Bruno (Les 12 coups de midi): Le champion révèle son secret: Risque-t-il le renvoi?

Plus les jours passent, plus Bruno marque l’histoire du jeu télévisé de TF1. On pensait Eric indétrônable, mais Bruno nous prouve chaque jour le contraire, à tel point qu’on se demande tous une seule chose : jusqu’où le jeune homme va-t-il aller ? Il semble instoppable. Et on peut le comprendre. Il n’est plus qu’à quelques participations de battre le dernier record détenu par Eric et il peut devenir potentiellement le plus grand gagnant d’un jeu télévisé de l’histoire en France.

Les 12 coups de midi : Bruno remporte sa 194e victoire, les internautes dénoncent une tricherie
© TF1

Un record du monde pour Bruno 

Si cela fait déjà plusieurs jours que le jeune toulousain a marqué l’histoire du jeu télévisé culte de TF1, son nom s’inscrit désormais dans un record du monde : celui du nombre de participations. Ce record était précédemment tenu par Marie-Christine dans Tout le monde veut prendre sa place. Mais samedi 28 août 2021, en remportant sa 214ème victoire, il a fait tomber ce record pour s’en emparer. Personne au monde n’a réussi, seul, à enchaîner autant de victoires. C’est simple, si vous allumez votre télévision le midi sur TF1 depuis janvier, vous avez l’occasion de voir Bruno chaque jour. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les 12 Coups De Midi (@12coups_tf1)

Il a fait du jeu télévisé sa maison, lui qui avoue se sentir aujourd’hui très à l’aise sur le plateau. Pour autant, il n’envisageait pas de devenir un si grand champion. A l’époque, le record d’Eric, ancien champion de l’émission, semblait bien loin, comme il le confiait à Télé-Loisirs : « Je ne me vois pas tenir jusque-là ! Mais comme je prends les émissions les unes après les autres, si ça se trouve, on arrivera peut-être à la 200e. Mais il y a encore plusieurs mois avant que cela ne devienne une possibilité« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les 12 Coups De Midi (@12coups_tf1)

Bruno parle ouvertement de sa vie privée 

Le champion est un cœur à prendre. Et désolé mesdames, mais ce sont les hommes qui l’intéressent. Il n’a pas hésité à parler ouvertement de son homosexualité dans l’émission. « Je me suis finalement senti à l’aise et je me suis ouvert. Après, je suis célibataire, donc on n’y revient pas à chaque émission. Et comme ça, les gens n’ont pas besoin de taper ‘Bruno Les 12 Coups de midi gay’ sur Google » a-t-il expliqué au Parisien. Les hétérosexuels n’ont pas de souci à parler de leur vie, donc je n’avais pas de raison de ne pas l’évoquer« .

Sa notoriété a des conséquences logiques. Il reçoit en effet beaucoup de messages sur son compte Instagram de potentiels prétendants sans doute éblouis par les connaissances et la culture du candidat. Mais les prétendantes sont aussi au rendez-vous. Même s’il a parlé à plusieurs reprises de son homosexualité, cela n’empêche pas certaines femmes de tenter leur chance. 

Bruno n’est en tout cas pas contre rencontrer une personne grâce aux réseaux sociaux. S’il indique que les enregistrements de l’émission lui prennent beaucoup de temps, il est ouvert à l’idée : « Mais s’il y a un feeling avec quelqu’un sur les réseaux, pourquoi pas se rencontrer en vrai. »

La réaction de Bruno face aux critiques

Les réseaux sociaux prennent une place très importante aujourd’hui, pour le meilleur comme pour le pire. De nombreux téléspectateurs et fans de l’émission ont commencé à avoir des doutes et sont aujourd’hui persuadés que TF1 veut absolument conserver le champion, quitte à tout faire pour qu’il reste le plus longtemps possible. Les internautes accusent Jean-Luc Reichmann, par exemple, de choisir des questions plus dures pour les adversaires de Bruno. Pour la première fois, auprès de Gala.fr, le jeune homme a décidé de répondre à toutes ces rumeurs

« J’ai loupé la plupart des choses qui se sont dites à ce sujet parce que j’ai juste Instagram comme réseau social et la plupart des critiques ont lieu sur Facebook et Twitter à mon avis. Je refuse de me créer un compte Twitter parce que je n’ai pas envie de rentrer dans un cercle vicieux en regardant constamment ce que les gens peuvent dire de moi. Après, je pense qu’on ne s’en sort plus et ça peut nous atteindre. Je considère que les réseaux sociaux, ce n’est pas la vie. Les retours que j’ai de ma famille, mes amis et des gens que je croise dans la rue sont bien plus réels que ce qui peut se dire sur Twitter. »

Le champion a la tête sur les épaules et est conscient que son succès ne peut pas s’accompagner que de choses positives. Pour autant, il préfère ne pas se confronter au négatif, et on le comprend. 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.