Cédric Jubillar : Les révélations fracassantes de sa nouvelle compagne Séverine “C’est un carnage ! “

Incarcéré, Cédric Jubillar est mis en examen pour homicide volontaire pour le meurtre de sa femme, Delphine, disparue depuis décembre dernier. Sa maison vient d’être dévalisée !

© DDM-Marie Pierre Volle

La justice française a décidé de mettre en examen Cédric Jubillar pour homicide volontaire par conjoint le 18 juin 2021. Le mari de Delphine Jubillar, disparue en décembre 2020, reste présumé innocent jusqu’à l’issue de l’affaire. Mais l’homme s’attire beaucoup de haine depuis le début de l’affaire. Pour nos confrères de Femme Actuelle, sa nouvelle compagne Sévérine a confié mercredi 11 août 2021, que la maison du couple venait d’être vandalisée. On vous dit tout !

Il y a huit mois déjà, en décembre 2020,  disparaissait Delphine Jubillar, mère de deux enfants, sans laisser de trace. Malgré d’innombrables battues, l’infirmière n’a toujours pas été retrouvée. Mais le 18 juin 2021, les autorités l’ont placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Seysses, l’homme a droit à des conditions d’enfermement particulières.

« Il n’est pas en contact avec les autres détenus« 

Cédric Jubillar séjourne en effet dans un quartier d’isolement.  “L’affaire Jubillar est ultra-médiatique. Cette excitation autour de lui aurait pu lui causer des problèmes avec d’autres prisonniers. Il a donc été transféré directement au quartier isolement”, avait ainsi expliqué une source à nos confrères de La Dépêche, le 22 juin dernier.

« Il n’est pas en contact avec les autres détenus« , avait confirmé de son côté Me Allary, l’avocat de Cédric Jubillar, à Actu Toulouse, vendredi 23 juillet. Protégé des autres prisonniers, il séjourne seul à la maison d’arrêt. Mais il pourrait également se faire du mal. Alors les rondes des agents se déroulent de façon régulière.

« Vu son profil, on va continuer à organiser des rondes très fréquentes pendant son séjour ici. Nous ne sommes jamais à l’abri d’une tentative de suicide par exemple », indique sans détour un agent. D’après nos confrères de Femme Actuelle, le moral du mari de Delphine Jubillar commencerait à aller mal.

Sa nouvelle compagne Séverine fait des révélations sur le quotidien du plaquiste

Le plaquiste vit coupé du monde. Il n’a pas de soutien si ce n’est sa nouvelle compagne, Séverine. Cette dernière soutient le jeune homme sans faille. Aujourd’hui, elle fait des révélations sur son quotidien à nos confrères de Femme Actuelle.

« Je fais des mandats quand il en a besoin. Parce que tout se paye en prison, c’est ça le problème, de la nourriture à la cigarette. Il a dû s’acheter une plaque et une cafetière pour se faire à manger parce qu’il ne mange pas vraiment à sa faim.« , commence-t-elle en effet par exemple. Mais elle s’inquiète : « Il a perdu trois kilos.« , note-t-elle en effet avec tristesse.

Elle confie par ailleurs que le quotidien de Cédric Jubillar est rude : « Depuis bientôt deux mois, il ne peut appeler personne. Pour avoir l’autorisation d’avoir une conversation téléphonique depuis la prison, ou une autorisation de parloir, il faut envoyer une demande au préalable. Ce que j’ai fait il y a déjà un mois et demi et je n’ai toujours pas de réponse. Il n’a même pas de nouvelles de ses enfants, c’est très dur pour lui.« , avance-t-elle ainsi à nos confrères de Femme Actuelle.

“ Il continue de clamer son innocence”

Et de poursuivre : « Je reçois fréquemment du courrier de sa part. Je ne peux pas en dire plus, mais vous vous doutez bien qu’il ne peut être bien dans ces conditions. Il continue de clamer son innocence et il ne lui tarde qu’une seule chose, c’est sortir de là et connaître la vérité pour tout expliquer à ses enfants. Je suis un peu la seule à le soutenir, il ne reçoit rien de personne. C’est moi qui lui amène des affaires en prison.« , développe-t-elle en effet.

Amoureuse, elle ne doute pas un instant que son chéri ait pu fait du mal à Delphine Jubillar. « Je le soutiens à 100% et je ne lui lâcherai jamais la main. J’ai confiance en lui et je sais que ce n’est pas lui. Je me battrai jusqu’au bout pour faire éclater la vérité et le sortir de là. Mon but c’est qu’il récupère ses enfants, qu’il reprenne sa vie. Il avait un boulot, sa maison, ses enfants… on lui a tout enlevé. Je suis malheureuse pour lui et tous les gens qui le connaissent savent qu’il n’aurait jamais fait une chose pareille.« , confie-t-elle ainsi dans les colonnes de Femme Actuelle.

“ Les placards ont été vidés.« 

Pourtant, de nombreuses personnes décrivent Cédric Jubillar comme une personne agressive. Il vivrait même dans des conditions qui laissent à désirer. Séverine tente alors de tordre le coup à ces dires. « Quand je suis allée chez Cédric pour la première fois, il m’a obligée à retirer mes chaussures à l’entrée. L’intérieur de la maison est très propre même si l’extérieur est en bazar. Je l’ai vu passer l’aspirateur tous les soirs quand ses enfants dormaient. Il est même trop maniaque ! Il ne remet jamais au lendemain ce qu’il peut faire le jour même.« , avance-t-elle en effet pour sa part.

Lors de cet entretien accordé à Femme Actuelle, on sent chez la nouvelle compagne de Cédric Jubillar avant tout une grande admiration. « C’est un travailleur qui aurait même bossé le dimanche s’il avait pu. C’est un homme à l’écoute, qui est là pour ses proches, et un père merveilleux pour ses enfants. Ce que je lis sur lui me révolte, il ne mérite pas ça.« , lâche-t-elle en effet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Et le plus incroyable parmi ses révélations, c’est cette information qu’elle donne au sujet du domicile de la famille Jubillar. En effet, Delphine s’est rendue récemment dans la maison de Cédric Jubillar. « J’y suis allée tout à l’heure. C’est un carnage, on lui a pris le lit des enfants, le matelas et le sommier de la petite, et plein d’autres choses… Les placards ont été vidés.« , a-t-elle ainsi confié. Par qui et pourquoi ? On ne le sait pas encore…