Catherine Jacob (Demain nous appartient) dévoile ses grosses difficultés à travailler sur la série, “On n’a pas forcément de scénarios”

Comment se fait-il qu'une grande actrice comme ça reconnaisse avoir des difficultés sur le tournage d'une série ? Sans plus attendre, on vous explique pourquoi cette expérience n'est pas du tout ce à quoi elle s'attendait !

© Sipa

Catherine Jacob est-elle trop exigeante avec elle ou bien avec les scénaristes de Demain nous appartient ? On vous dit tout !

Catherine Jacob, au bord du surmenage ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par mediasinfos (@mediasinfos)

La série Demain nous appartient bat des records d’audience. En effet, depuis le premier épisode, les téléspectateurs en redemandent. À chaque épisode, les intrigues les fascinent. Il faut dire que la production a réussi à convaincre la crème des acteurs français. Citons par exemple, l’illustre Ingrid Chauvin ou bien le talentueux Alexandre Brasseur. Plus récemment, Objeko vous annonçait la venue de deux pointures : Francis Perrin et Catherine Jacob. Or, pour cette dernière, tout ne va pas du tout se passer comme elle aurait pu l’imaginer. Va-t-elle revenir sur sa décision ? Comment faire pour qu’elle se remotive ? On fait le point !

L’heure de la désillusion a sonné ?

Invitée dans On est en direct ce samedi, Catherine Jacob en a profité pour donner sa version des faits. Certes, après plus d’un an d’arrêt de tournage, elle se réjouissait d’obtenir ce rôle. Après tout, nombre de ses confrères passent par la case série, alors pourquoi pas elle ? D’ailleurs, vu les scores d’audience de TF1, elle pensait vraiment que ce projet tombait à pic !  Or, la comédienne a toujours un vocabulaire teinté d’ironie pour nous raconter son quotidien professionnel. Face à Laurent Ruquier qui pleure de rire, elle dézingue l’expérience Demain nous appartient. Sans plus attendre, on vous explique les coulisses du feuilleton mythique.

Dès qu’elle a signé son contrat, elle a une surprise de taille. Elle qui s’attendait à recevoir un script détaillé de son personnage ou de ses aventures. Or, elle se rend compte qu’elle va devoir compter que sur son talent pour s’en sortir sans y laisser des plumes. Du reste, les acteurs n’ont pas “forcément de scénarios.” A la place, on leur fournit un minimum de données et ils devront faire avec cette “arche” ! Pourquoi pas, après tout !

Pour autant, est-ce vraiment la panacée quand on a une méthode de travail radicalement différente ? Est-ce que cela va lui porter préjudice ? Voici comment Catherine Jacob résume les choses. « Je suis ravie parce que… on se mélange. C’est un exercice de souplesse intense, mais ça va être de bonnes journées. » Consciente qu’elle va avoir un emploi du temps épuisant, elle se donne de la motivation comme elle le peut ! D’ailleurs, elle nous précise le rythme soutenu, soit un peu près « cinq séquences » Dingue !

Capture d’écran (c) France 3 (c) Mongeville

Heureusement, les membres de Demain nous appartient lui ont fait un accueil digne de ce nom. Des techniciens aux acteurs, elle est vraiment satisfaite de faire ce projet avec « des gens merveilleux”. D’ailleurs, Catherine Jacob a une pensée affectueuse pour son acolyte Francis Perrin. Comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessus, ce n’est pas la première fois qu’ils travaillent ensemble sur ce genre de format. Même si la série Mongeville s’est arrêtée brutalement, cet épisode avec elle en nonne est collector !

Un rôle aux antipodes des précédents

Si elle déplore avoir peu d’éléments dans le scénario, Catherine Jacob sait qu’elle devra absolument travailler les aspects sombres de sa personnalité. À ses yeux, Brigitte est une « femme timide et réservée, qui est assez dépressive » Quand on réfléchit à ses différents rôles au cinéma, on réalise qu’elle n’a jamais eu la chance d’interpréter ce type de comportement. Et Objeko ne vous cache qu’on a hâte de la voir sur notre poste de télévision. Alors, n’est-ce pas là le signe d’une renaissance ? D’ailleurs, vous l’avez compris, son ami Francis Perrin sera présent pour la soutenir dans ce vaste projet. En jouant son époux, il lui donne forcément la réplique plus que les autres. Donc, la boucle est bouclée !

Ces jours-ci, le temps d’une soirée exceptionnelle, Catherine Jacob remonte sur les planches. Dans Papy fait de la résistance, elle reprend le rôle de l’illustre Jacqueline Maillan. Dans ce pastiche de la France occupée réalisé par l’équipe du Splendid, elle campe une femme acariâtre. Pour conclure, si elle devait comparer ces deux projets, elle dirait qu’il s’agit d’un « un virage à 180 degrés » Au lieu de s’en plaindre, elle préfère en rire. Pourvu que ça dure !