C à vous : Anne-Elisabeth Lemoine, agacée par un couac, elle tacle son équipe en direct

Ce mercredi 30 mars, le plateau de "C à Vous" a fait face à des incidents techniques regrettables. Anne-Elisabeth Lemoine a perdu patience devant des erreurs de la régie de l'émission de France 5.

© France 5

Anne-Elisabeth Lemoine ne se présente plus, elle est une personnalité incontournable du PAF. En effet, elle est l’animatrice de C à Vous, sur France 5, depuis 2017. Elle prenait la suite d’Anne-Sophie Lapix. Journaliste pour qui elle était chroniqueuse, sur la même émission, depuis 2014. Autant dire qu’elle connaît par cœur les rouages de ce programme culturel et convivial. Notons aussi que c’est une émission populaire, très suivie par les téléspectateurs. Anne-Elisabeth Lemoine reçoit en effet des invités de marque sur son plateau. Et leurs interventions interpellent forcément le public.

Ce mercredi 30 mars, c’était Marc du Pontavice, le fondateur des studios Xilam, qui faisait partie des invités chez C à Vous. Mais comme le soulignent nos confrères du magazine Closer, tout ne s’est passé comme prévu pour Anne-Elisabeth Lemoine et son équipe. En effet, la régie de l’émission a diffusé un mauvais extrait vidéo d’abord. Ensuite, elle diffusait le bon mais sans le son. Et finalement, il n’en fallait pas plus pour agacer l’animatrice…

Anne-Elisabeth Lemoine perd son calme dans C à Vous

Si l’émission se veut conviviale, elle sait aussi le montrer. En effet, c’est notamment autour de délicieux repas que sont reçus les invités de C à Vous. Anne-Elisabeth Lemoine peut ainsi mettre à l’aise sans efforts de nombreuses personnalités. Marc du Pontavice, connu pour être le créateur des dessins animés Les zinzins de l’espace mais aussi de Oggy et les cafards, était présent pour faire la promotion de son nouveau livre autobiographique « Destin animé ». Evidemment, l’animatrice de C à Vous a voulu rendre hommage à ses créations en diffusant des extraits de ses dessins animés phares.

Mais comme le précisent nos confrères du magazine Closer, Anne-Elisabeth Lemoine a dû faire avec des incidents techniques à répétition. Alors qu’elle annonçait un extrait des Zinzins de l’espace, c’est un extrait du film Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu qui passait à l’antenne. Heureusement, suite à ce premier incident, les personnes présentes sur le plateau de C à Vous ont eu le cœur à rire. Objeko ne vous cache pas que le malaise allait sinon se faire encore plus lourd.

Et pour cause, un autre incident n’allait pas tarder à se produire. Mettant Anne-Elisabeth Lemoine dans une situation embrassante. Non seulement vis-à-vis de son invité mais également vis-à-vis des téléspectateurs. Car, lorsque des problèmes techniques interviennent, personne ne prendra le temps de blâmer les responsables. C’est Anne-Elisabeth Lemoine qui prend la responsabilité du succès ou de l’échec de l’émission de C à Vous en somme.

Au départ, l’animatrice riait donc de l’incident avec ses convives. Après tout, elle sait ce que c’est que de faire des erreurs qui provoquent les rires autour d’elle. Anne-Elisabeth Lemoine lâchait alors « C’est les zinzins dans l’ascenseur », pour commenter le mauvais extrait. Puis, elle enchaînait pour lancer le bon. Or, si les images étaient là cette fois-ci, c’était sans le son qu’elles étaient diffusées.

Un incident technique qui fait parler de lui

À présent, l’animatrice de C à Vous n’a plus le cœur à rire. Elle commence donc à perdre patience et se demande à haute voix si les zinzins ne sont finalement pas en régie. Heureusement, le bon extrait a fini par être diffusé. Et ces incidents techniques n’ont rien enlevé à la pertinence de l’interview de Marc du Pontavice par Anne-Elisabeth Lemoine. En effet, elle a notamment pu lui permettre de donner sa définition du dessin animé en tant que transgression. Et Objeko vous l’accorde, c’est sans doute cela qui fascine tant les enfants. Car, comme le disait Marc du Pontavice, leur éducation consiste bien souvent à s’entendre dire « non » à longueur de journée. Alors, devant leurs dessins animés préférés, ils constatent enfin que tout est possible.

Enfin, Objeko ne vous cache pas que ce n’est pas la première ni la dernière fois qu’Anne-Elisabeth Lemoine perd et perdra son calme. Après tout, cette journaliste a beau être une professionnelle expérimentée, elle reste humaine et donc susceptible de réagir sous le coup de l’émotion.