Brigitte Bardot dévoile sa maison à Saint-Tropez : un sanctuaire, pour elle et pour les animaux

Brigitte Bardot ouvre les portes de sa maison, de son refuge. Elle prête un serment fort pour protéger les animaux, même après sa mort.

©️ lepoint

Brigitte Bardot est incontournable, une véritable icône pour la cause animale. Elle a été actrice, chanteuse et mannequin. Mais toute sa notoriété, elle ne l’a jamais trop comprise. Alors, plutôt que de jouer les vedettes, elle préfère la mettre au profit de causes qu’elle trouve juste. Certaines défient la morale, notamment quand elle parle de politique. Mais d’autres, comme celle de la protection animale, trouvent un écho unanime chez ses fans. Brigitte Bardot a pris des dispositions étonnantes pour que son combat perdure quand elle aura quitté ce monde. Sa maison Saint-Tropez, à l’abris des regards, elle en ouvre les portes aux journalistes de France 3. Un documentaire paraissait en 2019 à ce propos. Et elle y prête un serment fort afin que les animaux continuent de vivre en paix.

Brigitte Bardot refuse la vie de star et préfère la discrétion

À 86 ans, Brigitte Bardot continue de se battre pour la cause animale. Depuis toujours, elle est très proche de tous les animaux et ne comprend pas que l’on puisse leur faire du mal. Elle s’engage donc en tant que militante dans de nombreuses associations et crée même sa fondation. Chez elle, elle offre un refuge à plusieurs espèces d’animaux et leur permet de vivre libres. Un souhait qu’elle a pour tous les animaux sans exception. Néanmoins, elle craint de voir l’engouement dont elle est l’objet finir par nuire à la cause qu’elle défend. Alors, elle n’hésite pas à prendre des dispositions radicales.

Brigitte Bardot a trouvé refuge dans une somptueuse maison de Saint-Tropez. Mais elle a choisi une villa rustique et confortable. En effet, ce sont des centaines d’animaux qui partagent son quotidien dans cet endroit reculé de la Madrague de Saint-Tropez. Avant qu’elle s’y installe, les stars n’étaient pas encore partout dans cette jolie ville du sud de la France. À de rares occasions, elle accepte d’ouvrir les portes de son « sanctuaire ». Mais c’est toujours pour permettre la diffusion d’images au service de sa cause.

Une femme animée par un destin écrit pour les animaux

Celle qui s’est illustrée pour sa beauté incroyable, a su mettre l’engouement dont elle est l’objet au service de son obsession. Une obsession pour la défense des animaux. Elle abandonne sa carrière d’actrice sur un coup de tête pour se donner les moyens de protéger toute sorte d’animaux qui souffrent ou qui sont destinés à souffrir. Pour elle, la vie des bêtes devient primordiale et donc bien plus importante que sa propre carrière. C’est en 1973 que son choix est fait et elle ne reviendra jamais dessus.

Une villa qui restera un sanctuaire même après sa mort

Brigitte bardot a tout prévu pour que son combat ne disparaisse pas avec son départ inévitable. En effet, elle sait bien qu’elle n’est pas immortelle. Mais avec ce qu’elle a prévu de faire quand elle partira pour toujours, son combat le deviendra peut-être. En effet, sa maison de Saint-Tropez sera conservée en l’état. Chez elle, elle s’y sent bien parce que ses animaux s’y sentent bien. Elle est entourée de dizaines de chats, de chiens, de chevaux. Mais aussi de plus de 200 oiseaux par exemple. Elle s’occupe tous les jours de tout ce beau monde et n’imagine pas les abandonner quand elle n’aura plus la force de continuer.

Dans le documentaire que France 3, Brigitte Bardot prête un serment fort pour la cause animale. Elle fera don de sa demeure à sa fondation. Une fondation qui porte son nom et qu’elle a créé afin de protéger les animaux. Dans ses dernières volontés, tout est prévu. Elle sera enterrée dans le sol de sa demeure pour ne pas reposer auprès de sa famille. Brigitte bardot sait déjà que sa tombe sera visitée et que cela va briser la tranquillité des personnes qui y reposent. Et elle n’a pas de mots tendres pour qualifier les personnes qui risqueraient de faire de sa sépulture un cirque.

Une décision forte qui sera sa dernière

Ainsi, sa villa de la Madrague sera un musée en son hommage. Rien de ce qui existe ne sera bougé, tout sera conservé tel quel. Et les fonds qui seront collectés par les visites de sa maison iront directement à la fondation « Bardot ». Les animaux auront tout d’elle, jusqu’au bout. Depuis qu’elle avouait sa passion pour leur protection, Brigitte Bardot disait que sa vie ne lui appartenait plus depuis longtemps. Elle appartenait aux animaux et à faire respecter leurs droits.