Bruno (Les 12 coups de midi) favorisé par la prod’ ? Il répond enfin sur son règne dans l’émission !

Moins timide qu’à ses débuts, Bruno commence à faire le bilan de son expérience à l’émission de Jean-Luc Reichmann. D’ailleurs, il en a marre d’entendre certaines rumeurs qui le concernent. Sans plus attendre, il dit sa vérité !

Bruno (Les 12 coups de midi) favorisé par la prod' ? Il répond enfin sur son règne dans l'émission !
© Instagram

Interrogé par nos confrères de Télé-Loisirs, Bruno est motivé pour répondre à toutes les questions à propos de son ascension à TF1.

Bruno, plus surprenant que jamais !

Depuis le mois de janvier 2021, Bruno fait la pluie et le beau temps dans l’émission de Jean-Luc Reichmann. Inscrit par hasard, il trace sa route de manière hallucinante. Le bilan est clair. Non seulement, il a détrôné tous les anciens champions du jeu télévisé. Mais en plus, il va figurer dans la rubrique « nombre de victoires en solo » du prestigieux Guinness des records ! Incroyable ! Si on lui avait prédit ça pendant le premier confinement, il n’y aura jamais cru. Ces derniers jours, il découvre sa neuvième Étoile mystérieuse. Plus qu’une et il change de dizaine. Décidément, sa petite entreprise ne connait pas la crise. À moins que d’horribles rumeurs ne viennent tout gâcher. Sans plus tarder, Objeko fait le point !

Quelle humilité !

Pendant le tournage de l’un des épisodes de Les 12 coups de midi, Bruno apprend son licenciement. Optimiste de nature, il y voit là une opportunité de développer sa méthode pour acquérir des connaissances. Or, lorsque nos amis de Télé Loisirs l’invite à se projeter davantage, il se montre fataliste. « Je sais que l’aventure se terminera un jour. Champion de jeux télé, ce n’est pas un métier. Depuis ma première participation, je considère que c’est du bonus. » En voilà un bon moyen pour ne pas se mettre la pression !

Pour autant, à chaque fois qu’un champion se démarque, les haters prennent l’assaut des réseaux sociaux. Cette fois, ce n’est pas la zen attitude de Bruno qui fait le débat. Mais bien la nature des questions qui lui sont posées. Les mauvais esprits imaginent un scénario dans lequel il serait largement favorisé par la production. Qui dit la vérité ? Lors de son entretien, Bruno y voit une occasion rêvée de rétablir SA vérité, quitte à divulguer les coulisses de TF1.

Scoop de dernière minute !

Bruno est clair sur un point « Il n’y a pas de triche. Je n’ai pas d’oreillette et je n’ai pas les questions à l’avance. » En ce qui concerne les indices des Étoiles mystérieuses, il les note précisément et les étudie entre deux tournages. D’ailleurs comme ça se passe à TF1 ? N’est-ce pas trop crevant d’enchainer plusieurs volets de Les 12 coups de midi par jour ? La réponse de Bruni va faire bondir les téléspectateurs dans leur siège !

On le sait. Des anciens de Les 12 coups de midi ont tenté leur chance dans d’autres formats. Objeko pense notamment à Xavier qui a été la star de France 3 et de Samuel Etienne pendant quelques semaines. Pour notre maitre de midi, le constat est pourtant clair « Dans toutes les émissions de ce type, il y a une mécanique qui favorise le champion » Bruno tient à nous expliquer son point de vue en comparant avec d’autres émissions avec la sienne. « Dans les 12 Coups de midi par exemple, les Maîtres ont des questions de culture générale lors de la première manche, alors que les challengers ont des questions sur des sondages. Chez N’oubliez pas les paroles, le Maestro joue en premier. Et puis dans Tout le monde veut prendre sa place, le champion choisit le thème de son adversaire en finale »

Que manque-t-il à Bruno pour être heureux ?

Partant de ce postulat, Bruno essaie de se démarquer à sa manière. Qu’on aimerait être une petite souris pour assister au tournage. Depuis la pandémie, personne n’a le droit d’accéder au plateau, si ce n’est les collaborateurs de Jean-Luc Reichmann. Comme notre champion doit se sentir seul. Pour se motiver, il se fixe un cap. Lequel ? On vous le dit tout de suite !

Il nous jure que ce n’était pas sa priorité. Mais plus le temps passe, plus Bruno espère remporter cette somme symbolique. « Dans un premier temps, ça n’était pas un objectif. Mais c’est vrai que désormais, je vois ce million qui se rapproche et je trouverais ça un peu dommage de perdre avant de l’avoir atteint … Je l’ai dans un coin de la tête. » Pourvu que ça dure !

Merci à nos confrères de Télé-Loisirs !

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.