Camille Cerf : l’ex-Miss France révèle son secret magique pour perdre du poids facilement

Qui aurait cru que Camille Cerf aurait un jour un complexe lié à sa silhouette ? En tout cas, elle balance du lourd à ses followers. Après avoir découvert cette astuce, vous n'allez plus voir la vie de la même manière !

À chaque fois que Camille Cerf prend la parole, ses fans sortent le carnet de notes. Et pour cause, elle est toujours de bon conseil !

SOS Camille Cerf en détresse !

Déjà six ans que les Français ont découvert la magnifique Camille Cerf. Solaire, la jeune femme fait tout ce qui est en son pouvoir pour mener à bien ses projets. À l’instar d’Elodie Gossuin ou bien de Delphine Wespiser, hors de question qu’elle se cramponne à sa couronne comme à une bouée de secours. Hélas, ces derniers temps, elle est d’humeur morose. Un savant combo de soucis composé « d’amour, stress et rythme soutenu » a laissé des traces dans son moral. En lisant nos précédents articles, on se rend bien compte qu’elle les a accumulés. Toujours franche, elle avoue à ses followers ne plus pouvoir se voir en peinture. Que c’est triste de se détester autant ! Ce rejet ne présage rien de positif. “J’ai pris pas mal de poids ces derniers temps (je dirais 10-15 kilos). » Comment va-t-elle faire pour stopper cette série noire sans y laisser encore davantage de plumes ?

C’est un petit pas pour vous…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 𐂂 (@camillecerf)

En larmes, Camille Cerf avoue qu’elle « ne [se] sent pas bien. » Son reflet et sa silhouette l’insupportent. D’ailleurs, elle ne comprend pas ce qui a pu se passer pour qu’elle en arrive à ce point de non-retour. Face à une confession aussi fracassante et déroutante, les admirateurs de la première heure tentent de la réconforter avec les moyens du bord. Très vite, elle balance cet argument qui ne pourra laisser personne indifférent. « Certains se voient plus gros qu’ils ne le sont et bien moi c’est l’inverse. » En somme, rien ne pourra la consoler. Tant qu’elle ne prend pas la décision d’affronter son complexe, elle continuera à s’enfoncer dans la morosité.

Au tout début de l’été, l’horizon de Camille Cerf s’éclaircit enfin. Sans que l’on sache vraiment comment, elle a trouvé une solution à son dilemme. Dès lors, elle s’empare de son clavier et tente d’expliquer sa démarche à ses fans. Au lieu de s’enfermer dans la noirceur, elle ouvre ses chakras à une inconnue. « Premier rendez-vous d’hypnose thérapeutique (…) Cela permet de régler des problèmes de stress et l’addiction au sucre. » Évidemment, ce n’était pas gagné d’avance tant ses démons ne lui laissaient pas le moindre répit. « Je vous avoue que j’avais peur de ne pas être réceptive. » Dans un sourire, elle se rappelle de « toutes les fois où Messmer a essayé », ça s’est soldé par un échec cuisant. Or, vu qu’elle a trouvé le bon thérapeute, tout va changer en un claquement de doigts ! Ayez coooonfiance !

… mais pour Camille Cerf ça veut dire beaucoup !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 𐂂 (@camillecerf)

Celles qui ont peur de lâcher prise devraient lire le témoignage de Camille Cerf avec attention. La première étape consiste à se visualiser sur « un écran de cinéma dans lequel [elle se] voyait avoir des comportements compulsifs avec la nourriture. » Avec le recul, elle trouve son introspection totalement dingue. En découvrant la réaction de son double qui « mange sans faim« , elle a immédiatement ressenti de la « peine ». Puis, lors de la seconde séance, on l’endort en lui demande de se projeter « ‘dans les mêmes situations mais en ayant une [attitude] différente. » En énumérant les solutions qu’elle a sa portée, l’ancienne reine de beauté se set déjà mieux. Tous ces « exercices de respiration, [le simple fait de] prendre un thé… » ont un objectif commun, celui de « remplacer le besoin de [se] remplir. » 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 𐂂 (@camillecerf)

Sur son compte Instagram, Camille Cerf met de plus en plus de photos d’elle avec le sourire. Qu’il semble loin le chaos du mois dernier ! Apaisée, elle déclare.  Franchement, j’ai l’impression d’avoir eu un déclic. » Et vu qu’un bonheur n’arrive jamais seul, elle nous raconte ce phénomène étrange d’après séance. « Je suis rentrée, j’ai mangé deux petits biscuits. Pas le paquet entier [tel que j’en] ai l’habitude. » Allez, on croise les doigts et on l’encourage comme elle le mérite ! Pourvu que le côté obscur de la gourmandise ne revienne pas à l’assaut pendant les vacances. C’est l’évidence, Objeko lui souhaite tout le bonheur du monde et bien davantage encore ! La suite, vous l’aurez dans notre prochain numéro ! Donc, nous vous disons à très bientôt pour de nouvelles aventures !