Cédric Jubillar incarcéré : cette nouvelle audition pourrait tout changer

Cédric Jubillar est en prison depuis le 18 juin dernier, sous le chef d’accusation de meurtre aggravé sur conjoint. Il clame son innocence depuis le début de l’affaire Delphine Jubillar et ses avocats entendent bien le faire sortir de prison.

Cédric Jubillar incarcéré : cette nouvelle audition pourrait tout changer
© MaxPPP

Cédric Jubillar allaitait les forces de l’ordre très tôt le matin du 16 décembre 2020. Il signalait alors que son épouse, Delphine Jubillar avait disparu dans la nuit. D’après ses dires, il est allée dormir alors qu’elle était présente au domicile. Réveillé par les pleurs de sa fille, âgée de 18 mois à cette époque, il constate alors que son épouse n’est plus là. Inquiet, il appelle la police et signale donc sa disparition. Jusque là, c’est un fait divers des plus lambdas. Mais les choses se compliquent rapidement car de nombreux éléments semblent sortis d’un roman policier. De plus, sept mois après la disparition de Delphine Jubillar, il est encore impossible de comprendre ce qui a pu arriver à l’infirmière de 33 ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rachid (@lamorrachid344)

En l’absence de preuves et alerté par les propos parfois trop surprenants ou incohérents de Cédric Jubillar, le procureur de la République demande son incarcération. Depuis le 18 juin, le mari de Delphine Jubillar est donc derrière les barreaux. Attention chers lecteursObjeko préfère vous rappeler que Cédric Jubillar est présumé innocent. La justice française doit prouver sa culpabilité pour le faire condamner. En attendant, même si il est en prison, il doit être considéré comme une personne innocente.

Les avocats de Cédric Jubillar ont été surpris par l’arrestation de leur client. Ils estiment qu’il n’existe pas de preuves concrètes permettant de le retenir incarcéré. Dès lors, ils demandent sa libération depuis plusieurs semaines. Leur requête a été refusée mais ils vont faire appel de cette décision. Pour cela, ils se préparent donc pour une nouvelle audition. À l’occasion c’est Maître Baptiste Alary qui acceptait de se confier, le 15 juillet dernier, dans les colonnes de Femme Actuelle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6info (@m6info)

Cédric Jubillar peut-il être condamné pour le meurtre de son épouse ?

Les preuves sont minces en effet contre le mari de Delphine Jubillar. Mais les enquêteurs sont coutumiers de ce genre d’affaire. De même, le public qui suit de près ce genre de faits divers sait pertinemment que dans la majorité des cas, c’est une affaire passionnelle. Passionnelle au sens où les pulsions prennent le dessus et font perdre le contrôle d’elle-même à une personne. Et non pas dans le sens où c’est l’amour qui dicte sa loi meurtrière. Et les plus proches des victimes sont généralement les coupables.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Figaro 🗞 (@lefigarofr)

Delphine et Cédric Jubillar étaient en instance de séparation et se préparaient apparemment à divorcer dans les mois à venir. C’est l’infirmière de 33 ans qui prenait cette décision. Quant à son mari, il la respecte mais à contre-cœur. Néanmoins, les médias rappelaient régulièrement que Cédric Jubillar tentait de reconquérir son épouse, notamment en reprenant les travaux de leur maison de famille qu’il avait négligé. Mais Delphine Jubillar ne reviendrait pas en arrière, Objeko ne vous l’apprendra pas, elle avait même déjà un amant avec qui elle comptait refaire sa vie.

Cédric Jubillar savait-il que son épouse avait un amant ? Lui déclare qu’il ne le savait pas. Pourtant, les enquêteurs ont trouvé un logiciel espion de géolocalisation dans le téléphone de Delphine Jubillar. Et ils ont aussi pu constater que le mari de l’infirmière avait accès aux relevés bancaires de sa femme. Avec de telles informations, comment aurait-il pu ignorer qu’elle avait rencontré un homme ? Pour les avocats de Cédric Jubillar, pointer du doigt le fait que Cédric Jubillar soit un mari triste et un homme jaloux ne prouve rien. En effet cela ne veut pas obligatoirement dire qu’il a fait du mal à Delphine Jubillar. Mais pour l’accusation, ce sont des pistes à creuser pour tenter de le faire craquer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Une nouvelle audition en perspective

Le 8 juillet dernier, la requête des avocats de Cédric Jubillar pour sa libération a été rejetée. Mais Maître Alary et ses collègues n’ont pas dit leur dernier mot. Selon eux, les éléments sont trop faibles contre leur client. Rein ne justifie qu’il soit en détention. Aussi, ils entendent pointer du doigts l’absence d’investigation pour d’autres pistes que celle de l’assassinat par conjoint de la part des enquêteurs. Reste à voir ce que donnera cette nouvelle audition.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Objeko vous avoue que la rédaction n’est pas convaincue que cette requête soit acceptée. En effet, le procureur de la République la rejetait en prétextant que les possibles indices et preuves potentielles étaient plus en sécurité avec Cédric Jubillar derrière les barreaux. Reviendra-t-il sur cette justification ? D’autant qu’en l’espace de six mois, les preuves potentielles pourraient déjà avoir été dissimulées ou détruites.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.