CAF: Arnaquée pendant des années par ce couple, la polémique éclate !

Ce sont nos confrères de la Voix du Nord qui ont mis le doigt sur cette affaire hors-norme. En tout cas, à l’avenir, la CAF devra se montrer plus méfiante si elle ne veut pas devoir faire de nouveau la une de la presse !

CAF : arnaquée pendant des années par ce couple, la polémique éclate !
© PHILIPPE HUGUEN/AFP

Que s’est-il passé pour que la CAF ne voit rien venir ? En tout cas, les journalistes de la Voix du Nord nous raconte cette sombre histoire !

La CAF au cœur d’une énorme supercherie !

Avant cette polémique, le nom de cette commune prêtait à sourire. En effet, les 19 000 habitants d’Avion ne s’attendaient vraiment pas être sur le devant de la scène. Le scandale provient d’un couple pas comme les autres. En feignant la séparation, ils ont aussi accumulé un pactole…au détriment de la CAF. Après enquête, ils ont été pris la main dans le sac. Malheureusement, cela a un impact sur la région et plus largement sur l’hexagone. Cet exemple illustre parfaitement le moral des Français. Lassés par les lois, l’augmentation des prix et les privations, ce binôme n’a pas eu le choix que de basculer dans l’illégalité. Objeko vous explique tout dans les moindres détails !

Alerte rouge !

Entre 2017 et 2019, les sombres héros de cette arnaque ont touché deux fois le RSA. Pour rappel, cette somme permet de donner un peu d’argent à ceux qui ont en besoin. Ceux qui n’ont pas de travail ou ceux qui ont le minimum vital le perçoivent. Donc, quand on a plus de 25 ans, nés en France ou avec un droit de séjour, on peut prétendre à l’obtenir. Malheureusement, ces esprits malveillants ont saisi l’opportunité pour se remplir les poches. Lorsqu’ils ont rempli le dossier de la CAF, ils ont fait comme s’ils étaient célibataires.Par conséquent, ils n’avaient pas suffisamment d’argent pour répondre à leurs besoins de première nécessité.

Même quand on a une activité professionnelle, la CAF peut nous donner le RSA. Pour bien le distinguer de celui d’origine, on lui affuble le surnom « chapeau ». Pour vérifier si vous y avez le droit, Pôle emploi a conçu un simulateur sur son site Internet. Intrigués par ce qu’ils découvrent, les faussaires décident de mettre au point un stratagème machiavélique. Comment cela est-il encore possible aujourd’hui ? Objeko devine que ce n’est pas un cas isolé et qu’il en existe surement d’autres en France. Malheureusement, ce n’est pas facile à débusquer, car de telles investigations ont un coût et demandent du temps. D’ailleurs, comment ont-ils été repérés ? Ont-ils été trop gourmands ? Les a-t-on dénoncés auprès des services compétents ?

Et maintenant ?

Malgré ce qu’ils prétendent, le couple vit encore sous le même toit. Aussi, pour dénoncer ce phénomène de fraude, la CAF de Lens décide de porter plainte. Très vite, l’affaire s’ébruite dans les journaux locaux. Ce n’est pas pour rien qu’elle fait aujourd’hui la une de La Voix du Nord ! Dans ses colonnes, la rédaction a souhaité nous faire part de cette affaire hallucinante. C’est l’évidence. Les policiers avaient la pression pour obtenir des résultats rapidement. Pas question que ça traine au risque que l’idée fasse des petits ! Si les coupables ne sont pas écroués puis punis, il y a forcément des personnes qui voudront les imiter ! Plus que jamais, les autorités compétentes craignent l’effet domino. Régulièrement, Objeko vous avertit des différentes arnaques qui rôdent sur la Toile. Cette fois, c’est Monsieur et Madame Tout le monde qui en est l’instigateur… et en soi, c’est dangeureux !

En tout, selon les calculs de nos amis de La Voix du Nord, le duo doit une somme colossale à la CAF, soit un peu près 21 520 €. On ne sait pas comment ils vont s’organiser pour éponger leurs dettes. Et pas question de leur faire de cadeaux, ils n’ont que quelques semaines. Le compte à rebours est lancé. Promis, dès que nous avons des nouvelles de cette sombre histoire, nous vous tenons au courant cher lecteur d’Objeko. À quelques mois de l’élection présidentielle, les candidats devront s’en inspirer pour sans doute réformer ce système d’aide.

Merci à nos confrères de la Voix du Nord !

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.