Céline Saffré (Familles nombreuses) désemparée : son fils opéré en urgence, complications

Céline Saffré traverse une dure épreuve. Sur Instagram, cette maman raconte le calvaire de son fils à l’hôpital. 

© Capture TF1

Décidément, ce n’est pas facile d’élever des familles nombreuses ! Dans la tribu Orgeval, presque tous les enfants sont tombés malades en même temps. Louise Orgeval a en effet expliqué qu’ils avaient contracté le Covid-19. Malheureusement, cela empêche sa fille Noé, atteinte de trisomie 21, de se faire opérer.

Récemment, la maman a voulu en dire plus sur son choix d’adopter un enfant atteint d’un handicap. « On a eu cinq enfants biologiques, qui sont âgés de 5 à 15 ans, et on a adopté Noée en 2020, qui est une petite fille porteuse de trisomie 21. Elle est arrivée dans notre famille à l’âge de trois mois. », a-t-elle en effet expliqué.

En passant sur le petit écran, elle et son mari ont voulu tordre le coup aux idées reçues. « On veut partager notre expérience, notre vie un petit peu extraordinaire. Il est important pour nous de montrer que la vie avec le handicap peut être sympa et rigolote. Car lorsqu’on parle de notre famille et qu’on dit que la petite dernière est handicapée, souvent les gens nous disent : ‘Courage, ce n’est pas facile’, ‘Les pauvres’… Alors que non, notre vie est chouette. On veut montrer ce côté positif de notre vie et du handicap. », a en effet renchérit.

Louis, 7 ans, doit rester à l’hôpital plus longtemps que prévu

Et de préciser : « J’ai toujours su au fond de moi que je voulais adopter. Quand j’ai rencontré Kévin, c’était beaucoup moins évident pour lui. Du coup, on a eu des enfants biologiques, le cours de la vie a fait qu’on en a eu cinq. Mais malgré tout, ce projet est toujours resté dans notre tête. Il y a eu des épreuves avec nos enfants qui ont fait qu’on n’a pas pu le mettre en place au moment où on l’aurait voulu. Mais après la naissance d’Oscar, on a demandé un agrément. On voulait absolument adopter un enfant porteur de handicap, puisqu’on avait déjà une famille bien composée. »

Mais les idées reçues ont la peau dure. « On souffre davantage des préjugés. Dans le regard des gens, on ne voit pas grand-chose, mais parfois on entend des phrases ou on lit des choses qui nous concernent. Les préjugés par rapport au handicap ou aux familles nombreuses me touchent. Les gens ont des idées préconçues sur ce qu’il se passe chez nous, de la vie et du niveau social qu’on a. », regrette ainsi cette mère de famille.

Dans la famille Saffré, il est également question d’hôpital. Et cela concerne Louis, âgé de 7 ans. Mardi 1er mars, Céline Saffré a annoncé une mauvaise nouvelle sur les réseaux sociaux. Au départ, son fils avait mal au niveau du bassin. Sa maman a dû le conduire aux urgences. Les médecins ont constaté un appendice “très très gonflé”. Alors, le petit n’a pas échappé à une opération de l’appendicite qui a eu lieu ce mardi. En temps normal, cette intervention ne dure qu’une heure. Oui mais voilà, il y a eu des complications…

Céline Saffré : « Je leur ai téléphoné hier pour leur dire mon mécontentement »

Céline Saffré a fait part de plus de détails sur son compte Instagram. Ce matin il s’est fait opérer. A la base, il y en avait pour une heure d’intervention. Mais au bout de deux heures passées, le chirurgien m’a appelée pour me dire que Louis sortait juste du bloc et qu’il y avait eu des complications. Le principal c’est qu’il a été opéré et que toutes ces mauvaises choses soient derrière nous. Maintenant il doit se reposer et reprendre du poil de la bête. Il est très fatigué.”, a ainsi confié cette mère de famille.

Inquiète, Céline Saffré a contacté l’hôpital de Bordeaux, pour avoir plus d’informations. Je leur ai téléphoné hier pour leur dire mon mécontentement et aucune excuse de leur part, ils m’ont raccroché au nez. Je suis dans une colère noire après les urgences pédiatriques de Pellegrin.”, a ainsi lâché la mère de dix enfants. 

Toujours à l’hôpital, elle devait recevoir sous peu l’explication du chirurgien. Mais étant donné qu’il y a eu des complications lors de l’intervention qui a finalement duré plus de deux heures, je vais voir ce que va nous dire le chirurgien.”, a-t-elle ainsi expliqué. Le petit Louis va en tous cas rester à l’hôpital “jusqu’à jeudi au moins”. La vie des familles nombreuses n’est vraiment pas de tout repos !