Bruno (Les 12 coups de midi) pousse un coup de gueule contre l’émission, et donne sa vérité, Jean-Luc Reichmann n’en revient pas

Bruno commence-t-il à prendre la grosse tête ? Lorsqu’il émet cette critique, le présentateur de Les 12 coups de midi hallucine ! Il ne le pensait pas capable d’aller aussi loin dans l’amertume !

Bruno (Les 12 coups de midi) : agacé par les coulisses du jeu télévisé de Jean-Luc Reichmann, il tient à nous donner sa vérité !
© TF1

Depuis quelques mois, Bruno fait la pluie et le beau temps sur le plateau de Les 12 coups de midi. Lassé, il nous raconte ce qui l’agace !

Bruno plus sévère que jamais !

Depuis la première de Les 12 coups de midi, les champions se suivent et ne se ressemblent pas. En tout cas, ils ont un point commun, c’est leur culture générale. Impossible de les contrer dans leurs spécialités. Du reste, lors du récent combat des Maitres, c’est Xavier qui décroche la première place. Ils étaient venus en masse pour s’amuser sur le plateau de TF1. Pour le plus grand bonheur de ses fans, Tata Véro avait fait un lumineux retour. En ce qui concerne le tenant du titre Bruno, il va en profiter pour faire une petite mise au point. Attention, elle risque fortement de vous surprendre ! Lui qui est d’ordinaire si discret voir timide, sa sincérité va titiller votre curiosité. Et rien ne se passait normalement dans les coulisses du jeu de Jean-Luc Reichmann ?

Quel succès !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bruno 12 coups de midi (@_bhcd)

Le tout jeune trentenaire peut être fier de sa réussite. En six mois, il enchaine les indices sur les Étoiles Mystérieuses et arrive à en deviner plusieurs. Il a sa méthode bien à lui. Il les répertorie et se renseigne sur Internet dès qu’il a un moment. D’ailleurs, en termes de nombre de victoires, Bruno a même dépassé notre cher WikiPaul. Pas du tout amer, ce dernier ne tarit pas d’éloges à son sujet. Dans cet article d’Objeko, il lui donne quelques précieux conseils quant à son avenir dans le jeu et plus largement dans sa vie personnelle. Pour celui qui craignait les caméras à l’origine, TF1 a tout changé. Devenu sociétaire aux Grosses Têtes ainsi qu’invité récurrent de Nagui, il est un modèle pour plusieurs générations d’aficionados de jeux télévisés. Est-ce pour autant que Bruno va suivre le même chemin ? La réponse tout de suite !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bruno 12 coups de midi (@_bhcd)

Pendant l’enregistrement de Les 12 coups de midi, Bruno apprend une terrible nouvelle. Licencié, il est maintenant au chômage. De nature optimiste, il estime qu’il aura moins d’appréhensions à prendre des congés pour continuer son ascension dans le programme de TF1. Finalement, de ce point de vue, c’est un mal pour un bien ! Objeko croise les doigts et souhaite que cette expérience dure le plus longtemps possible. Peut-être que cela va lui ouvrir d’autres portes pour un travail plus gratifiant ? Avec un peu de recul, malgré la cadence infernale des tournages, il a l’air de bien s’en sortir. À moins que ce petit détail ne le fasse plonger dans une colère noire ? Que s’est-il passé pour qu’il en arrive à dézinguer Jean-Luc Reichmann à l’antenne ?

La goutte d’eau ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bruno 12 coups de midi (@_bhcd)

Dès qu’il a franchi la barre des cent victoires, Bruno sent le vent tourner. Non pas qu’il soit moins apprécié du public ou qu’il ne gère pas sa notoriété. Non, il a une petite confession à faire à Jean-Luc Reichmann. Au lieu de la faire en privé quand les caméras sont éteintes, il va utiliser ces dernières pour faire passer un message aux équipes techniques. Qui a-t-il dans son viseur ? Existe-t-il une solution pour résoudre son problème ? Heureusement que la séquence n’a pas été coupée au montage. Elle risque fort de figurer dans les bêtisiers de fin d’année !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bruno 12 coups de midi (@_bhcd)

Bruno change de visage et déclare de but en blanc. “Je déteste le chou-fleur et vous en mettez tout le temps dans vos plats le midi ! Par exemple ce midi, à côté de la viande, il y avait du chou-fleur, du coup j’ouvre la boîte et je me dis : non, ce n’est pas possible !’”  Bien qu’il ignore qui s’occupe de l’approvisionnement des stocks de la cantine, Bruno lui donne ce petit conseil. “Les patates, c’est très bien !” D’ailleurs, ce n’est pas le seul à se plaindre de l’odeur et de la saveur de ce légume. La complice de toujours de Jean-Luc Reichmann, Zette, l’appuie sa démarche. Ouf, l’honneur est sauf. Tous les deux espèrent que les choses vont évoluer en leur faveur. Après tout, notre Maitre de midi a besoin de force pour continuer à illuminer notre écran. On vous tient au courant dès qu’on en sait un peu plus et donc suite au prochain épisode !

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.