Céline Dion terrassée par une rare maladie neurologique, enfin la fin de son calvaire ?

Depuis la pandémie, Céline Dion n'est plus que l'ombre d'elle-même. L'annulation de sa tournée mondiale a suscité un tsunami retentissant. Quand on apprend sa pathologie, on comprend tout de suite mieux de quoi il en retourne. Jugez plutôt !

© Bestimage

La carrière de Céline Dion force le respect. Comment l’imaginer paralysée ? Va-t-elle remonter un jour sur scène ? On vous dit tout !

SOS Céline Dion en détresse !

Quelques mois avant que la Covid-19 accapare le quotidien de la planète, Céline Dion était sur scène. Comme à son habitude, elle force l’admiration de ses fans. Dire qu’elle a entamé sa carrière quand elle avait seulement 14 ans. Il semble que le temps n’a aucune emprise sur ses cordes vocales. Par contre, concernant sa morphologie, on se pose de plus en plus de questions. Passionnée par la danse, son ami chorégraphe Pepe Munoz la prend sous son aile. Si elle veut réussir, elle a tout intérêt à revoir sa copie en matière d’entrainement et d’alimentation. De folles rumeurs de romance et d’anorexie jettent le discrédit sur leur complicité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Céline Dion (@celinedion)

Lors du premier confinement, la santé de la diva canadienne se dégrade tout d’un coup. On ne le sait pas encore à l’époque, mais cela va avoir des conséquences sur la suite de sa tournée mondiale. Baptisée Courage, on trouve que ce nom ne pouvait pas mieux tomber pour définir la profonde bienveillance des fans.

Cette personne qu’elle n’oubliera jamais

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Céline Dion (@celinedion)

Sur le compte Instagram de Céline Dion, plusieurs communiqués de presse sèment la panique. Il est question de ses spectacles. D’abord, la tournée américaine est annulée. Nul doute que l’européenne risque fort d’être également impactée par l’état de santé pitoyable de la chanteuse. Pour autant, interrogée à ce sujet, sa soeur Claude tente d’apaiser les esprits et de faire taire les rumeurs. Ce n’est qu’une conséquence de la ménopause et rien d’autre. Or, pour sa biographie officielle, il s’agit d’un trop plein. Depuis ce jour de janvier 2016, elle souffre le martyr. Loin du regard et du sourire bienveillants de son homme, Elisabeth Reynaud estime qu’elle « n’a pas encore fait son deuil et ne le fera jamais ».

(c) Larousse

Pendant près de trois décennies, le mentor de Céline Dion lui a tout appris. Au début, on découvre dans le livre ci-dessus que la mère de l’artiste ne supportait pas l’idée d’une romance. Il faut dire que plusieurs années les séparent. Or, force est de constater que la diva lui a tenu tête envers et contre tout. Ils ont même eu trois magnifiques garçons qui ont bien grandi. Lorsque le cancer s’installe dans le quotidien de la famille, ils décident d’affronter ensemble les difficultés. Entre deux concerts, elle file à son chevet. Sur scène, elle n’hésite pas à faire une allusion à chaque chanson. Selon nos confrères de Public, plus qu’un ange gardien, son époux a été le seul capable de lui  « insuffler, tout au long de sa vie, la force de relever les défis les plus fous. » Sans lui, que va-t-elle devenir ?

Après la pluie, vient le beau temps ?

Après une enquête qui les a menés aux quatre coins du monde, nos confrères de Public posent un diagnostic sur le mal de Céline Dion. Il s’agirait du syndrome de Guillain-Barré. A l’heure actuelle, l’entourage n’a pas confirmé. De leur côté, les victimes déplorent qu’il n’existe aucun traitement adapté. Dans un documentaire de Netflix, on apprenait que la chanteuse Lady Gaga avait été elle-même concernée par cette catastrophe sanitaire. Pendant deux ans, elle a été obligée de tirer un trait sur sa carrière. Aujourd’hui, même si elle va mieux, elle est moins sur scène et davantage sur les plateaux de cinéma. On en déduit qu’il y a de fortes chances pour que la maman des jumeaux Eddy et Nelson finisse par s’en sortir. Oui, mais quand ? Telle est la question !

Dans la presse, pas un article ne sort sans que son titre n’évoque les symptômes de la maladie. L’un qui revient souvent, c’est la paralysie dont elle serait victime. Or, cette fois, on comprend à demi-mot c’est un variant de syndrome cité dans le paragraphe précédent. Cette « polyneuropathie » n’est pas forcément une bonne nouvelle. Selon les spécialistes, elle «  s’aggrave généralement en quelques jours à quelques semaines ». Qui aura le dernier mot ? Céline Dion ou bien son âme brisée par le chagrin et la fatigue ? Suite au prochain numéro d’Objeko, dès qu’on en sait un peu plus, on vous tient au courant !

Merci à nos confrères de Public