Britney Spears « droguée » à son insu : Ces nouvelles et dernières révélations glaçantes

En ce moment, c'est la guerre entre le père et la fille ! Quand on s'appelle Britney Spears, on doit répondre de ses actes. De fait, le responsable de sa sécurité vole à son secours !

© Getty Images / Axelle / Bauer-Griffin

Après de multiples rebondissements, le vigile de Britney Spears décide de prendre la parole en faveur de la chanteuse. On vous dit tout !

Britney Spears dans la tourmente

Comme ses débuts nous paraissent loin. Considérée telle une enfant-star, Britney Spears a eu plusieurs vies en une. Et en ce moment, elle n’aspire qu’à une seule chose. Retrouver le chemin de la liberté, même si cela doit passer par des procès largement médiatisés. Cela peut sembler fou, mais elle est sous la tutelle de son père depuis treize ans ! Comment est-ce possible alors qu’elle va bientôt avoir quarante ans et qu’elle a deux enfants ? Sans cesse en train de faire les démarques judiciaires nécessaires, la bataille qui les oppose divise aussi les internautes.

Elle a enfin pu changer d’avocat !

Entre le #freebritney et les révélations des tabloïds, difficile de se faire un avis sur cette situation épineuse. Dernièrement, c’est l’une des gardes du corps de la chanteuse qui va avouer le pire. Sin ses allégations sont avérées, personne n’aurait pu anticiper. Un vrai cauchemar éveillé. Et si le père était le principal responsable et instigateur de la déchéance de sa fille ?

En tout, ce sont plus qu’une dizaine de requêtes que la justice devrait examiner. Contente d’avoir pu choisir son avocat, Britney Spears doit maintenant se préparer à toutes sortes de coups bas venus du camp adverse. Avec tout ce qu’elle a affronté dans le passé, elle n’est plus à détail près. Heureusement pour elle, le témoignage du chef de sa sécurité va surprendre tout le monde. Objeko vous résume ses propos qui risquent fortement d’influencer les autorités compétentes.

Pour Britney Spears, ces révélations qui pourraient tout changer

De février à juillet 2010, Fernando Flores a surveillé les arrières de Britney Spears. Il ne lui a pas fallu plus de temps pour remarquer qu’en coulisses, quelque chose de gravissime se tramait. Son père lui préparait une mixture à base « de trois médicaments antipsychotiques et des pilules contraceptives. » Résultat des courses, le comportement de la chanteuse semble incohérent. Par le biais de nos confrères de The Sun, il la décrit comme en permanence sur des montagnes russes dignes d’un plus grand parc de loisirs. « Elle passait d’un état sobre pour ensuite entrer dans un monde parallèle. »

D’ailleurs, ce n’est pas la seule stratégie du père de Britney Spears. Afin de surveiller et de contrôler ses moindres faits et gestes, il met en place une écoute de ses conversations téléphoniques. Plus qu’un scoop, cette double révélation risque de semer la panique dans la ligne de défense de James Spears. Pourquoi s’est-il montré si odieux envers sa fille ?

Quand le phénomène #freebritney devient viral

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

La concernée arrive à saturation. Après avoir gardé longtemps le silence sur son enfer du quotidien, elle s’empare des réseaux sociaux et s’en sert comme tribune. Ils sont nombreux à l’avoir pris pour une folle ou de ne l’avoir pas cru. Il est grand temps que les choses changent pour celle qui révérait de redonner d’avoir un troisième enfant avec son chéri !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

Dans son dernier post, Britney Spears désigne tous ceux qui ont préféré taire les agissements de son père. Le fait qu’ils aient fermé les yeux sur sa douleur ou qu’ils mentent, elle ne le comprend pas et ne peut vraiment pas le pardonner. Elle raconte donc à ses fans l’étendue de son traumatisme moral. “ Il n’y a rien de pire que lorsque que les personnes qui sont proches de vous, mais qui ne sont jamais présentes, publient des choses concernant votre situation, quelle qu’elle soit (…) Objeko espère que tout cet étalage d’anecdotes va servir à quelque chose et qu’on va bientôt savoir qui va obtenir gain de cause. En tout cas, le fossé se creuse entre les parties et il n’est pas près de se ressouder !