Brigitte Bardot dévoile avoir reçu une “menace islamique très inquiétante”

Le 20 juillet, dernier s’est déroulée la fête de l’Aïd-el-Kebir, la plus importante pour les Musulmans. Engagée pour la défense des animaux, Brigitte Bardot a indiqué être la cible de « menace islamique inquiétante », tandis qu’elle critique le sacrifice rituel du mouton. Objeko vous donne tous les détails.

Aïd-el-Kebir : Brigitte Bardot menacée par des islamistes
© Bestimage

Il y a quelques jours, BB publiait sur Twitter une lettre à destination du gouvernement, très sèche avec une formule qui a marqué les esprits : « allez tous vous faire voir », face à ce qu’elle estime être une inaction de l’État et déplore qu’il n’y ait aucune amélioration, et ce dans “tous les domaines” pour la cause pour laquelle elle se bat.

Très impliquée dans la défense de la cause animale

A 86 ans, Brigitte Bardot est toujours combative. Engagée depuis de nombreuses années contre l’abattage rituel des moutons que les musulmans réalisent pour la fête de l’Aïd-el-Kebir, qui s’est déroulée le 20 juillet, l’ex-comédienne a indiqué sur les réseaux sociaux qu’elle subissait de terribles intimidations.

 

La star de “Et dieu créa la femme” indique en effet : “nous avons reçu le 15 juillet une menace islamique inquiétante, adressée à moi personnellement et à toute mon équipe de ma Fondation“. Elle qui précise qu’elle ne se “soumettra jamais” a pris contact avec les autorités, dit-elle, comme la DGSI, et la gendarmerie de Saint-Tropez, où elle habite toute l’année.

Brigitte Bardot très remontée et inquiète

Dans la lettre, qu’elle a diffusée, le 16 juillet 2021, Bardot en a profité pour dénoncer à nouveau « la sauvagerie archaïque » d’un « rituel douloureux et inacceptable dans un pays civilisé ». Elle a dénoncé la soumission de l’Etat face à “une population islamique de plus en plus importante qui impose ses mœurs ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Movie Beauties (@moviebeauties)

 

L’interprète de la chanson “Harley Davidson” a aussi indiqué qu’elle n’arrêterait pas de sauver des animaux, en intervenant sur les sites d’abattage clandestins. Elle a terminé : « s’il m’arrivait quelque chose, c’est que j’aurai mené mon combat jusqu’au bout ».

Bardot, légende du cinéma et femme engagée

Née en 1934 à Paris, Brigitte Bardot est la fille d’un industriel, Louis Bardot et d’Anne-Marie Mucel. Elle reçoit une éducation sévère. Elle fait de la danse. En 1948, elle est reçue au concours d’entrée du Conservatoire de danse de Paris. La jeune fille est vite remarquée par Hélène Lazareff, directrice du magazine Elle. A 15 ans, elle fait plusieurs fois la une de l’hebdomadaire. Le réalisateur Marc Allégret l’auditionne pour Les lauriers sont coupés.

20

Elle fait ensuite la connaissance de l’assistant de Marc Allégret, Roger Vadim. Ses parents, d’abord opposés à leur liaison, lui demandent d’attendre ses 18 ans pour se marier. Bardot continue les photos de mode pour le magazine. Elle décroche son premier rôle en 1952 pour Le trou normand. Elle tourne DES films en 1955 (Les grandes manoeuvres, La lumière d’en face). Et dieu…créa la femme sort en 1956 et c’est un carton. L’actrice est une star. Dès lors elle multiplie les tournages, Babette s’en va en guerre de Jacques Charrier, La Vérité de Raoul Lévy, Le Mépris de Jean-Luc Godard.

Jacques Rozier réalise un documentaire à Bardot; qui s’appelle Paparazzi, il décrit le déchaînement de la presse autour de la star. Le binome qu’elle forme avec Jeanne Moreau dans Viva Maria ! en 1966 est un carton.

De plus, elle est la source d’inspiration de Serge Gainsbourg qui lui compose des chansons (Harley Davidson, Bonnie & Clyde, Je t’aime moi non plus, Comic Strip). En 1968, elle accepte de prêter ses traits à Marianne et son buste, s’affiche dans les mairies de France. En 1970, elle rejoint le casting du film de Melville, L’Ours et la poupée, avec Jean-Pierre Cassel. Après Les Pétroleuses (1971) et Boulevard du rhum avec Lino Ventura, elle retrouve Roger Vadim pour lequel elle tourne Don Juan 73 (1972) mais le film est un flop. En 1973, Brigitte Bardot annonce qu’elle arrête le cinéma.

Côté sentimental, à 18 ans, elle se marie avec Roger Vadim en 1952. Leur divorce est prononcé cinq ans après en 1957. Après une idylle avec Jean-Louis Trintignant ensuite Gilbert Bécaud, elle rencontre Jacques Charrier et l’épouse le 18 juin 1959. En janvier 1960, naît leur fils unique, Nicolas. Après une liaison avec Sami Frey, le divorce avec Jacques Charrier est prononcé en 1962. Durant l’été 1966, elle tombe amoureuse de Günther Sachs, leur mariage est célébré le 14 juillet 1966. Le troisième divorce de la comédienne est prononcé en 1969. En 1977, elle fait la connaissance d’Allain Bougrain-Dubourg et partage sa vie durant sept ans. Brigitte Bardot est actuellement mariée à Bernard d’Ormale qu’elle a épousé en 1992.


Pierre Lefort

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.