Canicule : attention, ces 3 organes sont fortement touchés par les fortes chaleurs

Une nouvelle vague de chaleur s'abat sur la France. À votre avis, lesquels de nos organes souffrent le plus pendant la canicule ?

©Nathalie Mayer Journaliste – Canicule : attention, ces 3 organes sont fortement touchés par les fortes chaleurs

La canicule, nous en avons déjà entendu parler au mois de juin dans certaines régions. Aujourd’hui et dans les jours à venir, une nouvelle vague de chaleur va s’abattre sur notre pays. Actuellement, les régions les plus touchées sont le sud-ouest et la vallée du Rhône. Dans ces zones prisées des vacanciers, la température pourrait bien excéder les 40°C. À ce niveau, les organismes sont durement sollicités. C’est pourquoi nous ressentons le besoin permanent de nous mettre au frais. Par ailleurs, certains organes souffrent plus que d’autres, lesquels ? Vous trouverez la réponse à cette question dans cet article.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dormir Au Courant (@dormiraucourant)

Pendant les périodes de canicule, mieux vaut prendre quelques précautions pour éviter les insolations et autres malaises liés à la déshydratation. Grâce à quelques gestes simples, vous arriverez à maintenir votre température corporelle entre 36 et 38°C. À savoir que lorsque la température extérieure atteint des sommets, le corps ne fonctionne pas de la même manière. Pour garantir le fonctionnement de tous les organes, il rentre en phase de thermorégulation. Sans plus attendre, nous vous révélons les trois organes les plus sollicités en période de canicule.

Les trois organes les plus sollicités pendant la canicule

À quel niveau notre organisme souffre-t-il de la chaleur ?

Le cœur

Des températures extérieures extrêmement élevées ne sont pas sans conséquences pour cet organe vital. Dans un premier temps, on constate une accélération du rythme cardiaque. Ce phénomène se nomme la tachycardie compensatoire. Un second effet fait suite à une déshydratation : c’est la production importante d’oxyde nitrique. Ce phénomène correspond à une dilatation des vaisseaux sanguins et vise à favoriser la circulation du sang. En résumé lorsqu’il fait très chaud, l’organisme réagit pour sa survie et sollicite le cœur pour maintenir la bonne circulation du sang et de l’oxygène dans tout le corps.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Quotidien Libre (@quotidienlibre)

Le cerveau

Le cerveau est, lui aussi, durement sollicité en période de canicule. Dès lors que la température du corps dépasse les 37°C, cet organe est en état de stress. Dans ce cas, les communications nerveuses sont perturbées. En situation extrême, des cellules du cerveau peuvent même être endommagées. Peut-être aviez-vous déjà remarqué comme l’humeur peut changer lorsqu’il fait très chaud. De nombreuses personnes s’énervent plus rapidement et perdent vite patience. La chaleur a parfois raison de notre self-control. En d’autres termes, nous sommes stressés, impatients et tendus en période de canicule.

Les intestins

Vous le savez déjà, notre corps évacue la chaleur grâce au phénomène de transpiration. Cette humidité éliminée peut atteindre jusqu’à deux litres par jour. Et puisque l’organisme perd énormément d’eau, il faut lui en donner davantage. C’est pourquoi boire beaucoup d’eau est très important pendant la canicule. Les quantités doivent être plus importantes qu’en temps normal. Il faut donc dépasser de litre et demi recommandé en temps normal. Selon les conseils des professionnels de santé, un adulte peur ingurgiter jusqu’à 2.5 litres d’eau par jour pendant les fortes chaleurs. Mais votre corps n’étant pas habitué à traiter autant d’eau, il se peut que vous souffriez de troubles digestifs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KeyZen Mobility (@keyzenmobility)

Quelques gestes simples pour bien vivre les périodes de canicule

Pour préserver votre corps et ses organes de la chaleur, mieux vaut rester au frais. Tant que vous le pouvez, ne vous exposez pas au soleil. Restez dans des lieux climatisés ou ventilés, hydratez-vous régulièrement et ne mangez pas trop. Rafraîchissez-vous régulièrement et limitez les efforts intenses. Pour bien dormir malgré la chaleur, fermez vos fenêtres et vos volets avant que le soleil ne donne sur votre maison. Ainsi, vous garderez la fraîcheur et limiterez les entrées de chaleur. Vous pourrez aérer au petit matin pour profiter des températures plus agréables. Et si vous connaissez des personnes âgées ou à risques, pensez à prendre de leurs nouvelles. Contactez-les régulièrement pour leur proposer votre aide.

Enfin, si vous avez la chance d’habiter près de la plage, profitez-en pour aller vous rafraîchir en faisant quelques brasses. Mais si vous le pouvez, évitez de vous y rendre aux heures les plus chaudes, c’est à dire en milieu de journée. Le matin ou en fin d’après-midi, vous limiterez les risques de coups de soleil et éviterez la foule.