Brigitte Bardot ruinée par sa fondation, après avoir “dilapidé la majorité de ses gains de star”

Difficile d’imaginer Brigitte Bardot sans le sou. Et pourtant, c’est bien ce qui est arrivé à la défenseuse des animaux ! Découvrez vite comment !

© JLPPA / BESTIMAGE

Brigitte Bardot ferait n’importe quoi pour sauver les animaux, même se ruiner ! Lors d’un entretien avec la journaliste Paris Match Caroline Pigozzi, l’actrice a raconté comment elle s’était retrouvée sur la paille. On vous dit tout !

L’ancienne actrice Brigitte Bardot milite depuis des années pour la cause des animaux. Et elle n’hésite pas s’il le faut à s’en prendre directement à des personnalités. On compte notamment le ministre Julien Denormandie. Mais son dernier coup de gueule mémorable, c’était envers la présentatrice du JT de TF1, Marie-Sophie Lacarrau.

La protection des animaux avant tout !

Brigitte Bardot a dézingué en effet Marie-Sophie Lacarrau pour un reportage qu’elle a jugé honteux. Ça s’est passé dans le journal de 13h de TF1, le 5 janvier dernier. “C’était le mardi 5 janvier au journal de 13h de TF1. La nouvelle journaliste qui remplace notre Jean-Pierre Pernaut m’a fait frémir d’horreur avec un reportage intolérable : la mort d’agneaux”, a-t-elle écrit sur son compte Twitter. Elle avait titré son message L’agneau pascal = L’Aïd-el-kebir catholique.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by A Classics Lover (@marilynandpearls)

Brigitte Bardot a montré beaucoup de virulence à l’égard de Marie-Sophie Lacarrau. Le reste de son message a notamment surpris la rédaction d’Objeko. “Du reste cette journaliste, nous montre quotidiennement des reportages sur les boucheries à croire qu’elle y touche un pourcentage”, a-t-elle en effet expliqué. Pourquoi Brigitte Bardot est-elle sortie de ses gonds ? “Tout ça pour en arriver à Pâques, cette fête magnifique qui, hélas, entraîne avec elle le sacrifice de milliers de petits bébés agneaux qui doivent être servis le jour de Pâques en l’honneur de ’l’agneau pascal’.”

Mais dans le viseur de Brigitte Bardot, il y a bien sûr également les chasseurs. Ces derniers sont d’ailleurs énormément décriés aujourd’hui dans la société. « Beaucoup trop de chasseurs ne sont que des assassins, soutenus politiquement, plus des êtres humains mais des monstres, des ordures, des fous de la gâchette qui ont l’outrecuidance de me traîner devant les tribunaux. J’ai envie de vomir devant tant de terreur« , s’exclamait-elle plus tôt dans l’année sur les réseaux sociaux.

Brigitte Bardot brade ses objets de valeur !

Brigitte Bardot a la langue bien pendue et elle sait où elle va. Car pour créer sa fondation, elle a fait d’énormes sacrifices. “J’ai commencé très modestement en 1986 à ‘La Madrague’, avec un avocat tropézien et une amie”, a-t-elle à la journaliste de Paris Match Caroline Pigozzi. Cette dernière sort en effet le 18 novembre prochain un livre intitulé Pourquoi eux : ils ont fait notre époque, aux éditions Plon.

Mais les fans de B.B. ne savent pas tout. Car pour faire exister sa fondation, la star du cinéma a dû débourser pas moins de 3 millions de francs. “Or, j’étais incapable de réunir une telle somme, peu attachée à l’argent, ayant dilapidé la majorité de mes gains de star, je n’avais plus aucun revenu.” Mais rien n’aurait pu l’arrêter. Alors Brigitte Bardot a trouvé dans ses ressources ce qu’elle pouvait monétiser : “Je me suis installée pendant deux mois sur le marché de Saint-Tropez pour vendre mes souvenirs, des bracelets, des colliers, rapportés du Brésil, du Mexique, des photos que je dédicaçais, mes jupons, mes chapeaux…”

« J’ai mis aux enchères à Paris tout ce que je possédais de valeur« 

Aucun regret, Brigitte Bardot a ainsi dit adieu à de nombreux objets de valeur, “dans la foulée, j’ai mis aux enchères à Paris, tout ce que je possédais de valeur : les bijoux précieux que m’avait offerts mon mari Gunther Sachs, ma robe de mariage avec Vadim, de l’argenterie, des meubles et même ma guitare”.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Jeannette Joosten (@joostenjeannette)

Pendant cette vente, elle a alors lâché cette phrase : “J’ai donné ma jeunesse et ma beauté aux hommes, maintenant je donne ma sagesse et mon expérience aux animaux.” Et c’est ainsi que la Fondation Brigitte Bardot a été créée. Comme quoi, quand on veut, on peut !