Capucine Anav, hospitalisée: L’ex-chroniqueuse de TPMP se confie sur ce mal qui la ronge

Grâce à l'émission de TF1, Capucine Anav a pu réaliser ses rêves. D'abord chroniqueuse sur NRJ 12 puis sur C8, la jeune femme s'est essayée à la comédie et est actuellement à l'affiche de sa troisième pièce de théâtre. On pourrait penser qu'elle doit tout à la télé-réalité animée par Benjamin Castaldi. Mais cette notoriété soudaine s'est accompagnée avec le temps de crise d'angoisse. Après un sévère épisode dépressif, la jeune femme souffre encore d'anxiété, comme elle l'a confié sur Instagram.

© Bestimage

Capucine Anav, une notoriété difficile à vivre

C’est le 25 mai 2012 que les amateurs de télé-réalité découvrent Capucine dans Secret Story. TF1 accueille la sixième saison de ce programme qui offre de belles audiences à la chaîne et qui lance de nouvelles célébrités. Nous ne sommes pas au niveau d’une Loana, certes, mais des visages bien connus comme ceux d’Amélie, Benoit ou encore Tatiana viennent de Secret Story. 

Capucine Anav rejoint donc le casting… avec ses deux ex. Un secret déjà bien lourd à porter dans une société qui a le jugement facile, et où les téléspectateurs et internautes ne se privent pas de lancer des critiques sexistes et misogynes. Capucine est la cible numéro un des fans de l’émission, qui lui donnent un surnom peu flatteur. Son amourette avec Thomas fragilise la jeune femme qui ne sort pas grande gagnante de cette émission, bien au contraire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Capucine Anav (@capucineanavoff)

Une réputation sauvée grâce aux Anges de la télé-réalité ?

A l’époque, les jeunes candidats de télé-réalité qui voulaient se faire encore plus connaître et développer leur réseau rejoignent le casting des Anges, l’émission phare de NRJ 12. Capucine fait partie de la saison 5, au côté d’Amélie, Nabilla, Thomas (son ex de Secret Story) ou encore Frédérique. Et si ses premiers pas dans l’émission sont compliqués (une dispute éclate dès la première nuit entre elle et Amélie, candidate emblématique du programme), au fil des semaines, les téléspectateurs découvrent une nouvelle facette de Capucine. 

Drôle, pétillante, bonne camarade, elle est très appréciée par les internautes. De quoi lui permettre de rejoindre le Mag, présenté par Matthieu Delormeau, en tant que chroniqueuse. Après le départ de ce dernier pour C8, la jeune femme anime pendant un temps sa propre émission, avec Benoit Dubois. Mais les retours des téléspectateurs ne sont pas bons. Elle finit par quitter la chaîne, et sombre dans une profonde dépression. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Capucine Anav (@capucineanavoff)

Dépression et anxiété : le revers de la médaille pour Capucine

A l’époque, Capucine perd énormément de poids : « Je maigris à vue d’œil jusqu’au jour où la balance m’affiche 39 kilos […] Je suis persuadée d’avoir une maladie, sûrement liée à l’estomac« . Après plusieurs mois à s’éloigner des plateaux de télévision, elle accepte l’offre de Cyril Hanouna et rejoint la bande de chroniqueurs de Touche pas à mon poste. Après Nabilla, c’est la première candidate de télé-réalité à faire partie de cette émission. Et contrairement à la maman de Milann, elle reste toute l’année, avant de partir pour assouvir ses ambitions professionnelles. Tout semble donc sourire à Capucine. Mais sur Instagram, elle dévoile une vidéo dans laquelle elle dévoile l’envers du décors. Loin des sourires et de la comédie, elle nous montre une Capucine rongée par des troubles, toujours accompagnée par une anxiété qui ne la quitte plus depuis ses débuts à la télévision, il y a près de dix ans. 

Capucine Anav: « Depuis ma première télé il y a 10 ans j’ai eu une espèce de choc émotionnel. J’avais trop besoin d’une présence avec moi. Je pense que ça a dû m’arriver 5 fois en 10 ans de me retrouver vraiment toute seule ! J’ai une vraie phobie de la solitude. Je suis une grande fille, j’ai 30 ans, il faut que je m’habitue à dormir seule (…) Je fais des crises d’angoisse quand je suis toute seule ».

Et si certains qui ne connaissent pas les crises d’angoisse peuvent penser qu’il n’y a rien de grave là dedans, c’est pourtant le cas. « J’ai fait parfois des crises d’angoisse tellement forte, que ça m’est arrivé de terminer aux urgences« . La jeune femme termine en expliquant qu’un jour elle en dévoilera plus, elle parlera le coeur ouvert de son expérience : « Il y a tellement de choses que je ne vous ai jamais racontées. il y a encore tellement de choses que vous ne savez pas. Un jour, promis, je ferai tomber le masque ».