Bernard Tapie : Cet objet oublié par les cambrioleurs qui pourrait faire basculer l’enquête

L’agression de Bernard Tapie et de son épouse, Dominique, a profondément choqué l’opinion publique. Les voleurs et agresseurs du couple auraient oublié un objet derrière eux qui va aider les enquêteurs.

Bernard Tapie : Cet objet oublié par les cambrioleurs qui pourrait faire basculer l’enquête
© Getty Images

Bernard Tapie et se femme ont été réveillés en plein nuit par un groupe de quatre personnes très mal intentionnées. Roués de coups avant d’être ligotés et cambriolés, les assaillants avaient, semble-t-il, tout prémédité. En effet, ils sont passé par la seule fenêtre qui n’était pas connectée à l’alarme de la maison secondaire de Bernard Tapie et de son épouse. Et d’après Stéphane Tapie, c’est une fenêtre très difficile d’accès. Ils portaient des gants, des cagoules et leurs méthodes étaient d’une violence extrême. Tout porte donc à croire qu’ils étaient préparés à effectuer ce méfait. Néanmoins, ils ont apparemment oublié un objet sur les lieux du crime. Un objet que les enquêteurs vont pouvoir utiliser pour tenter de remonter la piste.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mercat’OM (@mercat_om)

Dominique et Bernard Tapie sont meurtris et sous le choc, ils pensent aux victimes anonymes de tels actes

Dominique et Bernard Tapie ne peuvent s’empêcher de penser aux personnes qui subissent de tels drames en étant des anonymes. Si ils se réjouissent d’être encore en vie, ils restent rudement choqués par la violence de ce qu’ils ont subi. Ils ne tentent pas de faire en sorte que l’on s’apitoient sur leurs sorts. Ils sont conscients d’être bien entourés et remercient toutes les personnes qui leur offrent leur soutien sur les réseaux sociaux. En effet, cette affaire a fait l’effet d’une bombe. Car Bernard Tapie est atteint de cancers multiples et est âgé de 78 ans. Sa combativité est donc encore une fois largement saluée. Les cambrioleurs savaient qu’ils s’en prenaient à des personnes « faibles » et sans assistance. Ils n’avaient pas de gardes du corps ou de protection hormis cette alarme.

Les agresseurs sont intervenu dans la nuit de samedi à dimanche. Le couple se souviendra malheureusement très longtemps de ce terrible weekend. Les cambrioleurs semblaient persuadés qu’il existait un coffre-fort dont Dominique et Bernard Tapie refusaient de leur révéler l’existence. Plus ils leur disaient qu’il n’en existait pas et plus ils prenaient des coups. La belle-mère de Stéphane Tapie s’est faite traînée par les cheveux dans toutes les pièces de la maison.

La méthode des agresseurs était en effet très rodée. Les enquêteurs sont sur le coup depuis les appels du couple. En effet, c’est l’épouse de Bernard Tapie qui parvient la première à se défaire de ses liens. Elle se met alors à courir chez leur plus proche voisine pour utiliser le téléphone. Elle contacte les pompiers et la police, le SAMU interviendra également. L’enquête a ensuite été confiée très rapidement à une équipe spéciale parisienne. Car il est possible que ce groupe de malfaiteurs n’en soit pas à son coup d’essai, aux vues des méthodes employées.

Un épisode traumatisant qui va laisser des traces

Sous le choc, Bernard Tapie et son épouse s’estiment chanceux que cela se soit passé dans leur résidence secondaire plutôt qu’à leur domicile principal. En effet ils auront du mal à y passer du temps sereinement à présent. Aussi, ils se réjouissent de cet élan d’amour qui les accompagne depuis la médiatisation de l’affaire. Et cela les conduit à penser à tous ceux qui n’ont pas cette chance. Stéphane Tapie recherche une façon de pouvoir aider ces personnes car il se sont impuissant par rapport à ce qui est arrivé à son père et à sa belle-mère. Au niveau de l’enquête, il espère que les agresseurs seront retrouvés rapidement et qu’il ne les verra pas avant qu’ils soient arrêtés. En effet, il pourrait perdre son clame.

Enfin, l’équipe judiciaire de la police de Versailles estime que l’affaire sera longue et rude. Pas d’images, pas d’empreintes des agresseurs. Néanmoins, un gant a été retrouvé. Il pourrait constituer une piste de taille dans la suite de l’enquête. Cet objet que les cambrioleurs ont laissé derrière eux pourrait permettre de les retrouver plus tôt qu’on ne le croit. C’est en tout cas ce qu’il faut espérer. Une chose est sûre, Bernard Tapie et son épouse, par le biais de leurs enfants ou de la presse, tiendront l’opinion publique informée de la suite de cette affaire. Pour les internautes et les téléspectateurs choqués, il est impensable que les agresseurs ne soient pas retrouvés et punis pour leurs actes.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.