Bernard Tapie frappé violemment: Ce geste incroyable qu’il a réussi à faire aux malfaiteurs!

Bernard Tapie était dans une situation extrêmement délicate pendant ce fameux weekend de Pâques où il a été séquestré, battu et volé. Et même là, il reste égal à lui même : combatif.

Bernard Tapie frappé violemment : Cette réaction incroyable qu'il a eu face aux malfaiteurs
© Agence / Bestimage

Bernard Tapie a traversé des moments terribles il y a quelques temps. Son épouse et lui ont été réveillés dans la nuit par quatre hommes cagoulés. Frappés violemment, insultés, menacés de mort, ligotés, ils ont bien cru que leur heure était venue. Heureusement, ils s’en sont sorti vivant mais avec des hématomes et un traumatisme psychique important. Néanmoins, au plus mal et pendant cet événement, Bernard Tapie est resté égal à lui-même. De nature combative et franche, il n’a pas hésité à réagir face à ses agresseurs. Il a eu un geste réflexe que peu de gens aurait osé avoir à sa place.

Bernard Tapie a été la victime de malfaiteurs sans scrupules, sa femme et lui se remettent doucement de leurs émotions

L’homme d’affaire et son épouse, Dominique Tapie, était dans leur maison secondaire pour le weekend de Pâques. Bernard Tapie est âgé de 78 ans et atteint de multiples cancers. Depuis de longues années, il se bat pour survivre. Son tempérament déjà très combatif n’est pas prêt de se briser. Alors, quand lui et son épouse ont été agressés en pleine nuit, là encore il a sorti les crocs. Plutôt que de se faire docile face aux malfaiteurs qui pénétraient dans son domicile pour le cambrioler, il a haussé le ton. Mais pas seulement.

Bernard Tapie et son épouse ont été battu pendant de longs moments. Les agresseurs voulaient qu’ils révèlent l’emplacement et le code d’un soi-disant coffre qui refermerait de l’argent ou des bijoux précieux. Mais le couple n’avait pas de coffre du tout. Alors, à chaque fois qu’ils répondaient à leurs agresseurs que ce coffre n’existait pas, ils se prenaient de grand coups au visage et sur le corps. Bernard Tapie a notamment reçu un coup de matraque au visage. Dominique, son épouse, a été trainée par les cheveux dans toutes les pièces de la maison.

Jamais ces personnes n’oublieront ce qu’elles ont vécu ce soir-là. Bernard Tapie et son épouse auraient pu mourir sous les coups des malfaiteurs. Ces derniers ont même menacé de mettre le feu à leur maison et de les laisser brûler avec. Mais plutôt que de se ressasser ce qu’il s’est passé, le père de Stéphane Tapie et son épouse sont heureux d’être encore en vie. Et ils pensent à tous ceux à qui ce genre de drame arrive sans qu’ils puissent en parler. Des anonymes qui vivent de tels drames, il y a tous les jours ou presque.

Un élan de courage qui ne le quitte jamais

Bernard Tapie ne manque pas de cran ni de courage. Dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée, il en a fait preuve à mainte reprise. En effet, il est atteint de plusieurs cancers en phase terminale mais refuse de se savoir vaincu d’avance. Depuis plus de trois ans déjà, il lutte pour sa vie et se refuse à baisser les bras. Ce qui est aussi terrible, c’est donc que ces agresseurs savaient pertinemment qu’ils s’en prenaient à une personne malade. Le frappant à la tête, ils ont peut-être empiré la tumeur qui se trouve au niveau du cerveau de Bernard Tapie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sept à Huit (@septahuit_off)

Courageux contre le cancer, il a été tout aussi courageux contre les cambrioleurs. Bernard Tapie a tenté de parler avec ses agresseurs. Il était ligoté à son lit avec des câbles électriques pendant que sa femme hurlait dans une autre pièce. Se sentant totalement impuissant, il sent monter en lui la colère. Mais il essaye d’abord de parler avec les cambrioleurs. Ils savent qui il est, ils doivent donc savoir qu’il est malade. Mais surtout, qu’il a toujours une personne qui a lutté pour les plus pauvres et à pointer du doigt l’ascenseur social en panne. Issu d’une quartier populaire, il avait le sentiment que c’était les siens qui se retournaient contre lui. Il leur a alors dit : « Des gars comme vous, j’ai passé ma vie à les défendre. »

Mais comme réponse à cette tentative de créer du lien, il n’a reçu que des insultes. Bernard Tapie a donc fini par perdre son sang froid qu’il tentait de maintenir. Il a craché sur l’un de ses agresseurs dans un ultime geste de courage. Dans son impuissance profonde, c’est tout ce qu’il lui restait. Et si cela lui a valu de recevoir des coups supplémentaires, Bernard Tapie s’en félicite cimer de « sa seule satisfaction » disait-il dans les colonnes de Paris Match.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.