Canicule : un urgentiste alerte sur les dangers de la chaleur sur l’organisme

Un nouvel épisode caniculaire est présent en France, mettant à rude épreuve les personnes les plus fragiles...

© PasseportSanté-Canicule : un urgentiste alerte sur les dangers de la chaleur sur l’organisme

Les fortes chaleurs en cours dans toutes la France, peuvent être dangereuses pour la santé. Un urgentiste s’est récemment exprimé chez nos confrères d’actu.fr pour nous expliquer les dommages que la chaleur peut faire à l’organisme. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

La canicule fait souffrir les organismes des Français

En ce début du mois d’août, la France connaît son troisième épisode de canicule depuis la mi-juin. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça devient de plus en plus difficile pour les organismes. D’autant plus que les prévisions de Météo France, ne sont pas réjouissantes. En effet, dans les prochains jours, les températures pourraient à nouveau dépasser les 35°. Des températures qui mettent l’organisme à rude épreuve. En effet, le nombre d’appel pour des malaises liés à la chaleur a fortement augmenté.

Et les personnes âgées, sont les plus vulnérables. Mais ce ne sont pas les seules. En effet, les plus jeunes ou encore ceux qui sont sujets à des problèmes médicaux chroniques doivent aussi être vigilants. Par exemple, les diabétiques peuvent souffrir fortement de la chaleur. Cela peut notamment conduire à l’aggravation des symptômes. Quel que soit l’âge, une exposition excessive au soleil ou une activité physique intense en extérieur peuvent provoquer une hyperthermie.

Qu’est-ce qu’une hyperthermie ?

Qu’est-ce qu’une hyperthermie ? Par définition, l’hyperthermie est une température corporelle plus élevée que la normale qui se situe généralement entre 37° et 37,5°. Mais contrairement à une fièvre, qui est un mécanisme de défense face à une agression comme une infection, l’hyperthermie est signe d’une auto-régulation de la température du corps face à la chaleur, un effort physique. Et cette montée en température soudaine du corps, peut mettre en jeu le pronostic vital du patient.

Lorsqu’il fait très chaud, il y a plusieurs symptômes à surveiller. Des nausées, des maux de tête notamment… Si on n’est pas allé uriner depuis cinq à six heures également. Et évidemment, ces symptômes sont particulièrement à surveiller chez les populations les plus fragiles : »Les proches doivent rendre visite régulièrement aux personnes âgées, prendre des nouvelles. On conseille aussi de laisser un dossier médical complet avec les numéros de téléphone« .

Comment faire pour éviter une hyperthermie ?

Canicule : la déshydratation peut aussi entraîner des problèmes rénaux ou des modifications métaboliques importantes. Alors comment faire pour éviter une hyperthermie ? Et bien, c’est très simple. Il faut apprendre à bien s’hydrater tout d’abord. Mais pas avec n’importe quoi. L’alcool augmente les risques de déshydratation, c’est particulièrement vrai pour la bière. Evitez donc. Il faut aussi se mettre au frais plusieurs heures par jour. C’est mieux. Maintenant, vous savez tout. A vous de jouer pour bien vous sentir lors des grosses chaleurs.