Bernard Tapie : tabassé, ligoté avec sa femme en pleine nuit par 4 cambrioleurs, les détails dévoilés !

Le couple Tapie vient de vivre une nuit effroyable dans la nuit de samedi 3 avril à dimanche 4 avril.

Bernard Tapie
© BFM TV

Bernard Tapie et sa femme Dominique dormaient à leur domicile, à Combs-la-Ville en Seine-et-Marne quand quatre individus se sont introduits par effraction vers minuit et demi. Ces cambrioleurs n’ont pas hésités à les frapper et à les ligoter. Repartis avec un gros butin, ils ont laissé le couple dans un état physique terrible. On vous raconte tout !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Collomb (@gillcollomb)

Bernard Tapie et sa femme Dominique, c’est une histoire qui dure depuis 45 ans. « Réussir sa vie, c’est prendre la main d’un enfant et le coeur d’une femme qui vous sourit », a récemment expliqué Bernard Tapie dans l’émission Les grands entretiens sur LCP.

L’ancien homme d’affaire ne cache pas le rôle essentiel de Dominique sur sa carrière et dans sa vie quotidienne. « Il faut que vous sachiez que c’est ma première et bien souvent unique conseillère. Par conséquent, elle a son domaine de compétences, bien sûr, mais elle a son analyse. », avait alors poursuivi l’ancien patron de l’OM.

« Est-ce qu’elle vous a dissuadé de vous lancer dans certaines causes ? », avait alors enchaîné Yves Thréard sur le plateau. « Jamais, y compris sur la politique parce que si elle l’avait fait, je n’y serais pas allé », avait aussitôt lâché le principal intéressé.

« Voilà ce que ma femme a dit un jour à la télé »

Et de poursuivre : « Un jour, pour vous dire à quel point elle a du nez, elle a fait une interview télé dans toute sa vie, avec Drucker il y a quarante ans. Drucker lui dit : ‘Alors, tout va bien, c’est formidable !’. On habitait à un endroit où j’avais aucune chance d’accéder, et j’avais dit à l’époque ‘sauf en étant facteur du 7e (arrondissement)’. Et elle, elle dit : ‘Rappelez-vous, si un jour il pose un genou par terre, ça va être la curée’. Voilà ce que ma femme a dit un jour à la télé, tellement elle était lucide », avait ainsi conclu Bernard Tapie.

Dimanche 31 janvier, les téléspectateurs le retrouvaient sous les projecteurs de 20h30 Le Dimanche. Il dévoilait alors à Laurent Delahousse ses soucis de santé. En effet, Bernard Tapie souffre d’un cancer. Mais ce jour-là, il déclarait avoir perdu 75 % de ses tumeurs. Le problème, c’est qu' »en deux mois, elles avaient doublé avec des métastases. J’en suis qu’on attend, on cherche… »

Bernard Tapie: « La vérité c’est que c’est un combat intérieur. »

Son cancer, ça fait 3 ans qu’il se bat contre. « La tête, elle aide, mais la vérité c’est que c’est un combat intérieur. Entre qui et qui ? Des tumeurs qui vous sont hostiles, mais qui sont les vôtres, ce n’est pas un virus, et votre système immunitaire. Comment fonctionne-t-il ? A l’énergie ! Si l’énergie que vous avez est plus forte que l’énergie de votre tumeur, vous allez gagner. Et pour avoir de l’énergie, il y a un moyen : c’est de faire de l’exercice ! »

« Il n’y a pas trois types de cancer, il y a soixante millions de cancers. »

Et Bernard Tapie a voulu informer des difficultés à soigner cette maladie. « Ce que les cancéreux doivent savoir, c’est qu’il y a un nombre incroyable de petits laboratoires qui travaillent sur de nouvelles molécules. Et en 8 jours de temps ils peuvent trouver. On vous fait un prélèvement, à tout le monde, pas qu’à Tapie, et on regarde la composition de votre cancer. En fait, on s’aperçoit qu’il n’y a pas trois types de cancer, il y a soixante millions de cancers.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Mercat’OM (@mercat_om)

Et d’ajouter : « En analysant les tumeurs, on découvre exactement comment est composée cette tumeur. Et immédiatement, on regarde dans le monde quel est l’examen qui permettrait d’anéantir les tumeurs. Mais on ne l’a pas trouvé pour l’instant… », a-t-il ainsi longuement expliqué. Connu pour ses coups de gueule, l’homme de 78 ans s’en est pris aussi à la gestion de la crise sanitaire.

« Ils vont mourir d’autre chose. »

En effet il a eu une pensée pour les jeunes qui font des efforts pour les plus âgés de la société. « On a fait la période protection des anciens parce que c’est les seuls qui mourraient maintenant il faut prendre conscience que les autres grâce à la variation risque d’être impactés » a-t-il ainsi lâché. « Ils vont mourir d’autre chose, 17% des jeunes sont prêts à se suicider. Je m’adresse à ceux de mon âge est ce que vous êtes prêts à ce qu’ils (les jeunes) sacrifient leurs vies pour nous protéger. » s’est-il insurgé avant d’ajouter : « On a pas besoin qu’ils nous protègent si on respecte les règles ».

Bernard Tapie: Un butin qui reste à chiffrer…

Et c’est dans un sordide fait divers qu’il refait surface aujourd’hui. Ligoté et tapé avec une matraque, Bernard Tapie n’a pas pu protégé sa femme. Mais cette dernière a réussi à défaire les liens qui la retenaient prisonnière. Elle a donné l’alerte chez une voisine. Elle a ensuite été conduite à l’hôpital.
La PJ de Versailles a ouvert une enquête pour vol aggravé avec violences et séquestration. D’après BFMTV, les cambrioleurs auraient volé des bijoux. Mais la somme du butin n’est à ce jour pas connue.

 

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.