Bernadette Chirac bat de très loin Brigitte Macron et Carla Bruni… Voici comment !

On la pensait hors concours mais visiblement Bernadette Chirac a plus d’un tour dans son sac ! Plus de quinze ans après son départ de l’Elysée, elle continue de faire jaser…et le pire, c’est que les Français en redemandent !

Quand Bernadette Chirac tacle en beauté Carla Bruni et Brigitte Macron !
© Federico Pestellini/Panoramic/Starface

Après les deux mandats de son époux, Bernadette Chirac a toujours autant le vent en poupe. Peu importe les rumeurs, elle assume tout !

Bernadette Chirac, toujours la numéro 1 ?

Après de nombreuses tentatives et de multiples mandats en tant que ministre ou maire, Jacques Chirac finit par réaliser son rêve. Lorsqu’il devient président de la République en 1995, c’est le bonheur. En coulisses, dans son rôle de première dame, Bernadette Chirac compte bien laisser son empreinte à sa façon.

Aussi, sept ans plus tard, lorsqu’il est réélu, la France est le choc. Pour la première fois, le parti socialiste du candidat Lionel Jospin doit céder sa place à celui d’extrême droite et donc de Jean-Marie Le Pen. En refusant le traditionnel débat organisé entre les deux tours du suffrage, le père de Claude sème la panique, mais assume sa décision. Disparu en octobre 2019, l’ancien homme d’État a laissé un grand vide. Pour certains électeurs ou ses plus proches collaborateurs, personne n’a su le remplacer. Dans quelques mois, les Français devront voter pour un nouveau locataire à l’Élysée. Comme le prouve ce sondage, un quart de siècle après le premier mandat, l’ombre du clan Chirac rôde…Qui aura le dernier mot ?

Un bilan colossal

Nos confrères de France 2 ont consacré un reportage aux premières dames. Le résultat de cette enquête est tout simplement hallucinant. Contre toute attente, Bernadette Chirac remporte la palme de « la plus dépensière de la Cinquième République« . Tous les mois, la facture atteignait 80 000 euros. Mais ce n’est pas tout. Vu le nombre d’employés qui était dévoué à son service, on n’ose pas imaginer l’organisation en interne.

A la fin 2019, René Dosière publie un ouvrage fracassant sur les coulisses de l’Elysée. Sans spécifiquement épingler Bernadette Chirac, il précise que « sous son règne, on dépensa chaque année 450 000 euros de fleurs. » D’ailleurs, dans leurs revendications, les Gilets jaunes voulaient également obtenir le détail des frais engendrés par le couple Macron. L’écrivain a l’info…il suffit de le demander à Objeko qui s’est procuré les meilleurs passages de cet ouvrage polémique !

Un bilan colossal

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Communaute (@collectif_autopalpation)

Rien qu’en coiffure et en maquillage, Brigitte Macron dépense non loin de 60 000 euros. Toujours appréciées, ses tenues vestimentaires font souvent la une de la presse. C’est sûr qu’on est loin de la garde-robe un peu trop classique de Bernadette Chirac ou la (trop ?) moderne de Carla Bruni. Quoiqu’il en soit, ce n’est pas nouveau, le budget des premières Dames a constamment fait la polémique. Pour autant, question degré d’affection, il y a quelque chose qui ne varie pas d’un iota. Objeko vous conseille de boucler votre ceinture, car nous rentrons dans une zone de turbulences. Après avoir lu ce scoop, vous allez forcément halluciner !

Bernadette Chirac, à jamais dans le cœur des Français !

Fortement marquée par la tragédie autour de sa fille Laurence ou bien le décès de son époux, Bernadette Chirac vit à l’abri des caméras ou des curieux. Dans cet article, Objeko vous racontait également son quotidien pendant les différents confinements. Heureusement que sa fille Claude et son petit-fils Martin sont là pour veiller sur elle. Et quand ils doivent s’absenter, des dames de compagnie prennent le relais. Quoiqu’il arrive, on surveille l’ancienne épouse du président comme du cristal. Quoiqu’ils aient pu lire de négatif sur cette dame qui avait une poigne de fer, les Français ne supporteraient pas l’idée d’un accident !

Lorsqu’on demande aux gens quelle est la meilleure première Dame, ils évoquent Bernadette Chirac avec le sourire. Plus qu’un quart des sondés regrette fortement son départ et se font du souci pour elle. Investie comme aucun autre avant et après, elle est à l’origine de l’Opération Pièces jaunes. Même si elle a passé le relais à Brigitte Macron, il n’en demeure pas moins que son aura règne dans les locaux ou bien auprès des bénévoles. Nous lui devons tous une fière chandelle ! Suite au prochain numéro et à bientôt pour de nouvelles aventures !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.