le Pen a visiblement eu un petit problème d’élocution !  » Monsieur vaccin disait qu’il n’avait aucun élément sur les études faites sur le fameux vaccin Fister « . Bien évidemment, cette petite erreur de langage est loin d’être passée inaperçu. Il n’en fallait donc pas plus pour créer l’hilarité sur le plateau de Quotidien. Aussi bien Olivier Véran que Yann Barthès avaient en effet beaucoup de mal à garder leur sérieux. Pourtant, le présentateur a été loin de s’arrêter là. En effet, il a encore enfoncé le bouchon un peu plus loin. Objeko revient donc pour vous sur la suite de cet échange à l’humour plutôt décalé.

Une blague grivoise

Face au ministre de la Santé Olivier Véran, Yann Barthès n’hésite pas à aller encore plus loin :  » Alors que le vaccin Fister aurait une aiguille beaucoup plus grosse que les autres vaccins. Beaucoup, beaucoup plus grosse. De cette taille-là à peu près « . Si le sujet était pourtant sérieux,  » Monsieur vaccin «  n’a pu s’empêcher d’esquisser un large sourire et de difficilement contrôler son rire. Une séquence qui évidemment est digne de se retrouver au zapping. Rapidement, les deux intervenants ont finalement réussi à retrouver leur sérieux et leur calme. En effet, il s’agissait d’évoquer un sujet qui intéresse fortement les téléspectateurs. Quant à savoir l’évolution exacte de la campagne de vaccination, Olivier Véran s’est évertué à vouloir se montrer rassurant. À ce jour, toutes les mesures semblent mises en place pour arriver à une couverture nationale rapide. Même si certains récents couacs font encore l’objet de nombreuses polémiques.

 


En attendant, la pandémie semble loin de s’éteindre. D’ailleurs, même le gouvernement est touché de plein fouet. En effet, on apprenait récemment l’hospitalisation de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, actuellement soignée par les médecins. Concernant la vaccination, le vaccin AstraZeneca continue de déclencher un grand nombre de débats. Puisque les cas de thrombose constatés continuent d’inquiéter un grand nombre de personnes. Même la Haute Autorité de santé pense qu’il y a suffisamment d’exemples pour rester très attentif au sujet. D’ailleurs, ceux ayant reçu la première dose du vaccin AstraZeneca attendent de savoir s’ils vont recevoir une deuxième dose. Apparemment, c’est en cours de réflexion… Malgré la gravité du sujet, Olivier Véran et Yann Barthès auront néanmoins réussi à détendre un peu l’atmosphère dans ce climat très anxiogène.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.