Benjamin Castaldi escroqué d’une somme colossale, une candidate de The Voice mêlée

Victime d'une escroquerie improbable, Benjamin Castaldi raconte une anecdote choquante sur le plateau de "TPMP". Le chroniqueur a perdu "un million de francs" dans cette affaire.

© Bestimage

Benjamin Castaldi fait partie des chroniqueurs vedettes de Touche pas à mon poste sur C8. Ancien célèbre animateur de télévision, il a connu le succès en présentant des émissions telles que Loft Story ou encore Secret Story sur TF1. Il est aussi connu pour être le fils de Jean-Pierre Castaldi ainsi que le petit-fils d’Yves Montant, d’Yves Allégret et de Simone Signoret. Mais ce sont des affaires qui ne vont pas le mettre à son avantage que nous allons évoquer aujourd’hui.

En effet, en tant que chroniqueur sur le plateau de Cyril Hanouna, Benjamin Castaldi a tendance à se livrer sur son histoire personnelle. Il n’hésite donc pas à dévoiler les raisons qui font qu’il est beaucoup moins argenté que ce qu’il devait être. Puisqu’animer Loft Story et Secret Story devait lui rapporter des sommes importantes. Les téléspectateurs de TPMP savent tous que Benjamin Castaldi a été victime d’escroquerie. Celle dont il parle le plus souvent date de 2003 et il est depuis en procès encore aujourd’hui. C’est l’histoire d’un investissement financier qui s’avérait être une arnaque bien ficelée d’après lui. Mais celle dont Objeko vous parle aujourd’hui remonte aux 19 ans de Benjamin Castaldi. Une histoire dont il racontait tous les détails ce 7 février dernier, en direct sur C8.

Benjamin Castaldi n’a pas de chance dans les affaires

Sur le plateau de TPMP, toutes sortes de sujets sont abordés par Cyril Hanouna et ses chroniqueurs. Sur fond d’humour ou de manière plus sérieuse, l’équipe de l’émission phare de C8 parle finalement de tous les sujets qui peuvent interpeller les téléspectateurs. À tort ou à raison par ailleurs, mais là n’est pas le débat. Ainsi, ce 7 février dernier, Benjamin Castaldi profitait d’un sujet précis et pertinent pour parler de l’escroquerie dont il a été victime. Et comme Objeko vous le disait plus haut, ce n’est pas celle que le public a eu l’habitude d’entendre. Les membres de TPMP discutaient d’un nouveau documentaire qui vient d’arriver sur la plateforme Netflix. Il s’agit de « L’arnaquer de Tinder ». Un documentaire sur un escroc du nom de Simon Leviev qui a réussi à volé environ 10 millions d’euros à ses victimes.

En somme, les rencontres que faisait cet homme sur Tinder n’avait pas pour but de trouver l’amour. Il faisait croire monts et merveilles à ses compagnes et leur soutirait de l’argent en prétextant que sa vie était en jeu. Mais Objeko n’en dira pas davantage pour ne pas gâcher le suspense pour ses lecteurs. Après tout, ce documentaire cartonne sur Netflix et l’effet boule de neige pourrait vous inciter à aller le voir. C’est donc de ce carton que parlaient les chroniqueurs de Touche pas à mon poste. Et Benjamin Castaldi a donc eu l’opportunité de raconter une autre de ses mésaventures financières.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Benjamin Castaldi (@b_castaldi)

Une escroquerie dont il se rappellera toute sa vie

Alors qu’il n’avait que 19 ans, Benjamin Castaldi était déjà ambitieux. Il avait donc dans l’idée de devenir animateur. Mais avant d’embrasser cette carrière, l’ex-mari de Flavie Flament avait repéré une chanteuse de talent, dont la carrière s’était arrêtée. Benjamin Castaldi imaginait alors qu’il allait pouvoir relancer la carrière de cette artiste et faire fortune à force d’investissements. Or, cette chanteuse n’était autre qu’Esther Galil. Notamment connu pour avoir participé à The Voice en 2013. Elle a été célèbre dans les années 70 mais malheureusement pour Benjamin Castaldi, elle n’a pas retrouvé son succès d’antan. Notamment parce que les investissements du chroniqueur de TPMP n’allaient en réalité que dans la poche d’un escroc.

« Je rencontre celui qui se faisait passer pour son manager. J’ai financé, je l’ai emmené à Los Angeles, je lui ai payé son hôtel, je lui ai payé ses billets d’avion, des bagnoles… », disait-il. « Au bout d’un moment, je lui ai dit : ‘Mais quand est-ce que les contrats arrivent, quand est-ce que l’argent
va arriver ?' », ajoutait Benjamin Castaldi. Néanmoins, le jeune homme de 19 ans qu’il était continuait d’avancer les fonds, rassuré par le faux manager de la chanteuse. « Un jour, il avait laissé la porte de sa chambre ouverte, j’arrive tout doucement et j’entends : ‘C’est bon, Castaldi, je l’ai complètement rincé. L’opération est presque terminée, je vais pouvoir rentrer.' », ajoutait le chroniqueur de TPMP, laissant le public et ses collègues de C8 sous le choc.

Résultat des courses, Objeko vous le disait plus haut, c’est une énorme somme d’argent que perdait Benjamin Castaldi. L’équivalent de 150 000 euros puisqu’il s’agissait de près d’un million de francs à l’époque.