Brad Pitt : ce syndrome neurologique qui le handicape au quotidien, ses aveux poignants

D'après l'acteur, interviewé pour "GQ", il souffrirait d'un trouble de la reconnaissance des visages. Un syndrome neurologique handicapant socialement puisqu'il passe pour une personne arrogante.

© BESTIMAGE

Brad Pitt est un acteur qui ne se présente plus. Il est talentueux, beau, riche et célèbre. A croire qu’il ne peut plus aspirer à rien d’autre pour être encore plus heureux. Cependant, certaines personnes qui ont été amenées à le croiser affirment qu’il est arrogant et autocentré. Or, si cette terrible réputation le précède, ce serait à cause de ce trouble neurologique rare dont il souffre.

En effet, Brad Pitt affirmait dans une interview pour le magazine GQ qu’il n’était pas personne snob et dédaigneuse qu’il peut donner l’impression d’être. En réalité, il ne reconnaît pas les personnes qu’il a vu rarement et qu’il peut lui arriver de recroiser. Et si tel est le cas, ce n’est pas par manque d’attention ou une volonté d’ignorer le monde. Ce serait à cause d’un syndrome particulier qui brouille sa capacité à reconnaître les visages.

Objeko vous précisera en revanche que l’acteur n’a pas été diagnostiqué par des médecins, c’est indiqué dans les colonnes du journal Madade Figaro. Néanmoins, Brad Pitt est persuadé que c’est ce qui lui cause du tort. Et surtout, il déplore que si peu de personnes veuillent croire à son histoire. Il n’est cependant pas étonnant que certains préfèrent penser qu’une star de son envergure ait pu prendre la grosse tête…

Brad Pitt souffrirait de prosopagnosie

Ce trouble de la reconnaissance des visages, la prosopagnosie, connaît plusieurs degré. Mais elle est en effet un véritable handicap au quotidien. Socialement, comme l’explique Brad Pitt, il peut être difficile de vivre avec un tel trouble. Notamment parce que les personne que vous rencontrez ne savent pas que vous souffrez de ce syndrome neurologique rare. Elles auront alors tendance à penser que vous voulez les ignorer. Ou que vous les avez oublié alors que vous avez pu passer des moments forts ensemble, animés de grandes discussions par exemple. Objeko vous l’accorde, cela peut être particulièrement vexant.

Et Brad Pitt le souligne donc encore, il n’est pas asocial ou arrogant. Il souffre de prosopagnosie et il regrette que si peu de gens le croit. Cela peut se comprendre. L’acteur doit ressentir un profond sentiment d’impuissance et d’injustice face à une telle situation. Il serait même compréhensible que ce syndrome puisse le pousser à devenir arrogant en somme. Cependant, le point de vue de son entourage aussi peut se comprendre. Comment imaginer qu’une personne qui fait mine de ne pas vous reconnaître soit en réalité atteinte d’un trouble de reconnaissance des visages ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brad Pitt (@bradpittofflcial)

C’est donc une situation particulièrement complexe que décrit Brad Pitt devant la journaliste Ottessa Moshfegh, pour GQ. Alors, cette dernière a pris l’initiative de le défendre dans un article dédié rapportent nos confrères du magazine Madame Figaro« Il craint que cela ne véhicule une certaine image de lui, celle d’un homme distant, inaccessible et autocentré. En vérité, il aimerait pouvoir se rappeler ces nouvelles rencontres et il a honte de ne pas en être capable. », écrivait-elle.

Une véritable honte pour l’acteur

Si la journaliste est aussi emphatique au récit de Brad Pitt c’est parce qu’elle connaît malheureusement très bien ce syndrome. En effet, son mari est lui aussi atteint de prosopagnosie et éprouve de grandes difficultés à apprivoiser ce trouble neurologique. D’ailleurs, au cours de l’entretien, elle révèle à Brad Pitt qu’il n’est donc pas seul et que son mari aussi connaît bien ce syndrome.

L’acteur aurait alors été particulièrement surpris mais aussi réjouit. Il n’a jamais pu rencontrer une personne qui souffre de la même affliction et il s’est donc empressé de le dire à la journaliste. « Personne ne me croit ! Je veux rencontrer l’un des miens. », s’était-il alors exclamé. La suite de l’histoire ne dit pas si Brad Pitt a réellement pris le temps de faire connaissance avec le mari de la journaliste.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brad Pitt (@bradpittofflcial)

Ses fans penseront que oui et ses détracteurs penseront le contraire, Objeko peut vous le parier. En revanche, la journaliste a clairement choisi son camp. Et elle entend donc redorer le blason de Brad Pitt quoi qu’en pensent celles et ceux qui le trouvent arrogant.

« Il est aussi affable et charmant qu’on pourrait l’imaginer mais son charisme va plus loin. C’est un homme déterminé à nouer des relations qui ont du sens, à sonder les dilemmes d l’existence et à écouter les histoires intimes que vous avez à lui offrir. C’est l’opposé du type qui vous snoberait à une fête. Il veut voir votre âme. », déclarait donc Ottessa Moshfegh au sujet de Brad Pitt.