Caroline Margeridon (Affaire conclue) : son geste incroyable envers le vendeur endeuillé

Malgré ses coups d'éclat, Caroline Margeridon, c'est le soleil d'Affaire conclue. Pour preuve, elle vient récemment de le prouver. Personne ne pourra oublier son adorable bonne action envers ce vendeur démoli par le chagrin.

© CNews

N’est pas Caroline Margeridon qui veut ! En effet, la responsable de boutique d’antiquaire fait la pluie et le beau temps à Affaire conclue. On vous dit tout !

Caroline Margeridon, plus généreuse que jamais !

Depuis le premier épisode d’Affaire conclue, il y en a eu des rebondissements. Et pour cause, Sophie Davant a choisi avec son équipe de brocanteurs. Malgré la polémique autour du départ forcé de Pierre-Jean Chalençon, Caroline Margeridon continue sa route. Quand elle souhaite acquérir un objet, elle fait absolument tout pour parvenir à ses fins. D’ailleurs, il y a quelques semaines, Obejko vous racontait comme cette séquence avait ému les téléspectateurs. Pour subvenir aux frais médicaux d’un enfant malade, les experts de la salle des ventes sont prêts à s’investir financièrement et physiquement. Certes, l’homme aux lunettes bleues nous manque. Il n’est plus là pour mettre l’ambiance sur le plateau. Or, c’était sans compter sur l’imagination débordante de la maman de Victoire ! Ce qu’elle s’apprête à proposer à Matthieu va totalement bouleverser le cours de l’épisode, voir le règlement de l’émission. Qu’à cela ne tienne, elle n’en fait qu’à sa tête !

La vente de la dernière chance

Capture d’écran (c) Affaire conclue (c) France 2

En venant vendre ce tableau à Affaire conclue, Matthieu avoue son leitmotiv. Ce n’est pas du tout pour se faire de l’argent de poche. Encore ému par cette tragique perte, il raconte à Caroline Margeridon et à ses amis brocanteurs combien le décès de son beau-père l’a marqué dans sa chair. Comble de l’horreur, il n’est pas sur place pour veiller sur sa mère qui souffre le martyre. Les larmes aux yeux, il déclare  qu’il voudrait « la soutenir dans cette épreuve et la rejoindre le plus vite possible. » Hélas, en plein protocole sanitaire, c’est « compliqué pour tout le monde ». Entre le fait de maintenir son pass vaccinal à jour et les démarches administratives à effectuer avant de partir, c’est un vrai calvaire de tout organiser. Ne parlons pas du budget inhérent au billet.

Capture d’écran (c) Affaire conclue (c) France 2

Après un passage chez le commissaire-priseur, Matthieu pense qu’il peut récolter une certaine somme avec son tableau. En coulisses, il croise les doigts pour susciter la bienveillance des collègues de Caroline Margeridon. Le moins que l’on puisse dire c’est que la reine du marché Boiron reste en retrait. Elle ne se manifeste pas plus que ça. Ce n’est pas de la mauvaise volonté de sa part, mais elle sait que son amie Anne-Catherine Verwaerde est sur le coup. Très vite, le montant grimpe et atteint la somme incroyable de 700 euros.

Quand Caroline Margeridon se transforme en ange gardien

Capture d’écran (c) Affaire conclue (c) France 2

Certes, ce montant ne couvre pas totalement les frais logistiques pour se rendre auprès de la maman de Matthieu. Reconnaissant envers l’équipe d’Affaire conclue, il leur assure son indéfectible gratitude. Cette attitude si noble, pas mal de téléspectateurs de l’émission de Sophie Davant la gravent à jamais dans leur esprit. Ce n’est pas tous les jours qu’on croise un vendeur aussi atypique. Consciente que cela ne se reproduira pas de sitôt, Caroline Margeridon brise le silence. Et c’est parti pour un coup d’éclat !

Capture d’écran (c) Affaire conclue (c) France 2

S’adressant directement à l’acquéreuse du tableau, Caroline Margeridon déclare. « Moi, je ne vais pas monter et je te le laisse à 700 euros. [Par contre] je te donne 100 euros de plus pour participer au billet d’avion » La main sur le cœur, Matthieu n’en revient pas de la générosité que lui témoigne la brocanteuse. Et pour cause, il s’attendait vraiment à tout sauf ça. Souvent démolie par ses haters, l’experte des bons plans en a visiblement marre de passer pour la méchante.

Les secrets de cette bonne action

D’ailleurs, dans son autobiographie, elle nous raconte les coulisses de son enfance difficile. Disputée à vie avec sa mère qui avait une ardoise colossale dans les casinos du monde entier, elle doit apprendre à se construire seule. Plus tard, elle va également devoir rivaliser d’ingéniosité pour que ses deux progénitures ne manquent de rien. Aujourd’hui grands, ils lui doivent une reconnaissance éternelle. C’est à la fois leur BFF et une maman intraitable. Après avoir découvert que son époux la trompait, elle quitte la vie de château. Maintenant, elle ne veut rendre de comptes à personne sauf à elle-même ! C’est tout à son honneur ! Derrière son beau sourire et sa motivation à toute épreuve, elle tente de cachet son hypersensibilité. Promis, on vous raconte la suite dans le prochain numéro d’Objeko !