Canicule : consomme-t-on moins de carburant avec les vitres ouvertes ou avec la climatisation ? La réponse

Rouler fenêtres ouvertes permet-il de consommer moins que d’allumer la climatisation ? On vous dit tout.

© ORNIKAR-Canicule : consomme-t-on moins de carburant avec les vitres ouvertes ou avec la climatisation ? La réponse

Depuis juin dernier, les vagues de chaleurs se multiplient en France. Ainsi, se rafraîchir au volant devient une préoccupation prioritaire pour de nombreux automobilistes. Mais savez-vous s’il est préférable de rouler avec les fenêtres ouvertes ou avec la clim pou moins consommer ? Non ? Heureusement, la rédaction d’Objeko, est là pour répondre à cette question. Vous êtes prêts à tout savoir ? Et bien, c’est parti.

Rouler les fenêtres ouvertes, pas toujours la meilleure idée

Quand il faut chaud, on fait le maximum pour chercher de la fraîcheur. Et pour cela, la climatisation est une véritable bénédiction pour les longs trajets en voiture. En effet, elle permet notamment de se rafraîchir directement et surtout d’assurer le renouvellement de l’air dans l’habitacle de la voiture. Malheureusement, elle a également une mauvaise réputation sur le plan écologique. L’adage veut que la clim consomme, pollue et n’est pas bonne pour la santé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par porsche (@meandmy911)

C’est pour cette raison, que certaines personnes, font le choix de rouler avec les fenêtres ouvertes. Pensant que non seulement la consommation se réduira, mais en plus que la pollution sera moindre. Mauvaise nouvelle pour vous. Rouler comme cela, n’est pas toujours la meilleur idée. Et notamment sur l’autoroute. En effet, cela nuit grandement à l’aérodynamisme de la voiture et provoque une surconsommation de votre véhicule, et donc une plus grande émission de CO2.

La climatisation, ce n’est pas mieux

D’après nos confrères du Progrès, rouler à 100 km/h avec les vitres ouvertes, suffira pour que la consommation de carburant augmente de 4% en moyenne. Et cela peut grimper à 5 % à 130 km/h. En plus de cela, le bruit du vent et la sensation de courant d’air peuvent être désagréables pour les passagers et le conducteur. Mais alors, que faire exactement ? Difficile à dire. Parce que enclencher la climatisation, ne sera pas mieux. Bien au contraire. Vous allez voir.

La climatisation provoque 5% de consommation de CO2 en plus qu’un véhicule non climatisé dans certaines conditions. Mais elle peut également avoir un impact néfaste sur votre santé. Un choc de température peut se produire si vous sortez d’un véhicule surclimatisé alors que les températures sont élevées. Il est ainsi conseillé de régler l’air conditionné entre 5 et 7 degrés en dessous de la température extérieure. D’ailleurs, il faut également prendre soin de votre clim. Vous risquez d’être malade, sinon.

Quelle solution à ce problème ?

En lisant cet article, vous n’allez pas avoir de réponse concrète. En effet, entre la clim et les fenêtres ouvertes, ça ne change rien au niveau de votre consommation. En 2015, France 2 avait fait le trajet Montpellier-Narbonne sous 37° afin d’analyser la meilleure solution. Verdict au bout du trajet, la consommation était de 5,4 litres aux 100km avec les fenêtres ouvertes. Et lorsque la voiture était climatisée on retrouvait… exactement la même conclusion. A la rédaction d’Objeko, nous vous conseillons d’alterner entre les deux. Climatisation pour l’autoroute, fenêtres ouvertes autrement. Qu’en pensez-vous ?