Canicule : ces médicaments à absolument éviter durant les fortes chaleurs selon l’UFC Que choisir

Certains médicaments sont à éviter en cas de canicule. En effet, votre état de santé peut être fortement dégradé. Voici la liste !

© par Charline Andrieux-Canicule : ces médicaments à absolument éviter durant les fortes chaleurs selon l’UFC Que choisir

C’est la troisième fois que l’hexagone traverse un épisode de canicule. En effet, de nombreux départements sont en alerte orange. Pas chance, les Français sont de plus en plus aguerris et adoptent les bons réflexes dans des conditions de fortes chaleurs. Mais, en dehors du fait de bien s’hydrater, il y a aussi certains médicaments à éviter, car ils peuvent être dangereux pour votre santé. Dans cet article, on vous dresse la liste.

Canicule : certains médicaments sont à prendre avec précaution !

C’est grâce à une étude de l’UFC Que Choisir que nous vous partageons une liste de médicaments à éviter en période de canicule. En effet, ces derniers peuvent entrainer une déshydratation sévère. L’association les a classés dans plusieurs catégories en fonction du type de traitements et de leurs conséquences sur le c*rps. Mais, dans tous les cas, il ne faut pas arrêter votre traitement soudainement, ce qui peut être aussi dangereux pour votre santé. En premier lieu, vous devez consulter votre médecin afin d’avoir son avis. N’hésitez pas à demander conseil à des professionnels. En attendant, découvrez la liste ci-dessous et si vous êtes concernés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hervé Run (@hervepinrun)

Déshydratation, perte d’eau et de sels minéraux

Selon l’UFC Que Choisir, plusieurs genres de médicaments entrainent des pertes d’eau et de sels minéraux en cas de canicule. Cela peut entrainer une déshydratation sévère. En effet, on peut citer les diurétiques, qui augmentent la production d’urine (Amiloride, Bumétanide, Furosémide, etc.). De plus, les laxatifs et les antibiotiques sont aussi à contrôler, car ils peuvent engendrer des diarrhées (Bisacodyl, Lactulose, Amoxicilline, Azithromycine, etc.).

Dégradation de la fonction rénale

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) et les sartans pris pour lutter contre l’hypertension sont aussi à bannir pendant la canicule. De plus, l’UFC Que Choisir vous met en garde contre l’acide acétylsalicylique qui est une molécule contenue dans l’aspirine et l’ibuprofène.

Un risque plus important d’hyperthermie

Les hormones thyroïdiennes comme le Levothyrox ou le Cynomel peuvent entrainer de l’hyperthermie. C’est aussi le cas des neuroleptiques donnés dans le domaine psychiatrique (Aripiprazole, Clozapine, Cyamémazine, etc.). Attention, les antidépresseurs sont concernés.

Une sudation plus forte en période de canicule

Pour terminer, l’UFC Que Choisir met en garde contre certains médicaments prescrits pour des situations de démences et de myasthénie. Pendant la canicule, ils sont à éviter puisqu’ils augmentent la sudation et donc la déshydratation peut arriver plus vite. (Mytelase, Aricept, Ebixa, etc.). Si vous voulez retrouver tous les détails sur les traitements dangereux en période de fortes chaleurs, rendez-vous sur le site de l’association.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Hoffmann (@sowouat)