Benjamin Mendy accusé de viols et d’agressions, le footballeur en détention !

Benjamin Mendy a été suspendu par son club Manchester City ce jeudi 26 août. Accusé d'avoir agressé plusieurs femmes, le joueur de football est actuellement en prison.

© ap

Ce jeudi 26 août, Benjamin Mendy vient d’être suspendu par son club de Manchester City. Le joueur de football français est effectivement accusé par les autorités judiciaires anglaises d’avoir agressé plusieurs jeunes femmes ces derniers mois. À ce jour, l’ancien champion du monde est actuellement en prison. Objeko livre tous les détails de cette histoire concernant le célèbre sportif.

Benjamin Mendy : placé en détention provisoire pour des agressions sur des femmes

Un véritable coup de tonnerre

Ce jeudi 26 août, la direction de Manchester City annonce avoir suspendu le défenseur Benjamin Mendy. Arrivé en 2017 dans le club, le jeune homme de 27 ans avait déjà connu des problèmes ces derniers mois. En effet, il était accusé janvier dernier de ne pas avoir respecté la distanciation sociale et d’avoir pris part à une fête interdite. Une affaire qui avait déjà fait grand bruit à l’époque. Cependant, le dossier qui l’occupe aujourd’hui se révèle d’une tout autre gravité. En effet, le footballeur est accusé d’agressions et d’abus sur quatre femmes différentes, âgées de plus de 16 ans.

Immédiatement, le site officiel de Manchester City a alors fait part d’un communiqué concernant cette arrestation :  » Manchester City peut confirmer qu’après sa mise en accusation par la police ce jour, Benjamin Mendy a été suspendu pour la durée de l’enquête. L’affaire fait déjà l’objet d’une procédure judiciaire et le club n’est donc pas en mesure de faire d’autres commentaires tant que cette procédure n’est pas terminée « . Selon les premiers éléments de l’enquête, ces faits se seraient déroulés entre octobre 2020 et août 2021. La police du Cheshire affirme effectivement que trois plaintes ont été déjà déposées. Les investigations suivent ainsi leur cours pour étudier toutes les versions.  » Mendy a été placé en détention provisoire, dans l’attente de sa présentation devant le tribunal de Chester, le vendredi 27 août « .

Une longue suite d’ennuis avec la justice

Comme Objeko vous le précisait, ce n’est pas la première fois que Benjamin Mendy doit faire face aux autorités judiciaires. Déjà en 2018, il était accusé de maltraitance envers les animaux. L’ancien joueur de l’AS Monaco et de l’Olympique de Marseille avait effectivement été aperçu avec un bébé crocodile muni d’une muselière. Cependant, le défenseur de l’équipe de France a aussi connu d’autres problèmes avec la loi. Il a ainsi été destitué de son droit de conduire à la suite de quatre contrôles pour excès de vitesse. Ces infractions ont été commises en moins de deux semaines ;  le juge a donc décidé de se montrer très sévère.

Plus récemment, Benjamin Mendy faisait également la une de l’actualité pour avoir conduit sa Lamborghini Aventador SVJ sans permis et sans assurance. Reconnu coupable, il a été condamné à une très légère amende de 1 000 euros. Bien évidemment tous ces dossiers n’ont aucune commune mesure avec les faits qui lui sont aujourd’hui reprochés. Mais la presse britannique l’avait déjà bel et bien dans le collimateur. La réputation du footballeur outre-Manche n’est effectivement pas très bonne, et ce, depuis un bon bout de temps.

Ce qui n’empêche pas de rappeler que pour l’instant Benjamin Mendy est toujours présumé innocent. Même si en Angleterre, le système judiciaire est totalement différent. En effet, en France, le Ministère public et le Procureur de la République doivent démontrer la culpabilité de quelqu’un. Alors qu’au Royaume-Uni, c’est l’inverse. Ce sera donc aux avocats du footballeur de prouver que les charges retenues contre lui ne tiennent pas la route.

https://www.instagram.com/p/CTFCl9hrRjw/?utm_source=ig_web_copy_link

Une libération sous caution refusée

Dès l’éclatement de cette affaire et la mise en détention de Benjamin Mandy, ses conseils juridiques demandent sa libération contre une caution. Cependant, le juge semble préférer le maintenir pour l’instant en prison afin que toute la lumière soit faite dans cette affaire. Selon la législation, l’enquête préliminaire peut durer jusqu’à 70 jours et un procès devrait commencer dans les quatre mois. Au niveau des peines encourues si les faits étaient établis, Benjamin Mendy risque entre 4 ans et 20 ans de prison pour des faits d’agression sur une femme et la prison à vie sous certaines conditions.

À ce jour, il faut donc attendre que Benjamin Mendy ait rencontré le juge pour connaître exactement les faits qui lui sont reprochés. Ce week-end dès le début de la semaine prochaine, les premiers éléments de réponse devraient ainsi arriver pour savoir si le joueur de Manchester City restera en prison ou non. Pour l’instant, le principal intéressé ne s’est pas exprimé ni de façon personnelle ni par l’intermédiaire de ses avocats. En tout cas, son club n’a pas mis très longtemps avant de se prononcer et à suspendre le joueur de manière préventive.