Canicule : les organes de notre corps peuvent-ils « bouillir » en cas de fortes chaleurs ?

La canicule affecte notre vie quotidienne. Nous sommes plus fatigués, moins dynamiques, à la limite de la surchauffe…

© Hans Reniers via Unsplash-Canicule : les organes de notre corps peuvent-ils ‘bouillir’ en cas de fortes chaleurs ?

Depuis quelques jours maintenant, la France connaît une vague de chaleur intense. Avec pas moins de 40° à l’ombre dans certaines régions, le corps des français est mis à rude épreuve. Une question est alors sur les lèvres de tout le monde : un organe peut-il bouillir à cause de la chaleur ? C’est ce que nous allons voir dans cet article. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire.

Une canicule très forte en France

Après la fameuse canicule de 2003, la France entre dans un nouvel épisode du même genre. Et depuis quelques jours maintenant, un plan national canicule a été mis en place. Si vous ne le saviez pas, celui-ci comporte quatre niveaux d’alerte et rappel les actions individuelles à mettre en œuvre. On pense notamment à boire suffisamment d’eau, se mettre à l’abri de la chaleur, ne pas faire d’exercice physique intense. Le tout, pour éviter de subir un coup de chaleur qui pourrait mettre la vie en péril.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par J.J.F (@avoiceforearth)

En Chine, par exemple, un homme est tombé dans le coma en raison d’une température corporelle de 42,3 °C. D’après la radio, l’homme souffrait d’une insuffisance hépatique et rénale, et ses organes paraissaient avoir été bouillis. Mais est-ce que c’était vraiment le cas ? Selon ancien chef du service de chirurgie thoracique à l’hôpital Cochin, la réponse est non. Et ce, grâce à un système de régulation interne.

Des risques d’insuffisance cardiaques, rénales ou hépatiques

En cas de forte chaleur, l’hypothalamus donne des ordres pour augmenter les échanges thermiques du corps avec l’extérieur. Et grâce à cela, la température du corps se maintiendra à un niveau suffisamment bas. Mais dans ces conditions extrêmes de surchauffe du corps humain en raison d’une forte canicule, certains organes peuvent être mis à rude épreuve. Ils peuvent alors souffrir de cette réponse thermorégulatrice de l’hypothalamus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’illuminée ✨ (@lilluminee.ai)

C’est notamment le cas du système cardiovasculaire, du cerveau, de l’intestin ou encore des reins. Mais encore une fois, dans la majeure partie des cas, cette surchauffe provoquera des petits symptômes. On pense notamment à des vomissements, des fortes fatigues, une chute de la tension artérielle ou bien des évanouissements. Dans les cas les plus graves, la surchauffe peut engendrer des insuffisances cardiaques, rénales, ou hépatiques qui peuvent parfois entraîner la mort.

Il est important de bien écouter son corps

Il est donc peut probable de voir des organes bouillis. Mais en revanche, lors d’une surchauffe extrême, les conséquences peuvent tout de même parfois être mortelles pour l’homme. Le plus important, c’est d’écouter son corps. En effet, ceux qui ne le font pas, ce sont eux qui s’exposent le plus. Ainsi, buvez beaucoup d’eau et ne négligez surtout pas les conseils donnés par les autorités sanitaires en période de canicule. Vous risquez de le regretter un moment ou un autre. A vous de jouer maintenant. N’hésitez pas à nous poser des questions, si vous en avez.