Catherine Marchal (Ici tout commence) dévoile enfin pourquoi elle ne veut pas divorcer d’Olivier Marchal (Les Rivières pourpres)

Séparés mais ensemble ? Catherine Marchal et le père de ses enfants forment un couple pas comme les autres. Ils n'arrivent pas à définir ce lien, et pourtant s'aiment à leur façon. On devrait tous en prendre la graine.

© Romain Perrocheau/Getty Images

Depuis leur rupture, Catherine Marchal et Olivier Marchal sont inséparables. Les deux comédiens assument totalement leur mode de vie !

Catherine Marchal

Des personnalités atypiques

Depuis qu’on le voit à l’écran, on a l’impression qu’Olivier Marchal a fait ça toute sa vie. Et pour cause, l’homme était un ex-membre de la police. Du reste, plus personne ne lui parle de ça tant sa reconversion est un succès. Bien évidemment, on ne lui propose que des rôles qui vont dans ce sens et il les accepte toujours. D’ailleurs, pour information, il en réalise pas mal aussi et c’est toujours un succès. Que ce soit en format film 36 quai des orfèvres ou bien en plusieurs épisodes comme Braquo, la rédaction d’Objeko est fan du personnage, mais aussi de la qualité des projets dans lesquels il s’investit c*rps et âme.

Dans sa vie privée, son ancienne compagne suit un peu le même chemin. En effet, aujourd’hui reconnue par ses pairs, la route de Catherine Marchal passe d’abord par la case des planches avant de jouer face à une caméra. Pour l’anecdote, c’est d’ailleurs grâce à une pièce de théâtre qu’ils se rencontrent. Ils ne quitteront pas d’une semelle depuis Oncle Vania !

Au début des années 2000, il l’a fait tourner dans un court-métrage. À l’époque, celui qui est le mari de Catherine Marchal débute. Donc elle va lui donner des précieux conseils qu’il suit à la lettre dans le film Un bon flic. Et la recette fonctionne puisque leur duo fait des étincelles.

Même pour le mythique 36 quai des orfèvres, elle fera office de figurante ! Elle n’a pas le rôle principal, mais ne lui en tient pas rigueur. D’ailleurs, sur le tournage, tout le monde sait que c’est son principal soutien.

Un quator gagnant

Depuis qu’ils se sont donnés la réplique dans Oncle Vania, trois enfants sont nés. Pile l’année de leur mariage, donc en 1994, il y a Léa. Quatre ans plus tard, il y a Zoé. C’est celle qui semble leur ressemble le plus. Pour le nouveau millénaire, la famille de Catherine Marchal s’agrandit et accueille Ninon en 2005 puis Basile en 2010.

Pas facile d’avoir des informations sur l’ainée. Tout ce qu’on sait, c’est qu’elle ne vit que pour les chevaux. Sur son compte Instagram, on ne rend compte que les animaux sont toutes sa vie et qu’elle compte bien passer son existence à prendre soin deux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Marchal (@marchaloux)

Les deux petits derniers, à savoir Ninon et Basile, ne souhaitent pas être mis dans la lumière. Tout simplement par timidité ou par peur d’avoir les moqueries de leurs petits camarades. Alors, parmi ses quatre enfants, il y en a une qui a hérité de leurs talents artistiques ? La réponse est oui…et heureusement d’ailleurs, Objeko s’en réjouit !

Comme vous pouvez le voir dans le clip musical ci-dessus, la petite Zoé commence fort. A lâge de 10 ans, elle fait une apparition remarquée auprès de Michel Sardou ! Une prestation qui lui colle encore aujourd’hui à la peau. Mais comment s’en plaindre ? Elle est tellement lumineuse qu’on va aussitôt lui proposer d’autres projets.

Après les films Meurtres à Etretat ou Lolo, la fille de Catherine Marchal s’essaie au format séries. Elle est géniale dans Disparue. Puis, au sein des huit épisodes de Le temps est assassin, on réalise qu’elle a ce petit quelque chose qui fait la différence. Un vrai mélange de ses parents ! Même sa partenaire Mathilde Seigner est bluffér par son professionnalisme.

Un autre genre d’amour

Pourtant, à la maison ce n’est pas facile tous les jours. Après de nombreuses discordes, Catherine Marchal décide de mettre un terme à son amour avec le père de ses amis. Pourtant, les années passent et rien ne change. Pire, dans le métier, ils deviennent un modèle du genre. La comédienne s’explique « Le mot séparation n’est pas approprié. Disons que notre mode de fonctionnement a changé. Mais nous n’avons absolument rien brisé de notre vie de famille, de notre partenariat professionnel, ni de notre amitié »

Pour Bordeline, ils acceptent tout de suite de reprendre les chemins des studio ensemble. Elle en tant qu’actrice et lui en tant que réalisateur et acteur. Bref, comme elle le dit si bien, on ne change pas une équipe qui gagne : « On continue d’être un couple parental, de travailler ensemble, de bien s’entendre, de bien rigoler… »

Du reste, plus qu’une confidente, mais pas une chérie, Olivier Marchal a besoin d’avoir son avis en permanence  » Elle est la première à lire mes scénarios… Il est important d’avoir quelqu’un à ses côtés qui vous dise la vérité. »

Alors, pourquoi Catherine Marchal ne reprend pas son nom de jeune fille ? Elle s’en amuse et confie « On n’a pas le temps de divorcer, on a la flemme et cela ne sert à rien. C’est un truc administratif. Cela ne change pas grand chose. »